~† kuroshitsuji †~
Hey toi ? T'es nouveau par ici ? tu ne sais pas que ces rues sont dangereuses ? Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens, si tu n'es pas assez préparer pour affronter cette dure réalité.Le monde n'est plus celui que tu connais, ici ne crois pas être le plus puissant, où tu tomberas sur de gros ennuis. Gravelir les échelons, et arriver à s'en sortir, c'est sûr que c'est ce que tout le monde recherche, mais est-ce bien une raison pour écraser les autres autours de toi ?
RèglementGroupesFiches PersosDemandes de rpsRps spéciauxJeux & Discussions
A savoir
27/09/2017 - Mise à jour du design
# Seconde information rapide...
Contexte
Londres, 19e siècle. Les humains sont décidément bien querelleurs... pourrait-on se dire. Ils ne cessent de chercher le pouvoir pour s'entre tuer et sont même parfois prêt à vendre leur âme pour arriver à leurs buts... Les créatures de l'ombre et de la lumière ont toutes un point de vue sur la question : les humains sont sacrément incompréhensibles. Mais il y a une chose qu'ils comprennent bien : détourner le Monde à leur image, idyllique ou.. cauchemardesque. Ils croient pouvoir s'ignorer, faire route seuls, ou pactiser avec quelqu'un qui restera à leur côtés jusqu'à la concrétisation de leur but, ou mort, mais tous, un moment ou un autre, finissent par se croiser sur la route. C'est irrémédiable. Serez-vous un Noble, un simple humain, honnête ou malin, malveillant ? un fier Démon aux sombres idées, capable de se sortir de n'importe quelle situation et vivant parmi les humains ? un Ange anonyme rêvant de Monde Parfait et de Recommencement ? un Shinigami sérieux, dérangé, qui doit se fondre dans la masse ou alors un Autre clandestin, au psychologique animal ou humain..? Chaque créature doit faire des choix pour atteindre ses buts, car d'autres pourraient saisir la chance à leur place... Chacun ses intérêts... et un conseil : ne croyez pas pouvoir ignorer les autres créatures sur votre chemin...
Evénements
Hey toi ? Tu ne sais pas la nouvelle en ville ? Des expériences scientifiques ont été faites, et certains morts peuvent revenir à la vie! Glauque ! Mais non c'est pas vrai, c'est qu'une rumeur ... t'imagines des maccabés vivre parmi nous ? n'importe quoi ... pas vrai ? C'est une blague ?
CHECKMATE
are you the king or a knight ?

Partagez | 
 

 Crown of ashes ♔ [Asche Omen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Contenu de ton sac: : Une épée effilée.
Messages : 15
Date d'inscription : 23/08/2017
Localisation : St Paul's Cathedral
avatar


 


 
Asche Omen


 
Informations générales


 
Mon nom est Asche Omen, mais on m'appelle Asche ou la couronne de cendres, mais ça je ne le sais pas encore. J'ai actuellement 689 ans et je suis un Démon, même si je suis toujours persuadée d'être un ange. Je suis née à Spandau, et du coup je suis Allemande. Je suis aussi Asexuelle. J'aime la bataille, l'effort et la puissance, ainsi que le thé et Dieu, mais je déteste l'hérésie, les faibles, les lâches et la malhonnêteté. Je suis un peu spéciale car je suis à la fois un homme et une femme, comme tout ange. J'ai conservé mes ailes cendrées et je suis persuadée de toujours devoir agir pour Dieu, cependant j'ai peur de  ne jamais retrouver la mémoire et la couronne de cendres.

 


 
Caractère & Psychologie


 
Peu t’ont connu assez longtemps pour pouvoir t’évoquer. Pourtant, de ton vivant comme de cette autre vie, tu ne fus pas un solitaire. Mais c’est un autre trait de caractère, qui, sublimé à l’extrême, fit de toi un monstre que tous s’appliquèrent à éviter.

Tous sauf une personne. Balafrée désormais. Expiant sa faute dans cet Eden amer.

Amour.

Il est difficile à croire pour beaucoup que tu sois, et fus, un être d’amour. C’est pourtant cet amour qui a séduit l’Ange que tu tentas d’aimer, sans succès, par un paradoxe cruel. C’est cet amour qui fut à l’origine de ta déchéance humaine, et c’est pour l’annihiler qu’on effaça ta mémoire. Mais est-ce quelque chose de plus viscéral que ce sentiment dont beaucoup parlent ? Tes souvenirs amputés, à deux reprises, ne sont de toute évidence pas la cause de cet amour déviant. Peut-être est-il ancré au plus profond de ton être. Oh, mais pourquoi parler d’amour en invoquant l’idée que celui-ci soit ignoble ? Eh bien, car celui-ci semble indissociable du second trait qui te définit.

Violence.

