~† kuroshitsuji †~
Hey toi ? T'es nouveau par ici ? tu ne sais pas que ces rues sont dangereuses ? Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens, si tu n'es pas assez préparer pour affronter cette dure réalité.Le monde n'est plus celui que tu connais, ici ne crois pas être le plus puissant, où tu tomberas sur de gros ennuis. Gravelir les échelons, et arriver à s'en sortir, c'est sûr que c'est ce que tout le monde recherche, mais est-ce bien une raison pour écraser les autres autours de toi ?
RèglementGroupesFiches PersosDemandes de rpsRps spéciauxJeux & Discussions
A savoir
27/09/2017 - Mise à jour du design
# Seconde information rapide...
Contexte
Londres, 19e siècle. Les humains sont décidément bien querelleurs... pourrait-on se dire. Ils ne cessent de chercher le pouvoir pour s'entre tuer et sont même parfois prêt à vendre leur âme pour arriver à leurs buts... Les créatures de l'ombre et de la lumière ont toutes un point de vue sur la question : les humains sont sacrément incompréhensibles. Mais il y a une chose qu'ils comprennent bien : détourner le Monde à leur image, idyllique ou.. cauchemardesque. Ils croient pouvoir s'ignorer, faire route seuls, ou pactiser avec quelqu'un qui restera à leur côtés jusqu'à la concrétisation de leur but, ou mort, mais tous, un moment ou un autre, finissent par se croiser sur la route. C'est irrémédiable. Serez-vous un Noble, un simple humain, honnête ou malin, malveillant ? un fier Démon aux sombres idées, capable de se sortir de n'importe quelle situation et vivant parmi les humains ? un Ange anonyme rêvant de Monde Parfait et de Recommencement ? un Shinigami sérieux, dérangé, qui doit se fondre dans la masse ou alors un Autre clandestin, au psychologique animal ou humain..? Chaque créature doit faire des choix pour atteindre ses buts, car d'autres pourraient saisir la chance à leur place... Chacun ses intérêts... et un conseil : ne croyez pas pouvoir ignorer les autres créatures sur votre chemin...
Evénements
Hey toi ? Tu ne sais pas la nouvelle en ville ? Des expériences scientifiques ont été faites, et certains morts peuvent revenir à la vie! Glauque ! Mais non c'est pas vrai, c'est qu'une rumeur ... t'imagines des maccabés vivre parmi nous ? n'importe quoi ... pas vrai ? C'est une blague ?
CHECKMATE
are you the king or a knight ?

Partagez | 
 

 Teagan Fowth~ Finish o/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
- Codeur dlamortquitue ♥ -
Signe : Taureau Signe Chinois : Chien
Messages : 15
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 23
avatar
Areum. J'ai fais une autre sorte de fiche parce que je m'embêtais mais si ça dérange, je change et je mets l'autre *-* [...Oui coder est un passe-temps, on ne critique pas mes hobbys douteux merci Q.Q :out: ]




Fowth Teagan




Carte d'Identité








  • Nom : Fowth
  • Prénom : Teagan
  • Âge : Physiquement 16-17
  • Type : Shinigami
  • Arme : Une Faux en forme de pioche-houe



Physique







‘Ça, c’est moi. On dirait que je viens de sortir de l’adolescence, on pourrait très bien me confondre avec un Hobbit dégénéré portant une serpillère ou des algues sur la tête, au choix. Et oh, j’allais oublier, j’aime me trimballer partout avec une pioche-houe en main pour dissuader quiconque de me faire quoi que ce soit. Et pour faucher les âmes, je vous assure, c’est marrant, vous devriez essayer vous aussi.’ En gros, c’est comme ça que Teagan se perçoit, et il n’est pas très loin de la réalité pour tout dire. Mais allons un peu plus en profondeur, tout en essayant d’être objectif. Bon ce n’est pas du tout gagné mais ne déclarons pas la défaite trop vite.

Lorsqu’on l’aperçoit, il y a deux choses qui peuvent vous frapper. Déjà sa taille, et ensuite ses cheveux. Commençons donc par le premier des deux. Atteignant à grande peine le mètre cinquante –Cinquante-cinq d’après lui, mais bon il doit certainement se mettre sur la pointes des pieds quand il se mesure- il est certain que pour aller le trouver dans une foule, ce n’est pas la chose la plus aisée. Nooon, il ne complexe absolument pas sur sa taille. Juste un peu. Mais c’est qu’il commence à en avoir marre d’attraper des torticolis en fin de journée, faute de trop lever la tête pour pouvoir regarder son interlocuteur dans les yeux, c’est compréhensible, nee~ ? Donc. Si à la Dispatch vous voyez une pile de dossier avancer toute seule, ne vous étonnez pas, c’est que c’est certainement Teagan qui la porte, malheureusement les papiers n’ont pas encore appris à marcher, même si ce serait nettement plus facile pour tout le monde. …Sauf s’ils s’amusaient à partir alors qu’on est en train d’écrire dessus. Oui bon, on commence à peine à divaguer, laissons de côtés la paperasse et ses jambes inexistantes.

