~† kuroshitsuji †~
Hey toi ? T'es nouveau par ici ? tu ne sais pas que ces rues sont dangereuses ? Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens, si tu n'es pas assez préparer pour affronter cette dure réalité.Le monde n'est plus celui que tu connais, ici ne crois pas être le plus puissant, où tu tomberas sur de gros ennuis. Gravelir les échelons, et arriver à s'en sortir, c'est sûr que c'est ce que tout le monde recherche, mais est-ce bien une raison pour écraser les autres autours de toi ?
RèglementGroupesFiches PersosDemandes de rpsRps spéciauxJeux & Discussions
A savoir
27/09/2017 - Mise à jour du design
# Seconde information rapide...
Contexte
Londres, 19e siècle. Les humains sont décidément bien querelleurs... pourrait-on se dire. Ils ne cessent de chercher le pouvoir pour s'entre tuer et sont même parfois prêt à vendre leur âme pour arriver à leurs buts... Les créatures de l'ombre et de la lumière ont toutes un point de vue sur la question : les humains sont sacrément incompréhensibles. Mais il y a une chose qu'ils comprennent bien : détourner le Monde à leur image, idyllique ou.. cauchemardesque. Ils croient pouvoir s'ignorer, faire route seuls, ou pactiser avec quelqu'un qui restera à leur côtés jusqu'à la concrétisation de leur but, ou mort, mais tous, un moment ou un autre, finissent par se croiser sur la route. C'est irrémédiable. Serez-vous un Noble, un simple humain, honnête ou malin, malveillant ? un fier Démon aux sombres idées, capable de se sortir de n'importe quelle situation et vivant parmi les humains ? un Ange anonyme rêvant de Monde Parfait et de Recommencement ? un Shinigami sérieux, dérangé, qui doit se fondre dans la masse ou alors un Autre clandestin, au psychologique animal ou humain..? Chaque créature doit faire des choix pour atteindre ses buts, car d'autres pourraient saisir la chance à leur place... Chacun ses intérêts... et un conseil : ne croyez pas pouvoir ignorer les autres créatures sur votre chemin...
Evénements
Hey toi ? Tu ne sais pas la nouvelle en ville ? Des expériences scientifiques ont été faites, et certains morts peuvent revenir à la vie! Glauque ! Mais non c'est pas vrai, c'est qu'une rumeur ... t'imagines des maccabés vivre parmi nous ? n'importe quoi ... pas vrai ? C'est une blague ?
CHECKMATE
are you the king or a knight ?

Partagez | 
 

 La belle et la bête [Melwyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar

A l'intérieur de moi...un seul mot d'ordre...sans fin...Rouge, délicieux..Je vais t'anéantir.

Le combat repris de plus belle et ponctué par les rires de l'un des combattant. Danse mortelle dont l'un des deux ne se relèverait jamais. Finalement rejoint par des hurlements déchirant, déchirant à cause de ces muscles déchirés, ces os broyés éparpillés sur le sol...La tronçonneuse faisait vraiment un travail magnifique. Le survivant resta immobile devant les reste qu'on ne pouvait plus vraiment qualifier d'humain...ses longs cheveux rouges ondulaient doucement dans son dos alors que sa faux faisant entendre un doux ronflement. Elle avait eu son quota de sang et pouvait maintenant dormir avant la prochaine crise de folie de son propriétaire..car il ne s'agissait que de cela, une crise, rien de plus, ni de moins.

Il n'aurait su précisément expliquer comment et pourquoi cela avait commencé, ce qui risquait de poser problème lorsqu'il aurait à rendre des comptes à ses supérieurs. Il pouvait presque entendre le claquement de langue méprisant de Willy et les regards en coin de ses collègues devant sa gaffe. Une gaffe qui n'en était pas une, il était fier de ce qu'il avait fait, de son travail. Même si cette personne n'était pas censée mourir dans les années à mourir, elle aurait fini par mourir donc que ce soit maintenant où dans dix ans, peu importait non ? Le sang avançait lentement vers lui, comme la mer lors de la marée haute, cherchant à l'engloutir. Il ne pouvait en détacher les yeux, le sang, rouge, il avait toujours adoré cela, le cadavre ne l'intéressait déjà plus, c'était le moment de la mort le dernier instant celui où la personne abandonne déjà tout espoir et est déjà morte qui était captivant. Pour le reste tout se ressemblait...