Tu clames tes sérénades au milieu d’un champ de bataille. Ton amour pour Dieu te mène inexorablement à la destruction. C’est de cela que l’Immaculé a souhaité te préserver. En cela que son acte, motivé non pas par pur égoïsme, fut bienveillant. Et échoua. Tu es un être d’amour mais aussi de violence. Ces deux faits sont liés. Que l’on te retire l’un d’entre eux, et tu n’es plus rien. Une coquille vide.
Cette violence, poussée à l’absurde, poussée à la folie, te valut deux déchéances.

Innocence.

Peut-on parler d’innocence en croisant ton regard homicide ? Pourtant, il y a bien quelque chose d’encore pur dans tes actions, car jamais tu n’as compris en quoi celles-ci étaient mauvaises. Jamais personne, à l’aube de ta vie, ne t’as sermonné là-dessus, et c’est plein de certitudes que tu avances désormais. Comment te raisonner ? Tu n’écouterais pas.

Entêtement. Désespoir.

Têtu, au long de tes trois vies, jamais tu n’acceptas l’évidence. Quelque chose de dément sommeillait en toi. Comment un être tel que toi, Asche Omen, amoureux d’art biblique et de prières, s’éprenant des couleurs de l’horizon et de son Dieu unique, être infiniment amoureux, mélancolique, et bienveillant envers ceux qui cherchaient l’aide du Seigneur, pourrait-il être déviant ?
Et pourtant. Le moindre doute te fait sortir ta lame.

Résilience.


Beaucoup ont tenté de te faire plier. Ta mémoire amputée, ce fait ne t’est cependant pas inconnu, au vue de ces cicatrices qui jonchent ton corps. Mais tu n’as pas ployé le genoux devant un autre que ton Seigneur. Que ce soit durant une bataille ou par la torture. D’où viennent ces lacérations ? Le sang sur tes ailes ? Tu ne le sais pas. Si tu savais. Les habitants d’Eden ont tenté de te faire plier, de t’adapter à eux en purifiant tes illusions. Les Déchus ont tenté de te les retirer, par la force et le sang. Mais tu n’as pas plié. Tu as souris. Remercié Dieu du jour qui se levait. Car tu ne comprends pas. Peut-être est-ce car jamais personne ne t'as expliqué quel était ton péché. Car, durant ces années, l'on a préféré te noyer dans l'oubli. Plutôt que de s'entêter à chercher, et à force de patience, réparer ton être.

Mais aucun de ces êtres n'a tenté cela.


Et désormais, ces deux mondes sont après toi.

 

 


 
Histoire


 
Une couronne de fleurs ou de cendres, quelle différence ?

La réponse t’est aujourd’hui inconnue. Beaucoup de choses te le sont, après tout. A commencer par ta propre identité. Qui es-tu ? Ou que crois-tu être ? Les lambeaux de ta mémoire ne te permettent pas de répondre à ces questions avec certitude. Ton esprit est encore confus. Mais après tout, tu viens seulement de t’éveiller.

Dans ton esprit ne flottent plus qu’un nom et une promesse.

Asche Omen.
« Je ramènerai la couronne de cendres. »

Ces mots qui sonnent comme une prophétie hantent ton esprit ; alors que tu gis sur les pavés, tu ne peux t’empêcher de mettre en relation ton nom et ce serment énigmatique.

A s c h e . Cela est de l’Allemand, tu en est sûre. Où as-tu appris cette langue ? Le mot veut dire cendre. C’est ton prénom.

O m e n . Le mot est anglais. C’est un présage. Cependant, tu peux également le retourner.

N e m o .
Le mot est grec et signifie "personne".

Tu es donc soit un présage de destruction, soit un être insignifiant.




La promesse revient alors dans ton esprit. Un sourire sinistre étire tes lèvres. Au fond de toi brûle une rage et une détermination qui ne sont pas de ce monde. Entre tes omoplates, tu sens une légère pression ; un muscle dont tu ne soupçonnais pas l’existence se manifeste. Ton dos se déchire, tu pousses un cri de douleur. Deux ailes immenses et sanglantes surgissent ; les plumes cendrées sont gorgées de sang ; beaucoup sont arrachées. Un instant, tu observes ces appendices avec curiosité, puis un vague souvenir te revient. Une impression. Te redressant, à genoux, tu joins tes mains en un signe de prière ; tes yeux démoniaques fixant le ciel avec une ardeur renouvelée. Qu’est-ce donc que cette flamme ? De l’amour. Un amour si grand et destructeur que l’on a tenté de le mettre en cage. En vain. Mais cela, tu ne le sais pas. Pas encore.