Attaquons-nous donc maintenant à la coiffure du Shinigami. Si vous ne le remarquer pas à cause de sa taille, vous le remarquerez grâce à ses cheveux vert. Siiii, bien sûr c’est tout à fait naturel ! –Comment ça je ne suis pas convaincant ?- D’accord. Il y avait peut-être bien un petit pot de teinture qui est passé par là. …pas qu’un seul en fait. Quoiqu’il en soit, laissons la teinture où elle est, ses cheveux sont courts à l’avant et deviennent de plus en plus long à l’arrière. Jusqu’à lui arriver aux épaules, donnant la légère impression qu’il s’est fait deux couettes. Chose très peu probable, il hait s’attacher les cheveux, même s’ils le gêne dans son travail. Ondulés, il est aussi courant de les voir partir un peu dans tous les sens, étant donné qu’il ne s’amuse pas non plus à se recoiffer toutes les deux minutes.

Ceci dit, cette couleur particulière s’accorde parfaitement bien avec ses yeux. Ses yeux qui, tout comme bon Shinigami qui se respecte, sont à double iris, virant du jaune au vert. Regard particulier que les Humains trouveront sans doute bizarre, alors que les Dieux de la Mort le trouveront plus que banal et que les Démons et Anges…peuvent trouver pratique dans un sens pour la simple raison que au moins, un Shinigami c’est assez facile à repérer grâce à ça et à son odeur. Et non je n’insinue pas qu’ils puent, ‘faut pas me faire dire ce que j’ai pas dit. Ou écrit dans ce cas-ci.

Une nouvelle fois, comme tous les Shinigamis Teagan porte une odeur de Mort sur lui. Parfum trop subtil pour les Humains mais on ne peut plus parlant pour les autres. Il lui est impossible de s’en débarrasser, après tout, il n’arrête quasiment pas de faucher des âmes. Bon, tant que l’on est dans tout ce que les Faucheurs possèdent, parlons de ses lunettes. Ses précieuses lunettes sans lesquelles Teagan ne pourrait pas aller très loin. Qu’il arrive à faire cinq mètres sans se prendre quelque chose ni tomber, et vous pouvez lui offrir un prix. Myopie est son amie. Ses verres sont…Trapézoïdales aux coins ovales –je sais c’est plus rectangulaire mais je m’exprime comme je peux.-, et la monture ne passe que sur le bas des dits verres. Une monture rouge foncée. Bordeaux même.

Passons à son visage. Il a les traits…Efféminés, c’est le cas de le dire. A vrai dire, tout porterait pour le trahir, et montrer à tout le monde qu’il –ou elle- fait partie de la gente féminine, si seulement le Shinigami avait des formes et si sa voix…n’était pas un poil trop grave pour appartenir à une femme. Quoique maintenant vous allez me dire qu’elle est un poil trop haut pour un homme. Non vraiment, quand on le voit dans l’ensemble il est impossible de se décider sur le fait qu’il soit un homme ou une femme. Mais demandez-lui, il ne vous mangera pas et rigolera en vous assurant qu’il fait partie de la gente masculine.

Bon ne nous attardons pas de trop sur le reste, ce qui se trouve sous la zone de l’équateur, basta, désolé de vous décevoir, et passons directement à son habillement. Ou à son uniforme de travail quoi. Alors, vu sa taille, il a été incapable –et trop feignant d’accord- de trouver une chemise blanche à sa taille –Non mais il allait pas non plus se trimballer dans les rayons enfant non plus.- Conclusion, le col est beaucoup trop grand pour lui et …le reste aussi. Mais vu qu’il la rentre dans son pantalon lui cela ne se voit pas de ce côté-là. Sinon, la bonne vieille veste de costume noire, qui elle aussi est trop grande, donnant encore plus l’impression qu’il est petit, le pantalon noir classique avec une ceinture noire elle aussi à laquelle il s’est amusé à rajouter plusieurs trous, des chaussettes noires – on s’en balance je sais.- et de gants noirs eux aussi. La seule chose qui diffère des autres est sa cravate. Il n’y avait pas de réglementation là-dessus alors la sienne est bordeaux. Tout comme ses lunettes en fait. Que dire d’autres ? Oh, il porte des boucles d’oreilles, discrète cependant, et si vous lui demandez il dira certainement que c’est une erreur d’enfance.