Il frotta sa joue de sa main gantée, une fine entaille était apparue sur sa pommette gauche, défigurant son beau visage. Un claquement de langue agacé s'échappa des lèvres du meurtrier et il alla donner quelques coups de pieds dans le visage du mort, le défigurant encore un peu plus. Il fallait qu'il paye, cet ignoble humain, qu'il paye pour avoir vécu aussi longtemps, sans autre soucis que celui de vivre. Finalement il s'installa non loin de la victime.

'' Voilà ce qui arrive quand on veux jouer au plus malin avec moi...voyons une femme est quand même capable de se défendre, tu aurais du t'en douter...''

Voilà qu'il parlait avec les morts maintenant..mais ça n'allait pas du tout dans sa tête. Il fallait qu'il se ressaisisse, qu'il chasse la folie qui le poussait à cet instant encore, à détacher la tête du tronc et à jouer à la balle avec, l'envoyant briser un carreau pour provoquer une crise cardiaque chez un autre individu. Fermant un instant ses yeux jaune-verre, masqué derrière sa monture rouge, il réfléchit à une stratégie de défense. Nul doute que quelqu'un allait arriver bientôt...et ce quelqu'un poserait des questions. C'était bien connu, les gens étaient toujours curieux de tout, et ils mourraient d'envie de savoir les choses qu'ils ne devraient pas savoir. Il avait déjà des réponses à fournir, différentes selon les questions qui allaient se présentées...Bien sûr il aurait pu fuir également, laissé le mort seul dans sa mort et aller se chercher un verre, un autre victime. Mais de toute façon ses collègues sauront qu'il s'agissait de lui, et même il cherchait à les provoquer, à leur montrer que lui au moins était libre de faire ce qu'il voulait quand il voulait et comme il voulait..ce qui était loin d'être le cas en réalité...

 ''Tu te rends comptes qu'à cause de toi je vais avoir des ennuis ? Si je me fais renvoyer de mon travail, je te jure que tu ne vas pas t'amuser...''

Lueur de folie dans le regard, il n'avait pourtant rien pris d'illicite. Un sourire carnassier apparu sur le beaux visage du tueur, peut être qu'il allait tomber sur Sebastian..où mieux encore William lui même qui lui ferait l'honneur de venir lui remonter les bretelles. ¨Peu importait...Rajustant son manteau sur ses épaules, il attendait la suite des événements...quand soudain..une légère brise qui le décoiffa, une odeur douceâtre écœurante, celle du sang tout juste versé. Une âme à faucher, non loin d'ici. Il fallait qu'il s'en occupe avant les autres car il se passait quelque chose d'intéressant par là bas.

Sautant sur ses jambes il remonta les rues rapidement, il ne fallait pas qu'elle disparaisse une nouvelle fois. Et puis il fallait prendre les autres de vitesse, surtout. Elle était à lui, à lui seul. Enfin après un dernier croisement pris sur des chapeaux de roues il l’aperçut enfin. Elle n'avait pas bougé d'un poil après toutes ses années. Toujours la même, celle qu'il avait vu grandir...un large sourire aux lèvres Grell lui sauta dessus comme il le faisait généralement avec toute personne qu'il connaissait de près où de loin....

Et il lui enfonça sa tronçonneuse dans le dos~

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
†★ εŧσïℓε ŧσɱɓεε đų ƈïεℓ ★†
Signe : Sagittaire Messages : 532
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 116

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
C'était une journée ordinaire, une de celle que l'on oubliait dans les deux jours qui suivent. Le ciel commençait déjà à s'assombrir, menaçant et le tonnerre mourrait d'envie de laisser ses éclairs partir à l'assaut des ruelles obscures et mal pavées de Londres. Pourtant il se retenait, ce n'était pas encore le moment...plus tard, bien plus tard il pourra entrer en fanfare, lorsque tout les Hommes seront bien cachés au fond de leurs lit, lorsque les créatures obscures de la nuit sortiront dans la nuit pour aller danser et s'amuser sur les tombes...

