~† kuroshitsuji †~
Hey toi ? T'es nouveau par ici ? tu ne sais pas que ces rues sont dangereuses ? Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens, si tu n'es pas assez préparer pour affronter cette dure réalité.Le monde n'est plus celui que tu connais, ici ne crois pas être le plus puissant, où tu tomberas sur de gros ennuis. Gravelir les échelons, et arriver à s'en sortir, c'est sûr que c'est ce que tout le monde recherche, mais est-ce bien une raison pour écraser les autres autours de toi ?
RèglementGroupesFiches PersosDemandes de rpsRps spéciauxJeux & Discussions
A savoir
27/09/2017 - Mise à jour du design
# Seconde information rapide...
Contexte
Londres, 19e siècle. Les humains sont décidément bien querelleurs... pourrait-on se dire. Ils ne cessent de chercher le pouvoir pour s'entre tuer et sont même parfois prêt à vendre leur âme pour arriver à leurs buts... Les créatures de l'ombre et de la lumière ont toutes un point de vue sur la question : les humains sont sacrément incompréhensibles. Mais il y a une chose qu'ils comprennent bien : détourner le Monde à leur image, idyllique ou.. cauchemardesque. Ils croient pouvoir s'ignorer, faire route seuls, ou pactiser avec quelqu'un qui restera à leur côtés jusqu'à la concrétisation de leur but, ou mort, mais tous, un moment ou un autre, finissent par se croiser sur la route. C'est irrémédiable. Serez-vous un Noble, un simple humain, honnête ou malin, malveillant ? un fier Démon aux sombres idées, capable de se sortir de n'importe quelle situation et vivant parmi les humains ? un Ange anonyme rêvant de Monde Parfait et de Recommencement ? un Shinigami sérieux, dérangé, qui doit se fondre dans la masse ou alors un Autre clandestin, au psychologique animal ou humain..? Chaque créature doit faire des choix pour atteindre ses buts, car d'autres pourraient saisir la chance à leur place... Chacun ses intérêts... et un conseil : ne croyez pas pouvoir ignorer les autres créatures sur votre chemin...
Evénements
Hey toi ? Tu ne sais pas la nouvelle en ville ? Des expériences scientifiques ont été faites, et certains morts peuvent revenir à la vie! Glauque ! Mais non c'est pas vrai, c'est qu'une rumeur ... t'imagines des maccabés vivre parmi nous ? n'importe quoi ... pas vrai ? C'est une blague ?
CHECKMATE
are you the king or a knight ?

Partagez | 
 

 Réunion au sommet. [Pv Willy, Hope, Ronald]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3633
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
La soirée venait de commencer et il venait à peine de rentrer de son petit séjour sur Terre. Grell posa la liste de prénom que lui avait donné Willy, liste dont seulement deux noms avaient été barrés parmi tout ceux qui y figuraient, sur la table et s'avança jusqu'au miroir en fermant les yeux. Il ne voulait pas voir le spectacle qui allait se présenter à ses yeux. Non pas que ce dernier n'était pas digne de lui, même moche il restait plus beau que la plupart de ses congénères, mais ce n'est qu'en observant scrupuleusement la mince surface de verre poli que le travail qu'il allait avoir à accomplir pour redevenir lui même apparaîtrait. Et cela n'allait pas être une mince affaire...

Le shinigami finit par ouvrir un œil, puis l'autre, et fit la moue en contemplant son reflet. Elle ne l'avait pas loupé cette saleté d'ange. Et dire qu'il avait simplement eu l'intention d'aller rendre visite à Sebastian, pour voir s'il allait bien, et pourquoi pas, lui voler un baiser...Ils ne s'étaient pas revu depuis leur dernière rencontre qui s'était déroulé de manière tellement étrange que Grell avait parfois l'impression de l'avoir rêvé. L'homme en rouge ferma les yeux en posant son doigt sur ses lèvres, non, il ne pouvait pas avoir imaginé cette sensation, les lèvres du démon sur les siennes, ses doigts mêlés aux siens..Grell rouvrit les yeux et croisa son propre visage, il fallait qu'il le revoit et au plus vite. Il fallait battre le fer pendant qu'il était chaud, et son démon semblait avoir besoin d'attention, imaginez qu'il décide d'aller voir quelqu'un d'autre parce que le shinigami n'était pas disponible ?

Enfin, pour l'instant la priorité était de se refaire une beauté, parce que le sang c'est mortel mais ça tâche énormément. Et il fallait le voir, couvert de boue, de sang (le sien et celui de son adversaire), son si beau manteau rouge avec un accroc, les cheveux en bataille et une fine entaille sur le haut de sa pommette. Ce dernier point fit monter l'indignation chez l'homme en rouge, son si beau visage défiguré et même pas à cause de William où de Sebastian, non ! Une inconnue, un ange stupide ! La prochaine fois qu'ils se rencontreraient, il lui fera voir qui est Grell Sutcliff et elle aura beau jouer ses airs de sainte nitouche, cela ne lui sera d'aucune utilité...

Un petit bout de papier, coincé dans le coin du miroir attira son attention. Sautillant pour aller l'attraper, Grell afficha un grand sourire en reconnaissant son écriture.

Réunion ce soir à 18h30 ! Sortir le grand jeu pour Willy ~♥

Grell jeta un coup d'oeil à l'horloge accrochée au mur à l'autre bout de la pièce. 18H45..il avait encore un peu de temps devant lui mais il allait falloir qu'il se dépêche. Prenant sa douche en quatrième vitesse, il s'acharna un moment sur sa longue chevelure trempée jusqu'à ce qu'elle soit bien lisse et sans nœud. Il jeta un dernier coup d’œil au miroir, soupirant devant la balafre qui le défigurait quand tout à coup il eut une illumination. L'idée du siècle ! Que dis-je du millénaire ! Il se changea et chercha un moment le petit accessoire qui ferait tout. Il retourna fébrilement toute la pièce..

''Où es-tu ? Mais où es-tu ? ""

Enfin il le trouva. Un petit loup de carnaval rouge qui allait à ravir avec sa longue robe pourpre.Il l'enfila et sourit il était temps d'y aller, 19 heures tout le monde devait être arrivé et il allait pouvoir faire son entré comme la grande actrice qu'il était. D'ailleurs, pourquoi cette réunion ? Qui était convié ? Grell gloussa, si tout se passait comme prévu tout le monde allait être là, et William risquait fort de devenir fou...peut être parce qu'ils avaient pris du retard dans le travail, où alors il y avait des nouvelles recrues à accueillir...enfin nous verrons bien.

Sautillant sur ses talons vertigineux il se faufila dans les couloirs, et déboula dans la pièce en claquant la porte contre le mur.

"'-Willy ♥ !! Devine qui c'est!"

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
- Shinigami -
Contenu de ton sac: : Sa Death Scyte, un registre et des lunettes de secours.
Messages : 24
Date d'inscription : 02/07/2011
avatar
William travaillait, comme à son habitude.
Dans son bureau, où tout était si impeccablement propre et ranger que cela en deviendrait presque déstabilisant pour n'importe qui d'autre, il inspectait les dossiers de plusieurs apprentis afin de juger leurs futur affectation ou non avec un sérieux et un détachement qui n’appartenait qu'à lui.

Fermant enfin le dernier dossier sur son bureau, William jeta un œil à sa montre à gousset qui affichait dix-huit heures quinze présise, évidemment, il était à l'heure, comme toujours. Le Shinigami remonta donc mécaniquement ses lunettes sur son nez à l'aide de son index et se leva attrapant son registre et sa faux qui ne le quittaient jamais ainsi que ses dossiers pour les rendre à la direction. Sur le chemin Il réfléchis à la réunion qui l'attendait, loin d'être enthousiaste à cette idée, pour lui elle n'étais qu'une perte de temps, du temps précieux qu'il aurait pue passer à travailler, évitant ainsi plusieurs heures supplémentaires non-rémunéré dont il n’échapperait sûrement pas dans les jours suivants.

Arriver enfin dans les bureau de la direction, Will rendit ses dossiers avant de regarder de nouveau l'heure, dix-huit heure vingt-cinq, il repris donc son chemin vers la salle de réunion, agaccé par tout ce travail qui s'accumulait, et entra. Il était bien évidemment le premier, ni une minute d'avance, ni une minute de retard. Ce qui fu, sans surprise pour Will, loin d'être le cas de Grell Sutcliff qui arriva avec trentes minutes de retard..

"-Willy ♥ !! Devine qui c'est!"