Il possède aussi un ‘collier’ une espèce de lacet/fil/machindanscegenre/ noir autour du cou. Oui quand il porte sa cravate cela ne se voit pas très bien mais tant pis. Quant à ses habits en dehors des heures de travail … Il fait dans l’original, même on pourrait affirmer qu’il fait ses courses dans le rayon enfant vu les lapins et autres motifs tout aussi évolués qui se trouvent sur ses habits.




[/justify]

Caractère










Comme qui dirait ‘l’habit ne fait pas le moine’, alors essayons d’abord de comprendre ce qui se passe dans la tête du Shinigami après s’être attaqué à son physique. Cela vous apprendra à juger quelqu’un superficiellement tiens. Bon. Commençons. La première chose que l’on peut apercevoir chez Teagan, c’est qu’il s’agit…D’une vraie pile électrique. Vas-y que je te pique un sprint avec mes dossiers entre les mains –D’ailleurs tu ferais mieux de bouger si tu tiens à ta vie, ou si tu tiens tout simplement à ne pas te prendre une quelconque pile de Moi aussi !-, que je sautille tout autour de toi sans raison particulière, que je te donne mal à la tête à force de bouger tout le temps, etc, etc. Vous voyez le genre de personne.

Un autre point est que le Dieu de la Mort est toujours positif. Même en pleine guerre, en venant de perdre un bras, le Shinigami serait encore capable de déclarer que le monde il est beau, il est tout rose, qu’il suffira juste d’attendre que le nom des ennemis soit inscrit sur la Liste pour pouvoir les faucher. Parce que oui, Teagan respecte le règlement, mais c’est un autre point que nous aborderons plus tard, revenons-on à nos Death Scythe. Il est presque inutile de vouloir faire déprimer cette personne, vous vous arracheriez tous les cheveux avant d’y arriver, je vous l’assure. Bon, dans un sens c’est très bien, mais dans un autre, trop de positif, tue le positif et il n’est pas étonnant que vous ayez des envies de meurtres de temps à autre en restant trop longtemps près du Shinigami.

Oh, quelque chose de très important à savoir, mais qui cependant ne transparait jamais extérieurement. Teagan a comme qui dirait un trouble de la personnalité. Non nous ne parlons pas de la schizophrénie ici -…Descendez quelque paragraphes plus loin pour shizophrénie-. Simplement qu’il déteste le fait d’être une femme. (Aha. Cette phrase ne veut pratiquement rien dire.) D’ailleurs, le Dieu de la Mort parle toujours de lui au masculin, pense au masculin, et se fait passer pour quelqu’un de la gente masculine. Chose qui peut paraître très troublante lorsqu’on le voit du premier coup d’œil. Enfin. Ne vous étonnez donc pas de voir ’il’ tout au long de cette présentation, faisons-lui plaisir.

Nous disions donc – Parce que je être plusieurs dans ma tête. Tout comme chez lui.- un peu plus haut, qu’il respectait le règlement. Malgré son comportement qui ressemble un peu à celui de quelqu’un qui aurait pris trop de boisson énergétique d’un coup, aller briser une des règles serait la dernière chose qu’elle ferait. De son point de vue, c’est tout bonnement impensable de le faire. Un Shinigami se doit de les suivre, point final. Maintenant, ce n’était pas non plus comme s’il leur vouait un culte. Il se contente de les accomplir du mieux qu’il le peut, tout simplement.

Tout comme son travail. Même si une nouvelle fois c’est peut-être dur à croire la première fois que vous voyez cette espèce de chose courte sur patte foncer à côté de vous et surgir sans crier gare, Teagan tiens à ce que ce qu’il accomplit soit correct. Jamais il ne viendrait à l’idée de rendre quelque chose de bâclé ou en retard. Bon d’accord, de temps à autre il a hésité à le faire parce que la paperasse à partir d’un moment ça lui passe par-dessus la tête, mais il ne l’a encore jamais mis en pratique. Maintenant, il est certain qu’il sera beaucoup plus heureux si on lui annonce qu’il doit aller sur le terrain que si on lui donne de nouveaux dossiers à remplir.