Elle observait le désastre, une nouvelle fois. A croire que la mort et la désolation lui collaient à la peau. Décidément, il ne pouvait pas se passer une journée sans que l'un de ses vêtements ne soit tâché de pourpre. Froidement, elle évalua la situation, fallait-il déplacer les corps ? Les laisser sur place ? Maquiller un peu plus les morts pour que personne n'ai de soupçon sur elle. Parmi les trois personnes, deux seulement avaient mérités leur châtiment. L'autre était arrivée au mauvais endroit, au mauvais moment, un coup du destin. Elle aurait pu éviter de le tuer. Elle aurait du, cette personne n'avait rien fait de mal. Mais elle avait vu. Elle n'aurait pas du.

Goutte à goutte une flaque pourpre se formait, bientôt elle disparaîtra emportée par les trombes d'eau se déversant du ciel. Il ne restera plus rien de ces personne, seulement des corps, et encore pas sûr que ces derniers ne disparaissent aussi. Leurs âmes seraient fauchées, si les shinigami avaient le temps..et peut être qu'un où deux individu viendrait les pleurer. Mais le temps finissait toujours par tout effacer, même les souvenirs...et finalement il ne resterait rien. Les Hommes, comme toutes choses existant sur cette foutue planète étaient bien éphémère.

Ses prunelles sondèrent la nuit de sous sa frange rose, il allait encore se passer quelque chose. Elle le sentait dans ses tripes. Non qu'elle ait des soucis intestinaux loin de là. Mais cela à déjà du vous arriver, un moment ou à un autre de votre vie, lorsque vous savez qu'il va se produire quelque chose, mais qu'il vous est impossible de définir quoi. Et bien c'était pareil..enfin elle commençait à savoir ce dont il s'agissait et la suite des événements ne lui plaisaient pas du tout. Elle aurait préféré faire face à une horde de démon en rut plutôt que d'avoir à subir ce jour.

Elle l'entendit, bien qu'il se fasse discret. La discretion n'avait jamais été son point fort, et puis ils se connaissaient depuis si longtemps, même Une légère odeur sucré vînt se mêler à celle douceâtre du sang, celle de la cerise mêlée à la fragrance du coquelicot. Lui...Il lui avait fallu du temps pour la retrouver. Enfin il n'avait pas du la chercher, ce n'était qu'un hasard s'ils se retrouvaient face à face ce soir...Bon sang il aurait du passer sa route, où continuer ses petits jeux sadique avec sa victime au lieu de venir la voir. La suite se déroula très rapidement, comme dans un rêve.

Rire, une parole qu'elle ne comprit pas à cause du vacarme de la tronçonneuse et une tentative grossière d'assassinat. Où de meurtre, la différence entre les deux était très mince à ce niveau là. Enfin il n'espérait tout de même pas l'avoir avec une attaque aussi..enfantine. Elle avait grandit depuis le temps, et elle n'était pas encore prête à mourir. Se décalant d'un simple pas de sorte que la lame passa juste entre son bras et le reste de son corps elle fit un saut brusque et se retrouva face à lui, les cadavres les séparant l'un de l'autre. Peut être qu'il allait être distrait par le sang lui qui aimait tant cela..et elle pourrait en profiter pour fuir.

Rajustant son bonnet sur ses cornes elle ne quitta pas des yeux l'individu qui venait d'apparaître. Il n'avait pas changé depuis toutes ces années. Sans marquer la moindre trace de sentiment elle se décida enfin à le saluer, celui qui lui avait sauvé la vie, qui lui avait quasiment tout appris...

''Toujours un aussi beau sourire Grell...Tu salues les gens de cette manière maintenant ? J'en connais qui doivent être surpis..''

Elle ne bougea pas d'un milimètre, pas de geste cela voulait dire aucun signe d'agression, ni de défense ni même d'amitié. Le shinigami avait l'air en forme, pourtant elle sentait que quelque chose n'allait pas. Ce n'était pas le fait qu'il l'ait attaqué, non, bien sûr qu'il voulait la tuer et elle voulait faire de même avec lui. C'était de bonne guerre, plutôt le fait qu'il ne se soit pas exprimé...que ce soit elle qui ait pris la parole alors que ce n'était pas Melwyn la plus loquace des deux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Bon, il n'avait pas vraiment voulu la tuer. Bien sûr, vous l'aviez tous deviné n'est ce pas? Parce que...s'il l'avait vraiment voulu..et bien...elle serait morte tout simplement. Mais le shinigami n'avait aucune intention d'achever son monstre pour l'instant. Après tout, sans lui elle ne serait pas là où elle est...elle avait en quelque sorte une dette envers lui. Et ça, il le voyait au fond de ses yeux pourpre, au travers de son âme, cela était une épine dans le pied de la jolie demoiselle. De plus, elle était très habile...et pourrait toujours servir le moment venu.