Grell venait de brisé le long silence qui c'était installer dans la salle, et William, qui feuilltait son registre assit en face de l'entrer par laquelle venait d'entrer le shinigami rouge, ne dégna pas levé son regard vers lui, prenant un air froid et autoritaire.

"-Je serais vous Sutcliff, je tacherais de vous rendre plus discret étant donner votre retard."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Encore une soirée à bosser. Tsss... Hope détestait qu'on lui gâche la perspective d'une soirée romantique avec son amant du moment pour aller travailler. Elle travaillait tout le temps, c'était de l'exploitation à ce stade ! Mais elle avait une réunion, c'était comme ça, il fallait y aller, elle n'avait pas le choix. De plus, qui était-elle pour désobéir ? Elle était encore au bureau et il était aux environ de 17h. Lorsque son regard croisa la pendule qui émettait un tic-tac régulier, elle sursauta. Déjà si tard ? Elle sourit en rangeant ses affaires. Elle devait se faire belle, ce soir, en effet il risquait d'y avoir pleins d'hommes mûrs~
Elle prit ses cliques et ses claques et s'en alla en lançant un "au revoir" dans la pièce des machines à écrire, "au revoir" qui fut repris en écho par les Shinigamis -et ils étaient nombreux- qui tapaient frénétiquement sur leur clavier.
La jeune blonde rentra chez elle et se posa un instant en soupirant. Son appartement était vide. Personne pour l’accueillir aujourd'hui. L'amant d'hier était parti sans même un adieu, comme un voleur. Après avoir rangé sa veste dans un placard et avoir mit le reste de ses vêtements au linge sale, elle pris une douce brûlante, qui lui permit d'oublier un instant ses tracas. Elle sortit et resta en serviette un instant, et oui elle prenait du temps pour se sécher les cheveux et choisir sa tenue. Une alarme sonna : 18h10, elle devrait partir de chez elle pour arriver à l'heure. Enfin, elle avait bien sûr mit une alarme en avance, elle avait encore une dizaine de minutes de marge. Son appartement d'apprentie était dans le QG même, donc la salle de conférence n'était pas très loin.
Elle s'habilla d'un tailleur rose pâle aux coutures noires, quelque chose de très sobre et très classe. Elle se maquilla très peu, comme d'habitude, elle ne faisait jamais dans le vulgaire à ce niveau-là. Elle partit, fermant à clef derrière elle et laissant le bruit de ses escarpins noirs résonner dans le long couloir blanc. Elle toqua à la porte du bureau de William, elle était en avance et le savait. Elle n'avait finalement pas envie d'attendre, alors elle alla directement en salle de réunion. Personne. Pourtant, la réunion commençait dans deux minutes... Elle qui était une femme, et devait logiquement prendre plus de temps à se préparer, arrivait souvent avant le reste du groupe qui était attendu. Elle entra et s'assit presque en face de la porte, vers la droite, à côté de la place réservée à se cher Ronald qu'elle aimait tant~
Elle réajusta son décolleté en souriant malicieusement. A coup sûr, ça lui plairait. Elle se prit le temps de se faire une queue de cheval sur le côté droit, quelques mèches retombant à gauche sur son oeil vert.
Enfin on commencer à entrer.Un défilé d'hommes, parfois qu'elle jugeait trop vieux pour elle, virent s'asseoir à la même table. Elle regarda sévèrement celui qui voulait prendre la place de son amour, l'éternel retardataire, M.Knox.
Elle fut très déçue de ne pas le voir venir, était-il absent en fin de compte ?Elle sursauta en entendant la porte s'ouvrir, mais ce n'était là que cet imbécile -mais néanmoins bon ami- de Grell, habillé en robe. Certains gloussaient. Elle sourit.


"Jolie robe..."

Dit-elle à voix haute, sans pour autant pouvoir dire si on l'avait entendue ou pas. Elle regarda William avec une moue, rieuse mais légèrement fâchée. Allait-il l'engueuler devant l'assemblé présente ?Elle en doutait fortement. La porte vint à s'ouvrir à nouveau. Elle la scruta, elle espérant tellement que ce soit lui.
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3633
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Bon..pour la surprise c'était loupé. En même temps qui d'autre que lui, l'extravagant vêtu de rouge pouvait faire une entrée aussi remarquée? Car pour être remarqué, elle l'était. La plupart de ses collègues affichaient un rictus moqueurs, quelques gloussement apparurent aux quatre coins de la salle, et des remarques mesquines fusèrent. Grell n'était pas particulièrement apprécié de ses collègues et certaines réunions s'étaient parfois terminées en bain de sang parce que l'un des shinigami avait osé critiqué la couleur de ses ongles ces lamasticots n'avaient aucun sens de la mode... Cette fois-ci la tornade rouge se contenta d'afficher son plus beau sourire et de s'avancer gracieusement vers le bout de la pièce où se trouvait son supérieur, ami, homme de sa vie à égalité avec Sebastian, Willy. A eux trois ils formeraient un beau trio, tels les trois mousquetaires, Grell, Willy et Sebastian...Bon trêve de rêverie..il avait à faire.

La remarque de son Willy ne lui fit ni chaud ni froid, où plutôt son ton glacial le fit légèrement rougir, mais il se ressaisit assez rapidement. Tournant la tête vers la seule personne ayant daigné lui adresser la parole il afficha un petit sourire accompagné d'un clin d'oeil.

''-Je sais..mais c'est la personne qui la porte qui la rend si belle..."

Il se positionna ensuite devant tout les autres et tapa dans ses mains, réclamant l'attention générale qu'il avait déjà perdu depuis un bon moment. C'est fou ce que les gens se lassent vite en fait. Il suffit de trente secondes pour qu'ils vous oublient. Alors plan d'attaque numéro un...normalement si tout se passait comme prévu, William le mettra dehors dans à peine dix minutes..Se raclant la gorge, l'actrice pris la parole de sa voix haut perchée.

"- Messieurs, il se tourna vers Hope en souriant, Mesdames, nous sommes réunis ici pour vous annoncer une grande nouvelle...William et moi allons nous marier et vous êtes tous invités!''

Le silence...Grell eu un mal fou à ne pas rire devant les mines catastrophées de la plupart d'entre eux. Comme s'il n'était pas possible que lui et Willy un jour? Enfin..non lui avait Sebastian, il fallait d'ailleurs qu'il retourne le voir très vite. Il tourna sur lui même, gardant le meilleurs pour la fin..la tête de William. On aurait dit qu'il venait d'avaler une boite de cassoulet portant son nom...C'était tout simplement MORTEL!

N'y tenant plus, la faucheuse éclata de rire et se sauva hors de portée de Willy. Il n'avait pas envie de recevoir un coup de faux dans la tête pour une toute petite plaisanterie...

"-Bandes de jaloux..Willy reste à moi, mais nous préférons attendre avant d'envisager le mariage...Et donc nous sommes ici pour parler d'un soucis qui apparaît dans le monde des humains..''

Il ne pu en dire plus, son fou rire l'avait repris...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
- Codeur dlamortquitue ♥ -
Signe : Taureau Signe Chinois : Chien
Messages : 15
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 24
avatar
[Je m'incruste °^°! Touriste powa o/*!]


Nom nom nom~ …Ouais, je mange dans mon bureau, de toute façon qui pourra bien s’en préoccuper ? Tant que j’enlève les mies après, on s’en contrefiche hein. Maintenant, c’est vrai que si on retrouve une tâche sur mes rapports, ça le fera moins. Pfu, je sais que je ne suis pas doué, mais quand même pas au point d’aller tout dégeulasser sur mon b…Ok je retire ce que je viens de dire, un cachalot manchot mangerais encore plus proprement son sandwich que moi. Faut plus qu’espérer maintenant que la feuille qui vient de se prendre une tomate plus de la mayonnaise soit un bête brouillon. Ahaha. Mes brouillons, je les mets toujours à droite du bureau mais on peut toujours espérer. Après tout, il n’est pas impossible que j’aie fais une exception.

Tournant doucement la feuille –Comme si ça allait subitement la transformer en papier vierge- je fermai les yeux quelques instants avant d’en rouvrir un prudemment et de…Remarquer qu’il s’agissait bel et bien du rapport que je venais de terminer, ô joie. Booon. Je n’ai plus qu’à le refaire, après tout, j’ai tout mon temps devant moi, y a juste une pile de dossiers pas encore remplie qui m’attends mais on fera avec, de toute façon je me rattraperai ce soir ; où je pourrai enfin glander comme bon me semble ! Cette idée en tête, je me mis vaguement à sourire, jusqu’à ce que mon regard ne se pose sur l’espèce d’agenda que je m’étais fait pour mieux m’y retrouver.