En plus, tuer ne le dérange pas tant que cela. Pas du tout même en fait. Cependant, il a bien conscience de ce que la vie peut représenter, et si les Dieux de la Mort n’étaient pas immortels, ( A moins de se prendre un très méchant coup –J’utilise des tournures de phrases digne d’un enfant de trois ans si je veux non mais.- ou d’être touché par les Epines de la Mort, ces immortels ne sont pas…mortels. Aha. Vous ne l’auriez jamais deviné) il est certain que Teagan aurait la crainte de voir s’approcher à grand pas la mort sur lui. Et dans ce cas-là, il serait peut-être un peu plus compatissant envers ses ‘victimes’. Sauf que ce n’est pas le cas.

Bon passons à quelque chose d’un peu plus joyeux, pour vous en tout cas, le Shinigami est altruiste, il n’hésite pas à se mettre au service des autres –De ses collègues en tout cas- dans la mesure du possible, et en regardant si on n’est pas en train de la prendre pour la bonne poire de service. Oui aider les personnes dans le besoin d’accord, mais il ne faut pas abuser non plus, tout à ses limites. Même sa bonne humeur. Même si c’est extrêmement rare, il lui arrive de péter un câble, et dans ses cas-là…Préparer l’abri antiatomique ou n’ayez pas la merveilleuse idée de rester à côté de lui. C’est juste un conseil d’ami, maintenant je dis ça, je dis rien.

Attaquons-nous au chapitre schizophrénie. Il fut un temps où Teagan l’était, oui. De son vivant pour être plus exact. C’est donc pour cette raison que je ne m’attarderai pas ici sur le comment du pourquoi afin d’être certain que ceux qui sont intéressés aillent lire mon histoire. –je suis fourbe.- Bref, il avait deux personnalités pour ceux qui n’avaient pas saisi. Et il s’en portait pas mal. …Plus ou moins pas mal, en tout cas, il faisait comme si de rien n’était. Comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Bref, tout ça pour dire qu’une pile électrique est capable d’avoir un cœur, d’être positive, d’aider les gens, et d’essayer de mettre de l’ambiance. …Tout le monde n’apprécie peut-être pas son humour en fin de compte, mais le Dieu de la mort n’en a que faire, les autres peuvent penser tout ce qu’ils veulent, il s’en contre-fiche. Après tout, ce qui compte au final c’est ce que lui pense de lui-même, et personne ne pourra arriver à le changer. Ou du moins à faire d’énorme changement. Ce n’est pas du jour au lendemain que Teagan arrêtera de courir un peu partout dans la Dispatch au plus grand agacement de certain, ni qu’il s’amusera à rendre ses dossiers trois mois après la date prévue. Ni qu’on arrivera à le faire déprimer, ou à le persuader que ce qu’il accomplit comme travail est mal, et qu’on arrivera à l’en dégoûter. Si vous y arrivez, promis je vous offrirai quelque chose. –Je ne sais pas encore quoi mais je promets que ce sera très glorieux *Kof kof*-






Histoire










Mère a toujours rêvé d’avoir une fille. Et disons que son rêve c’est plus ou moins réalisé lors de ma naissance. Tout allait bien au départ, je ne faisais que gazouiller tranquillement – …Et crachais sur la première personne qui s’approchait pour me pincer les joues, d’accord.- et j’enfilais bien gentiment toutes les robes –plus horribles les unes que les autres quand je vois les photos- qu’elle avait soit confectionnées soit achetées au magasin du coin. Nous n’étions pas les plus riches du quartier, loin de là même, mais nous ne vivions pas non plus dans la pauvreté. Nous étions dans le juste milieu et je ne m’en suis jamais plaint. Après tout, cela ne m’a jamais dérangé donc je ne vois pas l’utilité. Enfin. Ce temps-là dura quelques années, cinq tout au plus. Jusqu’à ce que je fasse la découverte fulgurante des pantalons. …Pantalons que d’ailleurs on m’interdit strictement de porter. Mais c’est bien connu, plus on interdit quelque chose, plus on a envie de le faire. Surtout que bon l’histoire du ‘Si tu en enfile un tu risques de mourir dévorée par lui parce qu’il ne supporte pas les filles’, ce n’était pas crédible…. D’accord j’y ai cru un moment, mais vu mon jeune âge à ce moment-là je pense qu’on peut me pardonner. Un jour je surmontai quand même ma peur, et je remarquai bel et bien que non les pantalons n’étaient pas humanivores. Et je me rendis compte que c’était beaucoup plus facile et pratique qu’une jupe. Cependant il restait un gros problème : c’était celui de convaincre ma mère déjà d’en acheter un à ma taille, et de deux que je le porte à toutes les occasions. …je n’eu même pas le cran de lui en parler. Ce qui fit que je continuai donc à porter ces choses…horribles.