Il haussa les épaules en haussant un sourcil surpris. Melwyn n'avait pas pour habitude d'être loquace et les paroles qu'elle venait de lui adresser étaient les plus longues phrases qu'elle n'ait jamais prononcée. Observant rapidement les alentours, il conclut qu'ils étaient seuls, sinon elle se serait déjà éclipsée depuis longtemps. Cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu..Depuis qu'ils s'étaient quitté en fait. Aussi il prit son temps pour observer les changements visibles et moins visibles sur sa "collègue". Elle avait grandi, un peu. Sa frange mangeait toujours une partie de son visage ce qui le fit sourire, elle n'avait jamais voulu qu'il la coiffe. Enfin quand elle était petite il avait eu le droit de jouer avec ses cheveux...trois fois. Lorsqu'il avait essayé de les couper ce fût finit. Aucune cerne ni ride, elle n'avait pas l'air fatiguée. Ni cet air d'animal blessé qu'elle arborait au début de leur relation. Bien sûr elle était encore loin de savoir simuler cette confiance en soi qui était si familière à l'homme en rouge. Elle semblait moins farouche, même si..il le savait par expérience, elle avait appris à simuler et dissimuler ses sentiments. Seuls ses yeux la trahissait. Melwyn ne savait pas mentir.

Il la vit s'impatienter, un léger frémissement du doigts, ses bras le long des cuisses. Elle en avait assez d'attendre. Il s'inclina bien bas, posant sa lame contre le sol. Il n'avait rien à craindre d'elle, elle était incapable de le tuer. Enfin...il en était sûr à 90 %..étant aussi instable que lui il ne pouvait y avoir de certitude.

[g]" Tu as bonne mine. Le soleil d'angleterre? Ton nouveau régime sang pour sang humain? "[/g]

Du doigt, il désigna les victimes. Les...oui elles étaient nombreuses. Cinq pour un si petit bout de femme...Il savait qu'elle réagirait. Une des choses qui la faisait bouillir était que l'on la compare à ces monstres qui se repaissent des Humains. Grell ne savait pas vraiment ce qu'elle mangeait, comment elle vivait, en fait lorsqu'ils avaient vécu ensembles, il s'était surtout intéressé à sa formation et à l'aider à survire aux attaques. Le reste..bah elle s'était débrouillée. Il s'approcha d'elle en sautillant, il était heureux qu'elle soit là, heureux de voir un visage connu, même si cela se terminerait surement en dispute où en combat. Elle lui avait manqué...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
†★ εŧσïℓε ŧσɱɓεε đų ƈïεℓ ★†
Signe : Sagittaire Messages : 532
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 116

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
[HRP] Faileur..faudra arranger ça ‘-‘[/HRP]
Elle haussa un sourcil, cherchant de quoi il pouvait bien parler…Lorsqu’elle suivit son regard et posa les yeux sur les cadavres jonchant le sol, elle ne put s’empêcher de soupirer. Ce qui était embêtant avec Grell, c’est qu’il sautait beaucoup trop vite aux conclusions, il ne prenait pas le temps de réfléchir. Où alors il réfléchissait en même temps qu’il passait aux conclusions ce qui revenait au même. Enfin, c’était quand même ce qui lui avait sauvé la vie. Parce que c’est cet aspect du caractère du shinigami qui l’avait poussé à lui tendre la main alors que tous l’avaient condamné. Il avait jugé qu’elle lui serait utile et il avait décidé d’agir. C’était du Grell quoi…fallait pas chercher à comprendre.

N’empêche..il n’avait pas l’air bien. Même s’il souriait, qu’il faisait des blagues (après va savoir si c’est vraiment une blague ou non…) et qu’il trimballait sa faux avec l’air de dire « Youhou je vais faire couler le sang !! » L’hybride voyait qu’il n’allait pas fort. Un soucis avec Willy sûrement, du temps ou elle vivait avec lui il ne se passait pas une journée sans qu’elle ne soit obligée de se battre avec lui pour lui éviter de se suicider ou d’aller faire exploser la dispatch. Dans un sens ça l’aurait arrangée, elle aurait eu des tas d’ennemis en moins, mais..elle ne voulait pas qu’il arrive quelque chose à Grell. Il fallait bien l’admettre, il était sa seule famille, ce qui se rapprochait le plus pour elle d’un ami. Alors elle ne voulait pas qui lui arrive quelque chose. Même si elle savait parfaitement qu’ils finiraient par s’entre-tuer. Ce sera elle où lui. Mais pas tout de suite.