…C’tait quoi cette croix mauve là ? Réfléchissons…Une mission ? Non, celles-là elles sont mises en vert. Hm. Un repas payé par la Dispatch ? –On peut toujours rêver non ?- Une vérification des…Ah non je sais ! Une réunion ! Yoops, j’espère qu’elle n’était pas programmée pour ce matin sinon c’est un peu râpé. Ohoho, pour une fois j’ai même pensé à écrire l’heure à laquelle c’était sur le papier ! Me penchant faire ladite feuille, je plissais légèrement les yeux avant de nettoyer mes lunettes à l’aide d’un pan de ma chemise pour les remettre ensuite sur mon nez. …Y a pas à dire j’écris vraiment comme une bouse. Ou plutôt en pattes de mouches. C’tait quoi le chiffre derrière le 1 ? Un 9 ? un 8 ? Allez, on va dire que la première intuition est la meilleure, misons sur 19h30, j’ai pas spécialement envie d’arriver une heure trop tôt.

Et puis qui irait programmer ça à une telle heure ? C’est celle où je mange d’habitude 18h30 ! Bon c’pas le cas de tout le monde mais tant pis. Allez, on va dire que je vais arriver à 19h15. C’est un gros effort que j’aille là-bas avec 15 minutes d’avance. Et je ferais bien de retourner à mes dossiers si je veux avoir fini un peu avant ne serait-ce que pour décompresser un minimum, même si généralement à ses réunions, je fais semblant d’écouter et je n’en retiens pas un traitre mot. Me remettant donc à la tâche, je travaillai jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de feuilles dans le tas des non complétées. Et miracle, il me restait un peu de temps pour aller déposer les dossiers et d’aller me prendre quelque chose à manger.

Me levant donc enfin de la chaise que j’occupais depuis au moins trois heures, et encore, je pris d’un air satisfait les feuilles et allai les remettre avant de suivre mon plan et de reprendre un sandwich – ouais ma vie elle est intéressante.- Au moins lui n’allait pas lâcher de tomates sur quoique ce soit ! Mis à part le sol, mais je m’en fous c’pas moi qui nettoie. …Oui je sais si tout le monde fait comme moi, ce bâtiment ne ressemblerait plus à rien et blah blah blah. Regarder ma montre est plus intéressant que d’y penser. 19h10, oh, je vais même pouvoir y être à l’heure que je m’étais donnée c’est génial ! Par contre, j’aurai pas fini mon repas donc…Bah qui y sera 15 minutes avant ? Strictement personne. Alors je pourrai le manger là.

Mais une embûche vint pointer le bout de son nez : la porte. Comment l’ouvrir ? Si je ne tiens plus ce sandwich des deux mains, je parie que je vais encore déclencher la pré-apocalypse en faisant je ne sais pas quoi. …Bon j’ai deux pieds, autant s’en servir hein. Quoi ? Essayer d’appuyer sur la clenche avec son pied c’pas une bonne idée ? Je pourrais l’ouvrir avec mon coude ? …Ah ouais pas bête, mais trop tard j’ai déjà levé la jambe et flemme de la reposer en ruinant tous mes efforts. Bon si quelqu’un passe, j’aurai l’air passablement crétin, mais ce sera pas la première fois. Soit, après deux minutes d’efforts intensif, je réussi enfin à actionner cette clenche et…Faillit me tôler dans la salle après. Non mais comment je pouvais savoir que le rectangle de bois allait me laisser passer si facilement, alors que je m’acharnais dessus depuis plusieurs instants ? Grommelant contre la porte, je me retournai vers elle, lui shootant dedans pour la refermer

« Nan mais je t’en prie, ouvre-toi juste dans ma figure aussi j’te dirai rien ! »

Tch. Franchement, les objets n’ont plus aucun respect envers n….Hé ? C’quoi tout ce monde là ? P…Pourquoi y a plein de gens ? Y avait une autre réunion avant celle où je devais être c’est ça ? …Hrm, même Sutcliff y est. Nooon, ne me dites pas que c’était 18h30 ? …Faut croire que si. Bien Teagan. Le tout est de rattraper le coup maintenant, et de cacher ce sandwich aussi, ou au moins de le ranger. Le remettant dans son papier, je plaçai une main derrière ma tête, essayant de sourire

« Hrm…C’est bête, je crois que j’ai oublié de régler l’heure de ma montre ! Aha… »

…Ok c’est pas drôle et le changement d’heure on est loin d’y être alors autant faire semblant de tousser et allons nous asseoir bieeen tranquillement comme si de rien n’était. Tout va parfaitement bien. Je n’ai strictement rieeen raté et je suis arrivé bieeen à l’heure point final. Maintenant faut que j’essaye de m’en convaincre surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- Shinigami -
Contenu de ton sac: : Sa Death Scyte, un registre et des lunettes de secours.
Messages : 24
Date d'inscription : 02/07/2011
avatar
Bon d'accord, la pillule avait eu du mal à passer.. Faut dire qu'il y avait de quoi s'énerver..
La réunion s'annoncait plutôt bien pourtant, enfin, si l'on oubliait le fait qu'elle faisait perdre un temps fou à notre William. En fait, tout avait commencé avec une banalitée exemplaire, regroupant un certain nombre de Shinigami dans cette pièce, tous vêtue d'un costume élégant et d'une paire de lunettes. En clair, tout était parfaitement calme et normal, ce qui était loin de déplaire à notre Shinigami.

Seulement, c'était sans compter sur l'arrivée de notre cher Sutcliff, qui, malgrès les recommandations de William, ne fît qu'agraver son cas..

"- Messieurs, Mesdames, nous sommes réunis ici pour vous annoncer une grande nouvelle...William et moi allons nous marier et vous êtes tous invités!''

Un grand silence s'installa, et William resta un instant figé le temps d'enregistrer l'information.. Etait-ce bien son nom qu'il avait entendue ? Oui évidemment, contrairement à sa vue, son audition ne lui faisait pas défaut. Et Grell Sutcliff venait bien d'annoncer un mariage avec lui.. Hors ça, il n'en était pas question ! Se levant donc rapidement dans le but de remettre le shinigami rouge à sa place, William fût interompue par Grell qui repris plus rapidement la parole en riant.

"- Bandes de jaloux..Willy reste à moi, mais nous préférons attendre avant d'envisager le mariage...Et donc nous sommes ici pour parler d'un soucis qui apparaît dans le monde des humains..''


Cette fois, plusieurs murmures se firent entendre aux quatres coins de la pièce, et certaines remarques vinrent jusqu'aux oreilles de William, ce qui eu le dont de l'agacé d'autant plus. Remontant ses lunettes, les sourcils froncés, Will tenta de garder un minimum son calme.

“- Grell Sutcliff, il me semble vous avoir prévenue que votre retard ne vous autorisait pas à de pareiles stupiditées. Alors veuillez vous assoir que nous puissions enfin aborder le sujet dans le calme. ”


Il fallut un certain temps pour que le calme, si précieux pour William, se ré-installe dans la pièce. Comment pouvait-on être si dissipés ? Il suffisait que Grell prenne la parole pour monopoliser l'attention des shinigamis présant dans la pièce, qui était calme jusqu'à présent...
Nettoyant ses lunettes en attendant que le silence s'installe, William semblait passablement énerver et à bout de nerfs. Et c'est à ce moment là, que Teagan fit son entrée dans la pièce..

« Nan mais je t’en prie, ouvre-toi juste dans ma figure aussi j’te dirai rien ! »

Cette fois William pousssa un soupire, observant le shinigami qui venait d'entrer. Etait-ce une impression, ou la dispatch ressemblait de plus en plus à une garderie ..? Quoi qu'il en soit, tout le monde était là désormais, et peut-être que par chance, la réunion pourrait enfin débuter..

« Hrm…C’est bête, je crois que j’ai oublié de régler l’heure de ma montre ! Aha… »


Jetant un coup d'oeil à sa montre, William seccoua la tête de droite à gauche, exaspéré. Déjà presque une heure de retard.. Cette fois c'était sûr, il prendrait du retard sur son travail.. Alors autant en finir le plus vite possible.

“ - Asseyez vous Teagan Fowth. Et peut-être pourons-nous enfin commencer cette réunion. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Il était 18h00 lorsque Blair arriva dans la salle de réunion. Ce n'était pas dans ses habitudes d'arriver une demi-heure en avance, mais comme elle venait de terminer une mission et s'était rendu chez sa grand-mère qui n'habitait pas à côté, la jeune shinigamie avait préféré partir tôt pour ne pas risquer d'arriver en retard. Blair ne voulait surtout pas dégrader l'image de la shinigamie modèle que les autres avait d'elle.