Enfin, lorsque j’eus quelques années en plus à mon compte, j’essayai tous les stratagèmes possible et inimaginable pour essayer de ressembler le plus possible à la gente masculine. Avec toutes ses manières, ma mère avait réussi à me dégouter en quelques sortes de ce que j’étais. Dont faire le plus de nœud possible dans mes cheveux blonds à ce moment-là, jusqu’à ce qu’elle en ai marre et daigne me les couper. Par contre, ce qui ne lui plut vraiment pas, ce fut lorsqu’un de mes oncles, pour un anniversaire me donna de l’argent, et que je ne trouvai rien de mieux que d’acheter un de ses pantalons, prétextant à la vendeuse que c’était pour un de mes amis –inexistant. Chose de je me fichais particulièrement, j’arrivais très bien à m’occuper tout seul.- Je pense que ce jour-là j’eus la correction de ma vie. Elle espérait me faire revenir dans ‘le droit chemin’ sauf que ce fut plutôt le contraire qui se déroula. Certes, au départ je refis tout ce qu’elle voulait, lui obéissant à la lettre, mais au fond, j’avais comme l’impression qu’il y avait…quelqu’un d’autre. Quelqu’un d’autre à l’intérieur de moi, sauf que ce n’était simplement que la partie que j’avais essayé de rejeter. Et à trop la refouler, elle se mit à ressortir de temps à autre, au point que ma mère n’avait non plus une fille, mais une fille et un garçon. Chose qu’elle ne sût supporter très longtemps, et e essayant un jour de me faire entendre raison, alors que je lui assurais que je faisais partie de la gente masculine, je décidai de m’en aller de la maison, sur un coup de tête.

Après quelques kilomètres, une pensée me vint à l’esprit. Celle qu’un jour j’avais peut-être réellement été une fille et que c’était elle qui avait raison. J’hésitai à faire demi-tour, mais je continuai, m’énervant plus contre moi-même qu’autre chose. Même si j’avais toujours été d’un naturel plutôt positif, j’étais extrêmement de mauvaise humeur et la moindre contradiction risquait de me faire perdre les moyens. Et cette contradiction arriva lorsqu’un pauvre badaud vint m’accoster en disant que ce n’était pas une heure à laquelle les petites filles étaient censées sortir. Bon, lui n’eut pas grand-chose si ce ne fit que je lui hurlai à moitié dessus avant de m’en aller un peu plus loin et de m’asseoir dans une impasse, essayant de faire le point sur la meilleure chose à faire. Sauf que je m’énervai moi-même encore plus qu’autre chose, cette voix fluette me disant de regarder les choses en face et d’accepter que j’étais une fille. Il fallait la faire taire. Définitivement. Prenant une brique juste à mes côtés, je l’inspectai quelques instants, un sourire sinistre aux bouts des lèvres, alors que la voix, pressentant sans doute le danger s’était tue. Pour reparler quelques instants plus tard en me disant de poser ça. Comme si j’allais le faire. Mon sourire ne fit que s’agrandir, et je posai néanmoins la brique. Une seule ne serait peut-être pas suffisante. Heureusement, il y en avait plusieurs tout autours. Durant quelques minutes, je m’affairai, laissant la voix parler dans le vent, avant de me frotter les mains. Bien. Tout était en place, vive les chantiers que l’on laisse sans surveillance le soir. J’attrapai la corde qui pendait maintenant à mes côtés, et la voix compris enfin mon manège. Je venais de fabriquer une espèce de piège dans lequel je serais sans aucun doute la proie. Et elle aussi. La mort ? A quoi bon en avoir peur ? Cela ne devait pas être si terrible que ça, personne n’en était revenu, c’est qu’il y avait une bonne raison. Tirant un coup sec sur la corde, un bruit sinistre se fit entendre avant que tout ne devienne plus que noir et douleur. Mais une lumière bleue arriva au loin, me faisant vaguement rouvrir les yeux. En plus d’avoir un mal de crâne pas possible, je ressentais une nouvelle douleur fulgurante au niveau du ventre. …Chose qui me parut plus ou moins normale lorsque je remarquai que j’avais une fourche plantée dedans. Et au bout de cette fourche une personne qui semblait me porter qu’un très vague intérêt. …A parce que maintenant quand on trouve un corps inerte, on lui plante des fourches dedans maintenant ? Mais la lumière bleue provenait de là, enfin lumière, ce n’était pas encore tout à fait ça. Des sortes…D’images. Comme un film en bobine. Dans lequel j’étais le protagoniste. Je sentais qu’ils s’en allaient petit à petit, mais je ne fis strictement rien pour les retenir, qu’ils s’en aillent après tout, j’allais mourir si ce n’était pas déjà fait, peu importe ce qu’en faisait le type louche, si ça l’amusait tant mieux.