Régime ? Tu t’es regardé, je ne serais jamais aussi fine que toi. Je suis certaine qu’on voit tes côtes. Tu devrais penser à te remplumer un peu, il faut avoir un minimum de formes si tu veux attirer les hommes. »

Elle s’approcha, toujours avec son air de félin, aux aguets. Un Grell content était déjà extrêmement dangereux mais un Grell qui n’allait pas bien (et dont on ne connaissait pas la cause des tourments) était pire qu’un lion qui a une épine dans la pate. Elle avait déjà perdu un bras dans une situation similaire et cela avait été très difficile à réparer. Alors maintenant prudence.

Lorsqu’elle ne fut plus qu’à un mètre de lui elle s’aperçut qu’elle était toujours plus petite que lui. Ses talons et pas seulement eux faisaient qu’il la dominait. Et elle n’aimait toujours pas cela. Elle attendit qu’il parle, normalement il suffisait d’attendre, il s’épanchait tout seul, à tout le monde. Alors elle, qui était..en fait non, elle ne savait pas ce qu’elle représentait pour lui. Il ne l’avait pas recherché quand elle était partie, c’était seulement aujourd’hui qu’ils se retrouvaient, et ça c’était bizarre…

Après quelques minutes de silence, la peine s’installa dans les yeux du monstre, finalement elle devait être différente des autres. Puisqu’il ne voulait pas lui expliquer, à elle, alors qu’à n’importe qui il aurait raconté ses petits soucis et puis il aurait rit et il se serait sauvé pour aller manger une glace à la fraise. Là il n’avait pas bougé, rien. Pourquoi ? Est-ce qu’il lui en voulait ? Qu’avait-elle fait pour mériter ça ? Elle serra le poing, en se disant que même une baffe, une dispute serait mieux que ce silence.

« Bon allez, accouche. J’ai un peu de temps devant moi et je ne te laisserai pas partir tant que tu n’auras pas vidé ton sac. »

Elle avait parlé sèchement, se retenant de le gifler. Il avait le chic pour lui faire perdre son calme. Mais bon il faut reconnaître aussi que c’est la première personne avec qui elle a une vraie discussion depuis au moins 3 mois. Forcément on oublie un peu les règles de politesses et la patience….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Il sursauta au ton de sa voix. Décidément, elle avait pris de l’assurance depuis leur dernière fois. Comme si elle avait le dessus désormais et que c’était elle qui devait prendre soin de lui. Prendre soin de lui…est-ce qu’il avait déjà pris soin d’elle ?

Le rouquin sourit, accoucher, il aurait tellement aimé que ce soit le cas un jour. Sauf qu’il n’aura jamais l’immense honneur de porter un enfant (que ce soit celui de Willy ou de Sebastian). Il était un homme, enfin il avait le physique d’un homme et il ne pourrait jamais rien faire contre cela. C’était l’une des raisons qui l’avait mené à être shinigami. Et en disant cela elle était pile dans ce qui le mettait dans cet état. Il l’observa, sachant qu’elle ne lâcherait pas prise. Et finalement il craqua…

« Je ne suis pas enceinte. Et je ne le serai jamais. Et je ne suis même pas fichu de me trouver quelqu’un. Pourtant j’ai tout ce qu’il faut où il faut ! Je suis belle, intelligente et pleine de charme alors pourquoi je n’ai pas le droit au bonheur ? Pourquoi personne ne s’intéresse à moi ? »

Il avait finit sa tirade en hurlant à moitié, le rouge lui montant aux joues. Il en avait assez. Assez de voir que ses tentatives auprès de Sebastian échouer l’une après l’autre, assez de voir William préférer ses papiers à une soirée avec lui, assez de n’avoir même pas quelqu’un à qui parler, pas même une meilleure copine. Il finit par s’asseoir sur le rebord d’un toit, les jambes pendant dans le vide.