Elle arriva donc dans la salle qui était bien sur vide et elle le regreta amèrement lorsqu'elle vit dans le couloir une de ses amies qui courrait comme une furi et semblait chercher quelqu'un. Quand celle-ci s'aperçu de la présence de blair dans la salle de réunion dont la porte était ouverte, elle se précipita vers la jeune femme, une boule de poile dans les bras ou plutôt un chat. UN CHAT! Blair fusila son amie du regard en devinant ce que celle-ci allait lui demander. Il était hors de question qu'elle lui garde son chat pendant son absence. Ce n'était pas du tout le moment, ni même le lieu. Malgré son refu, son amie insita tellement et avait l'air si désespérée que la jeune shinigamie fut contrainte de céder. Pour que personne ne s'aperçoive de la présence de l'animal dans la piece, Blair qui par chance avait un sac sur elle mit le chat dedans. Il était maintenant 18h20 et la jeune fille se rendit compte bien trop tard que le chat qui n'avait pas l'intention de rester bien tranquillement dans le sac venait de filer. A présent, il était grimpé tout en haut des poutres qui maintenaient le plafond de la pièce, hors de portée.

Oh non! Pas maintenant

Il ne restait que cinq minutes à présent et la shinigami dût grimpée récuperer l'animal qui se moquait d'elle. Blair se trouvait accrochée aux poutres comme un chimpanzé, lorsque Hope entra dans la pièce, suivi un peu plus tard par la plupart des membres devant assister à la réunion. La jeune femme se demandait comment elle allait pouvoir se sortir de cette situation et le chat trouva la solution pour elle. Au bout d'une heure, comme pour s'amuser, il appuya sur les doigts de Blair qui la maintenaient tant bien que mal à la poutre et celle-ci ni tenant plus tomba et alla s'étaler au centre de la table autour de laquelle se tenait tous les shinigamis. Il ne manquait plus qu'elle et bien la voilà, rouge tomate et qui plus est, ne portait pas ses lunettes, car d'après elle, elle n'en avait pas besoin. Elle lâcha un désolé et fila à sa place à la vitesse de l'éclair, avant de s'apercevoir que le chat avait sauté sous la table. Dans la plus grande discrétion, elle le prit et le remit dans son sac, ni vue ni connu, le maintenant bien fermé. Puis le pauvre animal voulant montré son mécontentement, lâcha un énorme MIAOU.

Pourquoi a-t-il fallu qu'il y ait le silence totale dans la pièce à ce moment-là!
Revenir en haut Aller en bas
♠ Codeur Alanophile ♠
Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2012
avatar
Maudiiiiiiites soient les réunions, quelles qu’elles soient ! Okay dans mon esprit ça se traduisait plutôt par ‘ Mais bordayl qui est l’enfo…méchant monsieur qui a décidé d’inventer ça ?’ Histoire que j’aille lui dire deux mots et éventuellement lui refaire le visage par la même occasion, ce serait bête de pas en profiter. Soit, dès que j’avais reçu le mot m’indiquant que je devais m’y rendre, j’avais mémorisé l’heure, en planifiant déjà d’arriver en retard parce que…Parce que les réunions ça sert à rien à part perdre son temps. Qui écoute franchement ? Okay Alan parfois mais c’est un cas à part. Et puis en plus quand il est là, j’m’amuse à le déconcentrer parce que c’est drôle. Sauf que là, pas de bol, il se sentait pas bien déjà le matin. Alors il était hors-de-question qu’il s’y rende. …Parce que ouais, lui il voulait y aller quand même alors qu’il avait une bonne excuse pour ne pas y aller.

Sauf que méchant Eric il l’a pas laissé faire, et il est même resté près de lui pour veiller à ce qu’il ne bouge pas. Hm ? Non je ne faisais pas ça, pour être moi aussi en retard. Okay, j’avais un super plan, celui de veiller sur le brun pendant tout le temps où la réunion devait se dérouler, mais y a eu un léger problème. Le brun en question était absolument pas d’accord. Au point de m’envoyer un coussin pour me chasser de la pièce. Et bon, vu que mon but premier était qu’il se bouge le moins possible, il a bien fallu que je sorte, pour éviter qu’il se fatigue en me lançant tout ce qu’il lui tombait sous la main.

Géniaaal. En plus de devoir aller à la réunion, il fallait que j’y aille sans Alan. Non mais qu’est-ce que j’allais bien pouvoir faire là-bas ? …Okay j’ai déjà perdu trois quart d’heure si j’en crois ma montre, mais c’est pas encore assez. Si j’arrive maintenant on va croire que je fais des efforts. Je pourrais la sécher complètement sinon. …Et se ramasser un savon par Alan, oh joie. Va bien falloir que j’y aille alors. Pfuaaaaa. Je préfèrerais même peut-être remplir un dossier. …Non quand même pas. Un dixième de dossier on va dire. C’est déjà énorme. Trainant des pieds le plus possible, j’allais en direction de la salle de réunion, en montrant allègrement mon mécontentement à toute personne qui passait par hasard par là. C'est-à-dire…Deux personnes.

Et quand j’arrive enfin, et que j’ouvre la porte, -sans avoir toqué, ça sert à rien- c’est pour être accueillit par un miaulement. …WTF ? On a des hybrides dans nos rangs maintenant ? Oh mais attends ça pourrait être trop cool ! Un Shinichat ! MIAAAW ! …Non j’ai rien fumé cette fois-ci, j’le jure. Non mais vraiment, c’tait quoi ce bruit ? Ils s’amusent à imiter un zoo ? Hey j’veux participer moi aussi !

« C’quoi c’bordel ? »

Toujours le mot pour embellir les conversations. Nan mais c’pas de ma faute hein. Déjà Sutcliff était en robe, la table avait l’air d’avoir passé un mauvais quart d’heure, y avait toujours ce miaulement, et Spears semblait être à bout de nerfs. Mais le dernier point était une bonne nouvelle. P’têtre qu’en poussant le bouchon un peu plus loin il nous dirait qu’on l’emmerde tous et il nous enverrait dehors. Bon en attendant je vais m’asseoir…A côté du nain vert tiens. Parce qu’il est assez loin du superviseur et le connaissant, il s’enquiquine ici tout autant que moi.

Je pris donc place, en lâchant un soupir peu discrètement et croisai les bras en regardant le plafond. Bon…j’aurais dû me mettre face à la fenêtre pour voir quelque chose tout compte fait. Ca aurait été nettement plus amusant. Genre faire ‘ REGARDEZ LE POUPLE SLOVAQUE ROSE QUI VOOOOLE !’ même si tout le monde sait pertinemment qu’il y a autant de poulpe slovaque rose volant que de moi travaillant sérieusement, ils se seraient quand même retournés. Sauf que là y a…Rien pour s’occuper.

« Tch. J’me fais déjà chier ici. »

Qeuwaa ? Discrétion ? Murmurer ? Non connait pas. Faire en sorte que tout le monde sache mon mécontentement par contre si. Tournant la tête sur le côté, je remarquai une chose qui m’avait échappé. Dans les mains de mon voisin se trouvait un sandwich. …Qu’est-ce qu’il foutait avec ça ici ? Okay, il est toujours en train de bouffer, mais même en réunion maintenant ? Quoique, il ne semblait pas y toucher pour l’instant. …Oh j’ai une idée. Une merveilleuse idée. On a décidé de me pourrir la soirée ? Très bien, j’vais en faire de même avec l’organisateur de tout ça.

M’emparant du sandwich sans prévenir, ouais j’suis un voleur en plus, je le mis sur mes genoux, essayant d’être un minimum discret. L’opération :’ J’emmerde mon monde pour la quinzième fois de la journée’ est fin prête ! L’air de rien, je posai un coude sur la table, mettant mon menton dans ma main d’un air nonchalant, alors que de l’autre je faisais une mini-boulette de mie. Et devinez quoi ? Je la lançai en direction du superviseur. Ou du moins essayai parce que mon premier tir fut complètement raté. J’sais même pas où il a atterrit mon projectile à vrai dire. Et j’m’en fiche.