Ma réaction sembla apparemment un peu bizarre audit type, qui haussa un sourcil avant de me fixer. …Il avait les yeux de deux couleurs différentes, chose qui me fit penser à un chat. Sauf que les chats n’avaient pas de fourche, ni de lunettes. Il semblait plutôt jeune, et il pencha la tête sur le côté avant de sortir un ‘Eh bien, tu ne sembles pas vraiment avoir peur de ton sort jeune fille…’ Les deux derniers mots qui sortirent de sa bouche eurent le don de m’énerver une nouvelle fois. J’essayai de bouger, avant de me rendre compte que c’était tout à fait impossible. Très bien, j’allais donc montrer mon mécontentement autrement. ‘B…Bordel je…’ j’aurais voulu crier, ce ne fut qu’un murmure, j’aurais voulu finir ma phrase et lui dire que j’étais un garçon, mais à la place je me mis à tousser et à cracher. Du sang. Génial. Son sourcil resta en suspend alors qu’il reprenait la parole ‘Ce n’est pas très joli sortant de la bouche d’u…’ et je réussi à le couper. Faiblement mais couper quand même ‘G…Garçon’ En espérant qu’il avait compris, et vu sa tête, c’était le cas. Mais peu importe, la douleur était de plus en plus forte, et je ne lui portai plus d’attention, me contentant de refermer les yeux, grimaçant, l’entend juste sortir un ‘Intéressant…’ avant que tout ne redevienne noir une nouvelle fois. …j’allais enfin mourir en paix.

Ou pas.

Je crûs me retrouver au Paradis au départ. Tout était blanc au-dessus et autour de moi, me laissant une sensation quelque peu bizarre. …Non je aucune aile ne m’étais poussée dans le dos. Mais après quelques minutes, je remarquai des tâches. Toutes floues. Elles parlaient. Des anges peut-être ? Hm. Impossible après mûre réflexion, mais qu’était-ce ? Je me souvins qu’on me ficha quelque chose sur le nez, qui de suite améliora légèrement ma vue. Bien que je ne voyais pas encore très net, c’était nettement mieux qu’auparavant. Depuis quand devais-je porter des lunettes ? Soit. Les tâches étaient en fait des personnes s’affairant un peu partout dans la grande pièce, et semblaient parfaitement normales. …Bien qu’elles aient toutes l’air d’avoir un uniforme, des outils de jardins et des lunettes. Et des yeux bizarres, comme ceux du type qui m’avait parlé avant que je ne perde conscience. …Je devais rêver. Ou j’avais perdu la raison. Peu importe. On m’avait installé sur une espèce de banc pas vraiment confortable, et lorsque je me relevai, je ne sentis qu’un vague mal de tête. Rien au ventre. Pas la moindre trace de blessure. Pourtant…Le gars louche était juste à côté de moi, toujours avec sa fourche, et parlait à une jeune femme en tailleur, remplissant un formulaire. Intrigué, je m’étais avancé vers eux, sans pour autant pouvoir bien lire ce qu’elle marquait, son bureau était décidemment trop haut. Fichue taille.

Tiens. Parlaient-ils de moi ? …A moins qu’il n’y ait un autre Teagan Fowth dans les parages, oui, c’était le cas. Mais alors que toutes les questions qu’elle posait me concernaient, l’autre répondait à ma place, semblant connaître ma vie sur le bout des doigts. Ou du moins en grande partie. Ils ne faisaient même pas attention à ma personne. Mais je n’allais pas m’en plaindre, je n’aimais pas spécialement qu’on s’intéresse à moi. Ceci dit, lorsqu’elle demanda mon sexe, il y eut un léger silence, avant qu’un sourire ne vienne se loger sur le bouts des lèvres du type à la fourche, et qu’il ne réponde ‘Masculin’. …Aha ! On avait enfin reconnu ma vraie nature, ce n’était pas trop tôt. Après qu’elle ait fini de remplir son dossier, tout se passa assez vite. On me fit parcourir un bon nombre de couloirs, et je visitai pas mal de salle non plus, en s’y arrêtant de temps à autres pour me donner de vagues explications auxquelles je ne compris pas grand-chose, si ce n’était que j’allais devenir un Shinigami. Ou un Dieu de la Mort. Pourquoi moi ? On ne me répondit même pas. Tant pis, j’allais faire avec. Après tout, cela ne me turlupinait pas plus que ça. Par contre ce qui me chiffonnait plus, était qu’il n’y avait aucune femme dans ce coin-ci. Et là miracle, ils retrouvèrent la parole. Apparemment, elles étaient consignées à être secrétaires, et à faire toute la paperasse, alors qu’ici, j’allais être formé pour faucher l’âme des humains. … Finalement je suis très heureux d’être un ‘homme’.