« A chaque fois que quelqu’un s’approche de moi, c’est soi pour se moquer, soit pour me tuer. Et je pense que les shinigamis se ramollissent. »

La lune était haute dans le ciel, Grell tapota le mur à côté de lui. Après tout, rien n’avait changé pour lui, c’était la routine que d’être raillé et ignoré de tous. Et puis il n’avait pas à se plaindre, il n’était pas en danger de mort constant. Contrairement à elle. Lorqu’il vit son regard, il s’aperçut qu’elle aussi souffrait. Il avait du faire quelque chose qu’il ne fallait pas. Peut être qu’elle lui dirait …Peut être pas…

Il sentit une brise sur son visage, et ferma les yeux. Pour la première fois depuis très longtemps, il se relâcha. Il savait qu’avec elle il pouvait. Elle ne le jugerai pas (où si elle le faisait elle s’abstiendrait de commentaire) et elle n’irai pas cafter à droite et à gauche. Tendant le bras, il tira sur son bonnet et le cacha sous l’une de ses fesses. Il risquait certainement une grosse baffe pour ça mais elle était tellement mieux sans. Les gens étaient beaux lorsqu’ils ne se cachaient pas, quand ils s’assumaient tels qu’ils sont.

Alors, ça fait quoi de rentrer à la maison ? Tu dors chez moi ce soir ?


Il avait lancé l’invitation sans attendre de réponse précise. Leur dernière cohabitation avait été plutôt houleuse et elle avait finit par quitter le navire avant qu’une catastrophe ne se produise. Mais peut être qu’elle avait besoin d’un moment de repos, peut être qu’elle aussi voulait une oreille attentive et une épaule sur laquelle pleurer. Grell n’était pas certain de pouvoir être cette personne mais il pouvait au moins lui prêter un toit. C’était déjà bien non ?

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
†★ εŧσïℓε ŧσɱɓεε đų ƈïεℓ ★†
Signe : Sagittaire Messages : 532
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 116

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Elle pencha la tête sur le côté, assimilant les informations.

C’était toujours comme cela avec Grell, lorsqu’il se mettait à raconter, il y avait toujours énormément de choses à assimiler. D’abord écouter ce qu’il disait, puis ce qu’il ne disait pas, traduire pourquoi il ne le disait pas. Voir si c’était du blabla où quelque chose d’important. Il était loin d’être aussi simple que ce que l’on pensait.

Solitude…C’était la seule chose qui ressortait de son discours. C’était aussi ce qu’elle voyait en lui. Alors qu’il tapotait son bout de mur et qu’il lui arrachait son bonnet, laissant ses cheveux tomber en cascade sur ses épaules. Il était seul, et malheureux.
Ce n’était pas le regard des autres, ni leur moqueries incessantes, leur jugement qui l’accablaient. C’était le manque de compagnie. L’homme est un animal social. Apparament les shinigamis aussi.

La jeune femme alla s’accroupir tout au bord du mur, juste à côté de lui. Elle connaissait ce sentiment, elle vivait jour et nuit avec. Mais jamais elle n’aurait pensé que la plus célèbre faucheuse en était affligée.

« William, Michaelis…ils sont là. »

Mais elle savait que ces mots étaient creux. Ce que cherchait Grell, c’était une âme sœur. Quelqu’un avec qui partager des choses. Alors elle se tût. ..Et finit par soupirer.

« T’es vraiment compliqué Sutcliff… »

Elle haussa les épaules et poussa du bout du doigt un petit caillou qui alla rebondir sur les pavés, quelque part au fond de la rue. Elle était contente qu’il se soit ouvert à elle. Même si elle n’avait aucune solution à lui proposer. Elle n’allait pas faire les boutiques avec lui, ni l’inscrire à un site de rencontre ou l’accompagner à des tas d’endroits afin qu’il rencontre des gens. Non, elle ne pouvait rien faire pour lui.

Haussant un sourcil ironique, elle le poussa légèrement, essayant par la même occasion de récupérer son bonnet.