Et le deuxième essai…Bim dans le mille ! Bwahah, c’est trop drôle. Allez on continuuue ! Mais faut rester un minimum discret quand même. Alors après lui en avoir envoyé quatre-cinq, je remis innocemment le sandwich entre les mains de mon collègue et me mis à me balancer sur ma chaise l’air de rien. Avec un peu de chance, on accuserait l’autre. …Bon avec énormément de chance parce que j’ai beau dire moi et la discrétion, c’est pas tout à fait ça hein. Et ça m’étonnerait un peu que mon voisin s’amuse à balancer des miettes de son dîner sur tout le monde. …Oh et puis tant pis, ça a qu’à me retomber dessus, j’me suis quand même bien amusé sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3633
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
La situation commençait sérieusement à devenir un peu n'importe quoi...Grell pencha la tête sur le côté, attentif à toutes ces personnes qui osaient arriver après lui à cette réunion. Comment ça ? On voulait faire pire que lui ? Se faire remarquer afin de concurrencer la tornade rouge ? Ok la partie était lancée. Déjà il y avait l'énergumène avec son sandwich...quelle idée d'arriver avec ça en plein milieu d'une réunion. En plus il en avait sur le coin de la bouche et il devait avoir sacrément mauvaise haleine avec tout ça...Enfin tant qu'il restait loin de l'homme à la tronçonneuse tout irait bien. Et puis au moment où tout semblait calme et ou Grell s'apprétait à parler du sujet qui les intéressait tous, car oui il y avait un sujet et oui il était au courant, fouiner dans tout les recoins et faire du charme (ou harceler selon les points de vue) les bonnes personnes pouvait s'avérer utile, une idiote tomba littéralement du ciel et poussait maintenant des miaou......Ce qui fit que l'homme en rouge fit un bond de 5 m (au sens propre comme au figuré) pour se retrouver dans les bras musclés et réconfortant de..Devinez qui ? William chéri !

Miaou..chat...chat..Sebastian. Comment voulez vous ensuite qu'il garde son sérieux et qu'il ne se perde pas dans ses pensées. Frottant sa joue contre le buste de son supérieur, le rouquin poussa des petits couinements de bien être en se remémorant l'instant où il avait failli détruire le bouquet qu'il avait offert à son démon d'amour..à cause justement de ces saletés de chats. Alors qu'il était passé à l'étape du baiser, tendant ses lèvres à Willy, un projectile non identifié et particulièrement mou vînt le percuté de plein fouet.

OH !!! NON MAIS CA VA PAS LA ! C'EST PAS UN PEU FINI CE BORDEL !

Le shinigami avait quitté l'étreinte réconfortante de son supérieur pour faire face à la troupe de crétin dégénérés qui avaient osé lancé ce truc. Truc qui était resté accroché à ses cheveux et qui, au touché, ressemblait fort à...à de la mie de pain assaisonné au jus de tomates. Or dans cette pièce il n'y avait qu'une seule personne qui possédait ce genre de pain.

Sa tronçonneuse à la main, Grell s'avança en sautillant sur ses talons vers le coupable, celui qui venait de lui ruiner une heure de brushing et autres soins capillaires. Non mais faut pas croire, des cheveux de cette longueur et de cette couleur ça s'entretient. L'oréal parce que je le vaut bien hein..et donc là bah..la faucheuse n'était vraiment mais alors vraiment pas contente. Déjà qu'il avait un mal de chien à sa paumette. Maintenant on lui détruisait la plus belle partie de son corps. NON !

Un rictus mauvais au coin des lèvres, il brandit sa tronçonneuse et l’abatis juste devant la personne au sandwich en se rendant compte qu'il devrait passer un peu plus de temps au bureau. Il ne connaissait pas les noms des trois quarts des personnes présentes ici. Enfin tant que ces personnes le connaissaient ce n'était pas si grave. Il pensa un instant à Melwyn qui avait osé lui faire un affront de ce type il y a bien longtemps de cela...il fallait qu'il la retrouve. Elle était peut être la clef du problème actuel.

'' J'EXIGE DES EXCUSES ! TOUT DE SUITE!

Comment ça ce n'était pas le moment ? Ah oui c'est vrai qu'il y avait un démon particulièrement puissant qui essayait de rassembler des troupes sur terre en ce moment même. Bah, on en parlera après...l'important là tout de suite, c'était de laver son honneur et avec de l'adoucissant s'il vous plait. Et tant qu'il n'aurait pas obtenu tout ce qu'il voulait, Grell cassera cette salle de réunion.

Agitant sa faux de gauche à droite, sans se soucier d'étriper deux ou trois de ses collègues. Il continua d'observer le mangeur de sandwich furieusement.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
- Codeur dlamortquitue ♥ -
Signe : Taureau Signe Chinois : Chien
Messages : 15
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 24
avatar
Ah ben ça vaaaa ! Ils ont même pas commencé cette réunion ! Alors ça revient un peu au même que j’arrive maintenant ou après ! …Si c’est vrai, essayez pas de détruire mes tentatives de me redonner un minimum confiance. Et c’est gentil de me dire de m’asseoir alors que je le suis déjà. Je sais que je suis pas si grand que ça, mais c’est pas une raison pour ne pas voir la différence lorsque je suis debout ou assis hein. Mais alors que je me faisait cette réflexion un…Truc tomba sur la table. …TOUS A TEEEEERRE ILS SONT ARRIVES POUR NOUS ATTAQUEEEER ! Gnié ? Attendez, j’la connais. Je crois que je l’ai déjà croisée quelque part. Ah bah ouais normal, elle fait partie de la Dispatch. Mais mais…Qu’est-ce qu’elle foutait là-haut ? Bah, on va se poser plus de question, …Y un autre truc qui vient de miauler passablement fort. Je suppose que c’est un chat mais…Il vient d’où ? Peu importe, quelqu’un vient d’arriver ce qui signifie que miracle je ne suis pas le seul à m’être trompé d’horaire.

Ou pas.Si Eric arrive à cette heure-ci, c’est certainement qu’Alan n’était pas derrière pour le traîner et qu’il a essayé de venir le plus tard possible. Ok ça me regarde pas je vais pas poser de question et je vais porter mon attention sur ce début de réunion qui….Qui je me demande si elle va aboutir à quelque chose. Parce que là c’est plutôt mal parti vu les évènements. On va essayer de se concentrer et de…HEY MON SANDWICH TU LE REPOSES OU TU L AS TROUVE ! Non mais il va quand même pas le manger ? J’ai faim moi ! Rends. Moi. Ca. Immédiatement. Sauf que le lui dire tout haut serait plus que ridicule vu la différence entre nos deux gabarits et que je me vois mal sortir ma faux en plein réunion.

…Mais…Mais il le gaspille ! Gaaah que quelqu’un l’arrête je vais pas pouvoir supporter plus longtemps cette vision d’horreur ! Buhuhu, s’il veut lancer du pain sur les gens, qu’il l’achète avec son salaire et pas celui des autres ! Tiens en rentrant je vais lui lancer une malédiction et avec un peu de chance, il recommencera plus. Mais il faut encore que cette malédiction fonctionne. Chose dont je ne suis absolument pas certain. Mais rien ne coûte d’essayer. Au pire ça ne fera rien et…Et je me vengerai pas directement parce que me retrouver face à lui c’est pas forcément rassurant.

AHAHA ! Il me le rend quand même. Merci. C’est pas trop tôt. Pfu, il aurait quand même pu demander avant. Même si j’aurais refusé net. La nourriture c’est sacré non mais oh. C’est malin maintenant le sandwich il ressemble strictement plus à rien, le pauvre. Mais ne t’en fais petit pain, Papa est là maintenant et il ne laissera pas la grosse brute te subtiliser une deuxième fois ! …Enfin il essayera quoi c’est l’intention qui compte après tout. Et puis…KYYYH ! Il a quoi à gueuler d’un coup comme ça l’autre ? J’ai failli faire une crise cardiaque ! Qu’il prévienne la prochaine fois !

Et ne me dite pas qu’il s’intéresse à la réunion… ? Il se plaint qu’on fasse n’importe quoi ? Enfin, je ne me sens pas concerné en soi, moi j’ai rien fait du tout. A part arriver un peu tard. Mais c’est rieeeen, c’est une petite histoire qu’ils vont vite oublier. Surtout vu l’arrivée de l’autre en arrivant sur la table j’ai envie de dire. Mais vu la tête que tirait Sutcliff, quelque chose l’avait dérangé personnellement. …Qui avait été assez crétin pour se le mettre à dos ? Ca risque d’être drôle tiens. Oui j’ai décidé de décrocher momentanément de la réunion, c’est nettement plus intéressant de voir ce que va faire le Shinigami à talons.