Soit. Par la suite, je suivis donc des cours à la Dispatch pendant plusieurs années, où je ne fis peut-être pas tout pour avoir les meilleures notes. Non mais vraiment, il y avait d’autres élèves qui me proposaient plusieurs fois d’aller faire la fête avec eux, pourquoi aurais-je refusé ? Ce fut durant ces années que je décidai de me teindre les cheveux en vert. Même si au départ ce n’était censé être que temporaire, je gardai la couleur. Et vint enfin le jour où il fallut que je passe mon examen final. Mes notes étaient moyennes, et l’on m’avait mis en binôme avec un autre que je connaissais de vue. Tout se passa plus ou moins bien, nous étions déjà d’accord sur le fait d’observer la ‘victime’ durant les 30 jours afin de ne pas prendre de décision trop rapide. Et quand le jour J arriva, ce fût lui qui planta sa Faux d’apprenti dans le corps de l’humain, et nous nous occupâmes tous deux des souvenirs qui, il fallait bien l’admettre, étaient coriaces.

Au final, on avait réussi tous les deux, et l’on nous fournis nos Faux et lunettes personnalisées. Le plus grand honneur que pouvait avoir un immortel. Nous étions enfin des Shinigamis à part entière. Même si bon, pour la Faux, je ne pût pas réellement choisir et le pauvre qui osa me la donner fièrement en faisant le rapport entre la pioche et les nains qui allaient à la mine faillit se ramasser un coup sur le crâne. Non mais vraiment, il aurait pu s’abstenir. Enfin. On me mit sous les ordres d’un certain William T. Spears. J’avais vaguement entendu parler de lui, mais disons que…je n’y avais porté qu’une très vague attention, me disant que de toute façon, j’avais très peu de chance de tomber sur lui. Sauf que c’était quand même arrivé et que lorsque je fus en face de lui, je tentai immédiatement de me rappeler si quelqu’un avait eu une brillante idée pour le faire ne serait-ce que sourire. Ou pour le faire arrêter de remonter ses lunettes toute les deux secondes.

M'enfin, j'allais pas en faire un plat, il suffisait que je fasse ce qu'on me demande et je suppose qu'on me ficherait la paix. Sauf que je n'avais pas prévu que remplir des dossiers ça pouvait être barbant. Vraiment barbant. La partie 'on va sur le terrain c'est chouette de regarder la cinématique des gens et de les tuer après' c'est génial j'en conviens, mais rester assis à remplir des feuilles. ...Autant les manger, ça remplis l'estomac et ça ne me fatigue pas la main. Quoi? Oui j'ai déjà essayé. Pas la peine de me regarder comme ça, c'est très bon! ...Mais pas très digeste. Et puis après ça, il faut trouver une explication valable à donner si on demande où est passé la feuille. Hein hein, un 'Oh j'avais faim je l'ai mangée' ça passe absolument pas. Donc je n'ai pas réitéré l'expérience et je me contente de...de les faire quand j'ai le courage. Mais il est vrai que je n'aime pas les rendre en retard, alors parfois il faut bien se forcer. Ouais, même si certains diraient le contraire, je les rends à temps. ...Souvent à la dernière limite, mais à temps quand même.






Other









  • Surnom? Maestro o/ -Ouais mon prénom il est trop pourri et mon surnom aussi, c'pas moi qui l'ai trouvé, si vous aimez pas...Appelez-moi Will ça ira aussi %D-
  • Âge : 18 balais >8D
  • Où as-tu connu le forum? Par Forumactif >8D
  • Quelle note donnerais-tu au forum? J'vais dire 9 parce qu'on donne pas dix *-*
  • De quel manga vient votre perso et comment s'appelle-t-il ? Euh ça dépends quelles images en fait, y a parfois Gumi des Vocaloids pui aussi Gumiyo et...Et Gumyia 8D
  • Caractère? Euh. Feignant. Très gros feignant. Puis sinon...Je sais pas quoi dire moi Q.Q J'aime les lunettes \o\ -Ouais on s'en fiche ça a même pas sa place ici-, on va dire toujours à côté de la plaque même si c'est pas vraiment caractère et...et on va dire que ça suffit parce que je sais franchement pas quoi mettre et j'écris pour ne rien dire là %D