« La maison ? … Je ne sais pas. Tu comptes me faire dormir dans la baignoire cette fois-ci où alors … »

Elle ne continua pas et se retourna. Quelque chose venait de changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
[HRP:...quand tu ne sais plus ce que tu as prévu de faire..c'est la loose./HRP]

Bon, il avait fini sa tirade. Et étrangement, il se sentait mieux. Non pas que sa situation ait changé, il restait un homme, il restait seul avec lui même. Mais il l'avait exprimé, et elle l'avait écouté. Parce que dans le fond c'est surtout ça qui compte, être écouté. Enfin, crier un bon coup tout seul ça peut aider aussi. Il se souvînt de lui, seul dans ce champ alors qu'elle venait de s'enfuir et ce pour quelques années. Il perdait pas mal de sang et elle lui avait explosé le nez. Les oiseaux, les biches et tout les animaux aux alentours s'étaient sauvés en courant lorsqu'ils avaient entendus les vociférations du shinigami. Jamais il n'avait été aussi virulent et grossier dans ses propos...

Un sourire étira ses lèvres.

Elle n'avait pas dit non à son invitation, mais elle s'était tendue. En un quart de seconde il n'avait plus devant lui une jeune femme qui discutait (bon sur un mur au milieu d'une foule de cadavre...) mais une prédatrice, où une proie. Souviens toi, soit tu es la proie, soit tu es le chasseur..à ton avis, quelle est la meilleure place? Il se retourna, observant dans la même direction mais ne perçu rien de bien alarmant. Elle en faisait toujours trop. Peut être qu'il s'agissait juste d'un chat, où d'un chien qui se régalait de ce que le shinigami avait fait quelques rues au dessus.

L'aube pointait le bout de son nez. Les premiers rayons du soleil projetaient des lueurs rosées dans le ciel. Les humains devaient certainement ouvrir un oeil, puis l'autre avant de commencer leur journée...La faucheuse s'étira nonchalamment. Dans quelques heures, il lui faudrait rendre des comptes sur sa victime de la nuit et...

Un hurlement déchira le silence.

"On dirait que quelqu'un vient de trouver ma victime..."

Il sourit, imaginant la tête des policiers qui devraient enquêter, le médecin légiste qui jouera au puzzle en essayant de trouver qui était cette personne et ce qu'elle avait fait pour mériter ce sort. S'étirant une nouvelle fois, il tendit le bonnet vers son passé désormais revenu. Il n'irait pas jusqu'à dire qu'il ne la laisserait pas partir..D'une part il n'avait jamais pu décider pour elle. Peut être une fois au début et encore..et d'autre part il savait qu'ils ne s'accordaient pas. Que l'un des deux finirait par tuer l'autre. Mais pour l'instant, une trêve était de mise. Surtout qu'elle pouvait l'aider dans ses recherches.

"Et si tu te bougeais au lieu de guetter le danger comme un fauve. Ils ne vont pas tarder et je ne sais pas pour toi mais moi j'ai d'autres trucs à faire.."

Et il s'en alla. Sans regarder derrière lui.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
†★ εŧσïℓε ŧσɱɓεε đų ƈïεℓ ★†
Signe : Sagittaire Messages : 532
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 116

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Il était parti. Sans vérifier si elle le suivait où non. La jeune femme soupira, il n'avait pas besoin de vérifier. Il la connaissait, et elle le connaissait. Mieux que n'importe qui d'autre. C'est ce qui les rendaient dangereux l'un envers l'autre.

"Reste près de tes amis et encore plus près de tes ennemis."

Elle frissonna. Ami, ennemi...Difficile à dire. Et est-ce que c'était si important dans le fond? La silhouette s'éloignait de plus en plus, et elle se demanda un instant quelle aurait été sa réaction si elle ne le suivait pas, si elle décidait de se faire arrêter tient, et de passer sur la chaise électrique. (Enfin la chaise électrique ce n'était pas génial, ça faisait mal.) Peut être qu'il fera des bons, il râlerait c'est sûr! Où alors, et elle frissonna à cette idée, il s'en ficherait. Après tout, il ne l'avait pas cherché quand elle était partie. Et s'ils s'étaient retrouvé ce soir ce ne devait être que par un coup du sort. Elle ne croyait toujours pas au destin, ni à toutes ces fariboles.

Entendant les pas claquer sur les pavés, elle se leva et s'éloigna. Suivant le petit point rouge qui gesticulait tout là bas dans l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
La belle et la bête [Melwyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» elle est belle la montagne
» Expo "les Baumettes se font la Belle"
» BC Ma Belle Grenouille
» merci Belle Ange
» Une belle leçon de civilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~† kuroshitsuji †~ :: RPs :: Londres et ses alentours :: Rues-