…Sauf qu’il se dirige dangereusement vers ici. Et ce qu’il tenait entre ses mains, du moins avant qu’il ne prenne sa tronçonneuse, ressemblait à une boulette de mie de pain. …A ta palce Eric je sortirais immédiatement. Me tournant vers le blond afin de voir sa tête, et certain que ce serait à lui que Sutcliff s’en prendrait, je sursautai en voyant la tronçonneuse arriver sous mon nez. Non mais j’ai rien fait moi, inutile de m’inclure là-dedans ! En plus au passage j’ai fait tomber mon sandw…Nooon. C’est définitif, je hais mon voisin du plus profond de mon être. Mais…Comme si moi j’allais m’amuser à balancer des parts de MON diner sur les autres. N’importe quoi. Essayant de m’éloigner un peu du Shinigami à la tronçonneuse, je repris ledit repas avant de lui répondre

« C’est pas moi c’est lui. »

Lançais-je en pointant un doigt vers le blond. Ahaha je sais j’ai des répliques qui tuent et même que je m’en fiche de le balancer, de toute façon il l’a mérité. …Bon je suis peut-être pas très convainquant là, surtout que j’avais le pain en main quand Sutcliff s’est retourné, mais il n’en reste pas moins que je suis innocent et que je n’ai pas à m’excuser.

« Il me l’avait volé ! »

Dis-je d’un ton dramatique, comme si c’était la fin du monde. Non mais Mon Précieux, il avait osé me prendre mon Précieux et Honorable Repas. Pour mettre encore plus le bazar dans la réunion et me faire porter ses idioties en faisant semblant de rien. Sauf que j’aimerais bien rentrer entier et un minimum à temps dans mes appartements. Ce serait pas mal de dormir un peu même s’il est pas encore très tard. Et pitiééé qu’il enlève cette tronçonneuse de juste devant moi ! Ah il suffisait de demander, il vient de l’enlever et…L’agite un peu comme s’il tenait à me voir mourir sur le champ. …Génial.

« Si tu t’excusais ce serait peut-être bien. »

Lançais-je en tournant la tête vers le blond, plus pour ne pas avoir à regarder le psychopathe qui se tenait juste devant moi qu’autre chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Codeur Alanophile ♠
Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2012
avatar
Oops. C’est tombé en partie sur Sutcliff. Ca tombe bien, j’le supporte pas non plus. YEAH ! J’ai réussi à l’énerver ! Le pauvre tout son brushing est tombé à l’eau à cause de ça. Ca doit être la fin du monde pour lui. Okay c’est méchant et ça se fait pas de jouer avec la nourriture, mais si j’avais une gomme sous la main, j’le jure c’est ça que j’aurais lancé. Sauf que j’en avais pas et que c’était trop tentant de prendre le sandwich. Maintenant va falloir faire en sorte que cet épisode de la réunion ne passe pas par la case ‘Alan’. Ou du moins limiter les dégâts que ça pourrait faire. Roh et puis c’est pas non plus comme si j’avais tout bousillé. Si Sutcliff était moins susceptible, il aurait accepté la boule sans broncher et ça n’aurait pas été plus loin.

Mais autant ne pas y penser, là ça va être assez drôle aussi j’pense. Il va vouloir sans doute se venger, vu qu’il a pris sa Faux, oh c’pas un problème j’peux prendre la mienne aussi s’il veut, mais pas tout de suite, autant attendre que ça dégénère encore un peu plus. …Sauf que en le voyant arriver comme ça et planter sa tronçonneuse juste devant mon voisin, s’en est trop, je peux plus m’empêcher de me marrer. De un de la tête dudit voisin et de deux parce que ma tentative pourrie de le faire accuser à plus que fonctionnée. Ou alors c’est simplement le roux – parce que ouais il est roux même s’il dit que non- qui est trop con pour s’en apercevoir.

Pitié que quelqu’un l’arrête ou je vais plus réussir à respirer ! Caaalme Eric, caalme. Non mais, il lui demandait carrément des excuses. Et l’autre qu’est-ce qu’il fait ? Il va ramasser son pain qui était tombé. Il doit vraiment y tenir en fait. …Même qu’il me balance. Je pourrais être vexé, mais la manière dont il lance ça me refait partir dans un fou-rire. …Okay c’est grâce à moi si cette pièce ressemble plutôt à une garderie maintenant et j’en suis fier. Bon essayons de s’en remettre et d’éviter de tomber d’la chaise c’serait une bonne chose.

« Bah en même temps c’tait trop tentant de le prendre »

Non je ne vais pas chercher à me défiler parce que ça sert strictement à rien et que c’est plus drôle d’être un des auteurs de la dispute. Et pis c’tait pas non plus dans mes habitudes d’aller faire accuser quelqu’un d’autre à ma place. Faudra p’têtre que je pense à m’excuser près de mon voisin d’ailleurs. Un jour. Peut-être. C’pas certain j’ai autre chose à faire. Et puis là…Là il me dit de m’excuser auprès de Sutcliff. Non mais ça par contre ça va être impossible. J’supporte déjà mal de le voir tous les jours, alors m’excuser il peut toujours aller se brosser hein. J’m’excuse pas auprès de ces gens-là moi d’abord.

« Nan mais c’tait pas toi qu’je visais d’abord, si t’avais pas sauté sur Spears, t’en aurais pas eu, donc c’t entièrement ta faute. »

Conclusion j’vais pas m’excuser. J’en vois strictement pas l’intérêt. Et puis là, même s’il est énervé, c’est pas encore assez drôle, faudrait que je trouve un moyen d’envenimer encore plus la situation. Réfléchissons. Il doit bien y avoir un moyen. …Exact. Souriant narquoisement, je remis ma chaise sur mes quatre pieds et posai mon coude sur la table, histoire de pouvoir faire reposer mon menton dans la paume de ma main, regardant le roux en souriant toujours.

« Donc pour tes excuses…Crève. »

Et vas-y que je te renvoie une mie en plein dans la figure cette fois-ci. Redésolé pour le sandwich, mais si on le laisse à ma portée il va pas faire long feu. Non mais c’était trop tentant de le faire. On va dire que c’est en revanche pour toutes les fois où Sutcliff est venu dans mon champ de vision sans que je ne le lui demande. Me remettant au fond de ma chaise, autant garder le nain vert entre Sutcliff et moi le plus longtemps possible, je me remis à rire peu discrètement. Ou alors aussi discrètement qu’un troupeau de mammouths qui migrent et qui ont vu leur pire ennemi leur arriver dessus. Si qui que ce soit passait près de la salle de réunion, ils allaient certainement se demander ce qui se passait par ici.

Et les autres doivent se demander à quoi on joue. …C’est un peu à s’demander si notre section n’est pas la pire de toute, à chaque fois qu’il y a quelque chose dans le genre réunion, il faut qu’il y ait quelqu’un qui fasse tout foirer. Bon c’pas du tout pour me déplaire soi dit en passant, bien au contraire, au moins on s’amuse et on s’occupe. Nettement plus amusant que de rester assis et d’écouter quelqu’un parler de choses dont on se fiche complètement. Même si nos propres discussions ne doivent pas intéresser tout le monde ici. Bah tant pis, ils peuvent toujours partir en voyant qu’on fait rien hein. Bien que j’sais pas si quelqu’un le fera. A la limite je pourrais le faire si jamais ça se calme. J’y serai quand même allé, c’est le principal. On m’a demandé de venir, et pas d’y assister jusqu’au bout donc en soit, je peux partir quand bon me semble nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3633
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Non mais alors là..alors là...c'était la meilleure. Dire qu'il avait mis tant de temps et de patience pour se faire belle, qu'il s'était pomponné, épilé (faut dire qu'il a pas tant de poils que ça déjà au naturel mais les rares poils qui osent apparaître sur son corps de déesse sont aussitôt attaqués par la pince à épiler. Une lady avec des poils, vous avez déjà vu ça vous ? )..qu'il supportait la présence de tout ces bouffons qui le regardaient de haut (ou de bas lorsqu'ils étaient mort..à la joie de pouvoir exterminer un où deux collègues en mettant ça sur le compte de l'accident du travail..) et maintenant on venait de l'attaquer avec du pain, et on gâchait sa mise en scène en tombant d'un lustre et on se chamaillait pour savoir à qui était la faute...non mais...

« GRRRRR...JE VAIS TOUS VOUS TUER !!! »

C'était les seules paroles à peu près intelligible que l'on entendait sortir de la bouche de l'homme le plus dangereux de la Dispatch. Dangereux à la fois pour les Humains, logique c'était son travail de les tuer, mais également pour ses collègues shinigamis. Son regard plissé au dessus de ses lunettes rouges et le bruit de sa chaîne qui cliquetait joyeusement n'auguraient rien de bon...mais vraiment rien.