  • Physique? ...Tu prends un nain, tu lui fous des cheveux bruns/blonds/roux/blancs/noirs -Non c'est pas des teintés je sais pas comment que ça se fait vous irez demander à Dame Nature le jour où vous la croiserez- tu lui mets des grosse lunettes avec des yeux verts sans oublier les grains de beauté et voilààà o/

  • Aime? J'l ai déjà dis, les luneeeeettes 8D -Si c'est vrai c'est cool. On ne me contredit pas j'ai raison d'abooord. - Puis...Coder de temps en temps. Puis gribouiller surtout pendant les cours. Et raconter n'importe quoi aussi. Et geeker. Et les chats. Et les chiens. Et...D'accord je vais me taire avant de sortir tous les animaux.

  • N'aime pas? ...Les kikoos o/ (Puis 'lol' et 'mdr' aussi allez savoir pourquoi.)

  • Anniversaire? Le 2 mai 8D

  • As-tu lu le règlement? Validé par Seb o/








Fiche by Maestro . Merci de ne pas plagier cette fiche.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Waouw c'est beau, je trouve pas en quoi c'est débile, j'pourrais même te prendre en codeuse, tu as l'air douée *^* Par contre tu as de la chance que j'ai déjà vu le nombre de lignes de ta fiche, là c'est un peu de la triche dans ces petits cadres.. xD

Bien bien bien, sinon.. Je vais finir de lire, je vais y arriver TwT
Revenir en haut Aller en bas
- Codeur dlamortquitue ♥ -
Signe : Taureau Signe Chinois : Chien
Messages : 15
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 23
avatar
Merci beaucoup *^*! -Non mais souvent on me fait 'Mais coder c'est chinoiiis et ça sert à rieeen! Donc voilà /out/- Et si je peux aider et que c'est dans mes cordes, je le ferai avec plaisir C8! Et c'est vrai que pour compter les lignes c'est pas génial du tout *s'en va plus loin en sifflotant* -J'ai trop pris l'habitude de compter les mots avec Word moi 8'D :out:-

Ouiii tu va y arriver o/*! Je te souhaite bon courage quand même *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Bah un peu de codage de temps en temps, c'est zoli je trouve o/
Hmm dans ce cas, quand je changerais le design du forum, je te demanderais peut être de changer des trucs dans le QEEL et la PA.. Ca me serait très utile

Ah oui.. Mais j'ai pris l'habitude de compter les lignes sur mon modèle de fiches tout moche... *se flingue*

Brefeuh... Trêve de bavasseries ! J'ai finis de lire ta fiche (c'était un régal à lire d'ailleurs, j'avoue que j'ai aimé le style d'écriture et au moins y a pas les traits de personnages rp récurrents puis... Wa, c'était un transsexuel pendant sa vie d'humain quoi ! *O* (enfin je sais pas s'il a eu beaucoup le temps.. x'D))
...Bon ! Je vais me la fermer maintenant, et te l'annoncer en bonne et due forme...

Je te valide ! Bienvenue dans le rp..! ~ **
Revenir en haut Aller en bas
- Codeur dlamortquitue ♥ -
Signe : Taureau Signe Chinois : Chien
Messages : 15
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 23
avatar
Oui c'est zouliii *-* -Enfin quand ça fais ce que tu veux uù- Et d'accord, j'essayerai de te faire ça si tu en as besoin o/! -Bon ce sera pas du très grand art non plus :out:-

Mais il est pas moche t.t! Et une fois qu'on a pris une habitude c'est dur de s'en défaire *-* -C'est fou comme je sors des phrases philosophes et profondes aujourd'hui ê.e-

Et merci encore une fois *^*! ( On va dire que en 17 ans c'est déjà bien pour une vie >8D! ...Bah de toute façon, il s'en fiche il est demi-dieu maintenant o/ *paan*

Et...Merci, merci, merci, merci *-* Allez encore une fois parce qu'on le dira jamais assez : Merciiiii *-*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Bah on verra avec ce que tu sais faire o/

Tu as totalement raison °^° Non mais la philo' c'est le bien Cool *se tue*

De rien, je sais pas pourquoi j'aime bien les transsexuels.. 'fin bref j'suis bizarre /PAN/ Oui il doit s'en ficher en effet xD

Et re.. de rienn ♥️ C'est un plaisir 8D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Teagan Fowth~ Finish o/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Base de teint: Smashbox Photo Finish
» En attendant Noël
» Blush ou MSF ?
» Ma collec'
» mineralize skinfinish teinte glissade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~† kuroshitsuji †~ :: forum :: présentations :: # Fiches de personnages :: # Terminées-