Grell finit quand même par se rendre compte que personne ne l'écoutait..enfin si tout le monde le regardait, ce qu'il voulait et aimait donc ça c'était un bon point. Mais vu qu'il ne parlait pas de manière claire et intelligible personne ne pouvait l'écouter, et ça c'était un mauvais point. Un très mauvais point ! Il finit donc par se taire, le timbre de sa voix diminuant peu à peu pour finir par devenir complètement muet, la bouche retroussée en un rictus hargneux qui ferait fuir même le plus dangereux des bouledogues français.

Le calme revînt donc..enfin on entendait une mouche voler au dessus d'eux. Mouche qui alla gracieusement se poser sur le sandwich coupable d'agression envers la personne de Mlle Grell Sutcliff qui ne comptait pas en rester là mais bel et bien obtenir une réparation. Savoir lequel de tous ces crétins avait lancé le pain lui importait peu dans le fond. Seul sa vengeance, la souffrance qu'il allait pouvoir obtenir et tirer d'une personne était importante. Mais pour cela il fallait choisir le bon coupable, celui qui ne se rendrait pas trop vite..mais qui finirait quand même par craquer. Les shinigami finissent toujours par craquer, surtout lorsqu'ils sont soumis à trop de pression. Le stress du travail sans doute...

Un sourire moqueur...un coupable. Slingbly. LE Shinigami a abbatre. Le rouquin replaça ses longs cheveux pourpre derrière son épaule, faisant tomber les quelques miettes de pain qui étaient encore fixées sur lui et abattit sa faux sur le responsable de toute cette agitation...le sandwich et la mouche qui était dessus. La pauvre petite bête finit décapitée en deux (oui forcément décapité ce n'est pas en trois...d'ailleurs trois c'est surtout pour les chevals (oui les chevals parce que les chevaux c'est une autre espèce et donc une autre histoire..mais on dérive là. )) C'est à ce moment là que tout le monde pu se rendre compte qu'un sandwich n'avait pas de lanterne cinématographique et qu'il en était de même pour une mouche (contrairement à ce que pourrait nous laisser croire le célèbre dessin animé sur la mouche...).

Un problème de résolu. Il n'en restait qu'un...SLINGBLY. La faucheuse se tourna donc vers son collègue, celui avec lequel elle se fritait le plus souvent. Car les relations entre ces deux là n'étaient vraiment pas aux beau fixe et si la plupart du temps Grell se contentait de rire et de partir..(à moins que l'autre ne soit déjà parti prétextant ne pas pouvoir rester un instant de plus avec cet huluberlu rouge qui se prend pour le meilleurs shinigami mais qui n'est relégué qu'aux rôles de bas étages) cette fois ci serait différente.

''ça va faire mal !! ''

Un avertissement ? Une constatation ? Une menace ? Comment savoir avec Grell. Toujours est-il qu'il se tenait droit debout devant son adversaire, une tronçonneuse à la main et un sourire victorieux aux lèvres. Comme si la bataille était déjà gagnée d'avance. Se frottant le menton avec un petit air mutin il lança les hostilités (enfin continua puisqu'elles étaient déjà bien lançées...)

''Au fait..Il manque des personnes à cette réunion. Ton « Ami » est encore malade ? »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
♠ Codeur Alanophile ♠
Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2012
avatar
N’empêche, j’aimerais qu’on m’dise qui est l’crétin qui a inventé les réunions. Il avait du temps à perdre ou quoi ? Nan mais il aurait pu penser un minimum à ceux qui d’vraient subir son invention à deux balles. Il aurait mieux fait de se taire et crever dans son coin, on aurait eu une chance d’avoir la paix. Nan ce s’rait trop beau. Un autre crétin dans le genre de Spears aurait ramené ses fesses et les auraient créées à la place du premier. Tch. Si au moins on nous offrait un verre après, ce serait d’jà plus intéressant, mais là on s’fait juste chier à rester assis et à attendre que ça se termine. Et à écouter un travesti qui fait toute une histoire pour une pauvre miette de pain. Pauvre pain, il a dû être terrorisé en voyant de si près le visage du roux, espérons qu’il soit mort avant d’avoir pu s’en rendre compte.

Han mais c’tait qu’il était marrant le Sutcliff à s’égosiller. Okay, après deux secondes ça devenait tout aussi intéressant que cette réunion. …Bon qu’on me prévienne quand c’sera finit, j’ai bien l’intention de dormir en attendant, y a que ça à foutre de tout’ manière. Ou dessiner. Mais c’pas comme si j’avais apporté une feuille et de quoi écrire. J’sais même pas si j’en ai dans mon bureau. Des feuilles, certainement, elles ne font que s’empiler de plus en plus mais de quoi écrire…Peut-être enfoui quelque part sous une tonne de poussière. Faudrait qu’je vérifie, histoire d’être un minimum convaincant la prochaine fois qu’Alan viendrait pour demander je-ne-sais-quoi, et que j’ai l’air de travailler. …Mouais c’pas comme si ça allait être convaincant. Tant pis, le crayon si crayon il y a, pourrira seul dans son coin jusqu’à la fin des temps.

Ooh ? L’autre bouffon se tait ? Il s’est cassé la voix ? On ne va plus l’entendre pendant trois jours ? On va enfin avoir la paix ? …Non, s’il s’tait cassé la voix, il ferait une autre tête que ce sourire. D’jà quand il s’casse un ongle on doit supporter ses complaintes. Tch. Au final, y a pas moyen d’être plus chiant qu’lui. …Qu’est-ce qu’il a à s’en prendre au sandwich ? Il a vraiment aucun neurone dans son cerveau lui ? Il s’plaint d’avoir des miettes et va aller planter sa faux dedans ? C’serait cool si il y avait eu un truc capable de péter sa tronçonneuse dans le sandwich, mais ça m’étonnerait que Teagan mange un truc nuisible aux Faux. Dommage. Bon maintenant qu’il s’en est pris au repas du nain, il s’est calmé et va partir plus loin ? …Non même pas. Il a l’air de vouloir s’en prendre à moi maintenant. Pitié, il a pas envie d’aller se remaquiller à la place ?

« S’tu continues de grouiner comme un porc, ouais ç’va faire mal aux oreilles. »

Han mais avec tout ça, c’est qu’j’ai toujours pas fait ma sieste. C’est à rajouter sur la liste des choses à reprocher à Sutcliff tiens. J’m’en servirai comme excuse une fois où j’aurai besoin de frapper quelqu’un. Bon, si j’le fais ça me retombera certainement dessus, alors attendons au moins que ce soit lui qui commence les hostilités. S’il le fait. Parce que si ça se trouve, il battra en retraite avant que je n’ai fait quoique ce soit. Mais vu le sourire qu’il continuait d’arborer…J’pas vraiment l’impression qu’il allait lâcher de sitôt.

…Il venait de dire quoi là ? Plissant légèrement les yeux, je le regardai un instant avant de me lever, envoyant la chaise plus loin par la même occasion, rien à battre si elle se casse, c’pas moi qui la paye, posant gracieusement ma main sur la table. …Okay j’l’ai fait comme un bourrin, mais il n’avait pas à parler d’Alan, point final. Et certainement pas du fait qu’il soit malade. Finalement, qu’il commence les hostilités ou non, j’avais envie d’lui mettre mon poing dans la gueule. Maintenant. Inspirer, expirer et penser à autre chose. …Non c’est hors de mes moyens de rester simplement calme. Evitons simplement de lui donner un coup de poing tout de suite.

« Ca t’regardes ?! »

Bon calmons-nous. Si ça se trouve, tout ce qu’il cherche c’est justement à m’énerver, alors autant ne pas lui donner ce plaisir. Grmbl. Il perd rien pour attendre quand même. Bon elle est où c’te stupide chaise ? Mettant les mains dans les poches, au moins ça réduirait l’envie de frapper le prochain qui ferait une quelconque remarque sur le brun et allai me rasseoir, essayant de ne pas faire attention au roux. …Raté.

« Tch. Au moins avec lui j’dois pas supporter ta sale tronche. Et dégage de là, t’empiètes sur mon espace vital. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3633
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Non mais pour qui il se prenait lui !! Déjà le porc c'était lui. Il n'y a que les animaux pour jouer de la sorte avec la nourriture. Et puis il fallait le voir avec son air arrogant et ses cheveux...ça ne ressemblait à rien. Aucun style, aucun goût. Ils avaient du l'embaucher un jour où on manquait vraiment de personnel.

En tout cas sa petite attaque concernant son collègue avait fait mouche. Le rouquin sourit largement, ainsi les rumeurs, certaines rumeurs, étaient fondées. Il pencha la tête sur le côté, affichant un faux air désolé pour la pauvre chaise qui n'avait rien fait et sur laquelle il aurait bien fait des galipettes avec un certain Willy qui pour l'instant ne faisait qu'observer. Peut être qu'il pensait que les choses allaient se calmer d'elles mêmes ce qui semblait tout de même bien impossible au vu de la situation.

Croisant les bras, un air victorieux peint sur le visage Grell leva le menton. Bien sûr que cela le regardait, tout les petits potins, toutes les choses qui se passaient dans le QG et ailleurs aussi. Où était l'intérêt si on ne savait pas qui avait couché avec qui et qui prévoyait d'empoisonner les chocolat d'untel parce qu'il lui avait promis de lui prendre ses heures supplémentaires et qu'au final la chose ne s'était pas faite.

Bien sûr que cela me regarde. Je veux pouvoir être là quand il te dira oui et que tu comprendra qu'il ne lui reste plus grand chose à vivre...où alors il ne te dira jamais oui.

C'était méchant, il fallait le reconnaître. Mais on ne s'attaquait pas à la sublime personne de Sutcliff sans en avoir mesuré les conséquences et sans en payer les frais. Un silence de mort (DEATH!!) venait de se répandre sur la pièce, comme un poison vicieux qui s'insinuait lentement. Peut être que certains ne sortiraient pas vivant d'ici. D'ailleurs c'était quoi déjà l'ordre de la réunion ? Avait-il seulement été dit ? Enfin pour l'homme en rouge cela n'avait aucune importance, il allait pouvoir se défouler sur ce crétin des Alpes qui n'assumait pas son manque évident de virilité.

Ton espace vital ? J'ai du mal à le voir..peut être qu'il est resté auprès de ton cher et tendre Alan !

Chaque fois qu'il prononçait ce prénom il insistait bien sur la dernière syllabe. Comme pour mieux se moquer encore. Il arma sa tronçonneuse qui fit un vacarme de tout les diables ce qui était plutôt ironique si l'on considérait l'endroit où ils se trouvaient en ce moment. On ne savait jamais, des fois que cet idiot décidait de lever la main sur lui il fallait qu'il soit apte à se défendre. Grell ne voulait pas voir son magnifique visage abîmer par des mains dont on ne savait pas ce qu'elles venaient de faire. A ce qu'on racontait il ne se lavait pas les mains en sortant des toilettes....

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
♠ Codeur Alanophile ♠
Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2012
avatar
Ne pas faire attention à lui, ne paaas faire attention à luiiii. Sauf qu’essayer de ne pas voir l’espèce de grosse chose rouge à un mètre c’est….Shinigamiquement impossible. J’pourrais en fait très bien partir mais…Mais non, il est certain que si je le fais, il arrivera à sortir je-ne-sais-quoi sur Alan alors que je ne suis pas encore sorti, et ça, même avec toute la bonne volonté du monde *kof kof* ce n’est pas réalisable. Et du coup, si je veux lui lancer je ne sais quel truc à la figure, ce sera nettement plus difficile parce que de un je n’aurai que la porte à ma portée –Aha, le jeu de mot ! …Levez les pieds, ça commence à voler plus que bas là- et de deux il sera plus difficilement atteignable parce que y aura des gens entre la dite porte et lui. Pas que je m’inquiète de frappe quelqu’un d’autre au passage, ça je m’en fiche royalement, mais c’est juste que ça m’apporterait des ennuis – bien que je m’en branle complètement aussi- mais c’est le genre de choses qui seraient plus difficiles à faire comprendre à Alan. Autant Sutcliff, il le comprendrait pluuuus ou moins, et je pourrais facilement trouver une excuse, mais allez lui dire que j’ai balancé je-ne-sais-pas-quoi qui essayait d’avoir pour cible Sutcliff – Apparemment se ramasser des mies de pain ne lui a pas suffit- et que « malencontreusement » ça a touché des gens qui étaient tranquillement à la réunion sans lui dire pourquoi je l’avais fait, c’était….C’était une autre affaire.

…Non mais d’où il vient encore reprendre la parole ? Il a pas compris qu’il me faisait chier et que les seules choses qui me retenaient momentanément étaient d’un part Alan et de l’autre sa Faux –J’ai pas spécialement envie ne serait-ce que de me blesser avec cette chose, qui je parie ne trouverait strictement rien de mieux que de montre une partie trèèès intéressante de ma cinématique qui arriverait à me foutre encore plus dans la mouise, et puis j’ai pas non plus envie de sortir la mienne, si c’est pour qu’on finisse par nous les confisquer je ne sais combien de temps en les remplaçant par une des nombreuses choses merdiques et ridicules que l’administration s’amuse à donner dans ces cas-là, c’est que j’ai pas spécialement de temps à perdre en ce qui concerne les âmes- ?

….Et est-ce qu’il avait conscience de ce qu’il était en train de dire ? Est-ce qu’il se rendait compte qu’il venait de signer son arrêt de mort ?Fronçant un peu plus les sourcils, j’essaye –vainement sans aucun doute- de laisser passer l’envie de l’étrangler sur place ou de lui organiser une belle et romantique rencontre avec le sol. Ou le mur. Ou la table. Ou la porte. Je m’en fous, y a l’embarras du choix. Suffit juste de trouver ce qui lui fera le plus de dégâts. Soit, pour commencer, faudrait déjà se lever. Et ré envoyer chier la chaise plus loin –Ca s’en va et ça revieeeens ♫, oui je me tais.-, de toute façon c’tait pas comme si elle était irremplaçable hein.

Mais le pire, c’était que je n’avais même pas eu le temps de lui faire ravaler ses paroles qu’il en rajouta. Et il remis en route sa Faux, chose qui n’était pas des plus idiotes vu que sans, je ne sais pas combien de temps il m’aurait fallu pour réellement l’étrangler. Sauf que, ce n’était pas non plus pour ça que maintenant j’allais le laisser s’en sortir tel quel. Certainement pas, il me faudrait juste un plan B. Qui ne tarda pas à se présenter devant moi. Ou plutôt à côté. Après ça, certainement que plus personne ne viendra de plein gré s’asseoir à côté de moi, en tout cas quand Sutcliff sera là aussi si par miracle quelqu’un trouve une bonne raison pour que je ne l’assassine pas, mais tant pis.

A défaut de ne pas pouvoir prendre ma Faux, auquel cas je l’ai déjà expliqué plus haut on risquerait de me la prendre, pourquoiii ne pas prendre celle du voisin qui est juste à côté hein ? Okay, on me fera certainement des remarques et on me donnera je ne sais pas combien d’heures supplémentaires – que j’oublierai intentionnellement de faire- mais on ne pourra rien me dire avec ma Faux vu que je n’aurai strictement rien fait avec.

Prenant donc l’espèce de…Euh je sais pas ce que c’est, un machin qui a la forme d’un marteau mais nettement plus allongé et…Et qu’on dirait plutôt le cousin d’une pioche ne fait. BREF, je m’en branle aussi de ce que c’est tant que ça peut faire du mal à l’autre abruti. Montant à mon tour sur la table – J’vais pas me gêner non plus si l’autre y est déjà hein, et puis en plus c’est hors de portée dudit voisin à qui j’ai déjà pris la moitié de son sandwich. …Un jour je penserai à le remercier peut-être. Peut-être parce qu’il ne le fait pas de son plein gré.-

« Ben qu’il y reste, il s’ra en meilleure compagnie. Et mon ‘cher et tendre’ ne t’as strictement rien fait alors tu le laisses tranquillement où il est ou ce sera certainement à ta mort à laquelle il assistera. »

Bon le seul inconvénient est que je ne sais que moyennement manipuler le truc de l’autre là. …Mais bon en tout cas assez pour pouvoir parer les coups du travesti si besoin. Après on verra bien si j’arrive à viser et à manipuler ce truc correctement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3633
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
[HRP] Bon déjà Hope ne viendra plus, donc est ce que l'on continue les autres? j'ai besoin de votre avis.. xD|/HRP]

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion au sommet. [Pv Willy, Hope, Ronald]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [974] Réunion
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011
» Union des Ecologistes pour la Normandie.
» pis, la réunion d'hier pour le CPE La Gatinerie....
» Etes-vous intéressé par la réunion au musée royal en 2010 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~† kuroshitsuji †~ :: Corbeille :: Rp mort-