« Ô mon Père, je vous ramènerai la couronne de cendres. »

Tu ne sais pas. Si tu savais ! Mais pour le moment, tu es ignorant. Un enfant. Tu viens de naître. Ta mémoire a été effacée, cependant dès les premiers instants de ta résurrection, tu apparais souillé. Le sang trempe tes ailes déchirées. Ton dos est bardé de plaies. Un nombre incommensurable de cicatrices jonche ton corps. Tu viens de naître. Ou de survivre à la mort. Tu ne sais pas. Il ne te reste que trois choses. Un nom, une promesse, et cet amour absolu pour ton Seigneur. Un amour immonde. Si tu savais ! Cet amour t’apparaît pur. Il l’est, dans ton esprit dérangé. Quelle est cette couronne de cendre ?

Un enfant hurle devant toi. Ne voit-il pas ta vertu céleste ? Tes ailes sont souillées et ton visage est déformé par ce sourire horrible. Mais ça tu ne le comprends pas.


 


 
Physique


 
Ô mon Père, je vous en prie, envoyez-moi un signe ; car je suis votre vassal et loyal serviteur, et toute ma vie j’ai consacré mon souffle à votre gloire. Pour vous j’ai souillé ma lame du sang des hérétiques, et pourtant l’on me regarde comme un parjure.
J’ai tout détruit par Amour.
Et pourtant, mon nom maudit est énoncé comme un quolibet et je ne parviens qu’à discerner la crainte et le dédain dans le regard de mes Frères.
»

...à ces mots, le silence t’avait enveloppé, et, seul au centre de la nef, tu t’étais agenouillé devant le Seigneur et pleurait de désespoir. Durant combien d’années avais-tu dû subir ce silence ? Je t’avais rencontré dans les flammes et les cendres ; ton sourire m’avait tout d’abord apparu ignoble, puis, ton regard rouge avait happé le mien et je m’en étais retrouvé bouleversé. La force de ton amour m’avait secoué tout entier, et alors, j’ai su que je voulais te faire Ange et purifier ton éclat. Tu étais semblable à un saint, tout de blanc voilé, de ta peau délicate à la racine de tes cheveux. Ton visage attristé était composé de traits doux, trop souvent déformés par cette étrange rage qui t'était propre. Mais je savais que ceux-ci deviendraient bientôt plus harmonieux.

« Ne pleure plus, car j’ai vu ton Amour et ta Vertu, et pour cela c’est au nom de Dieu que je te récompense. Laisse-moi t’emmener loin de cette terre d’Adam qui te fait souffrir, et rejoint les Saints, car dans Son Royaume tu ne seras plus un parjure mais pourra porter fièrement ce nom qui te revient.
Ma chère Couronne de cendres.
»

J’ai tendu ma main blanche et tu l’as saisie, de tes paumes souillées de sang. Tes yeux grand ouverts me fixaient avec une adoration si pure et absolue qu’il me sembla durant un bref instant qu’un halo se formait autour de ta personne. Tu as embrassé mes doigts de tes lèvres rouges, tes larmes amères se muant en une joie céleste, et alors, j’ai enveloppé ton corps fin et meurtri dans mes bras diaphanes. Le monstre d’amour que tu étais sur le champ de bataille s’était mué en un amant transi, et alors que je m’élevais dans le ciel, mes ailes blanches battant l’air, je pouvais sentir ton souffle régulier dans mon cou. Tu avais succombé à la fatigue, lové dans mon étreinte, et dormais d’un juste sommeil. J’avais retiré tes habits de guerre et c’était ton corps nu, tes muscles clairsemés de cicatrices multiples, que je tenais contre moi. Prêt à être purifié pour cette nouvelle vie que je t’offrais.
Alors, j’embrassais tes lèvres pures et ton front baigné de mèches immaculées. Par ce premier baiser, je fis de toi l’un de mes semblables. Très vite, tu deviendrais femme, et alors tes traits s’adouciraient, gardant cependant cette lueur flamboyante dans le regard ; par le second, je te retirais cette mémoire qui ne ferait que voiler ton sourire, dans cette nouvelle vie.
Ô, ma chère Couronne de cendres. Ô, mon amour.

 

 


 
Y'a quelqu'un derrière tout ça?


 
On m'appelle Eliott. J'ai actuellement 18 ans et mon niveau de RP est acceptable. J'ai découvert ce forum par Michou, qui a usé de ma faiblesse et en plus, je me connecte environs tous les jours, mais cela dépend de mon emploi du temps. Mes loisirs sont l'écriture (rp et hors rp), le dessin et la lecture. J'apprends aussi le danois. Aussi mes mangas préférés sont Black Butler, Death Note, My hero academia, entre autres. Et j'aimerais finir en disant que je suis pyromane.
 


  (c) Insanities (Opi') - Never Utopia
 


Dernière édition par Asche Omen le Mer 30 Aoû - 15:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Des miettes de cookies...
Messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2017
Localisation : Dans ma boutique de croquemort~
avatar

“Ushi ushi ~ ”
Bienvenue et bon courage pour cette fiche petit ange démon Asche ♥  

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
†★ εŧσïℓε ŧσɱɓεε đų ƈïεℓ ★†
Signe : Sagittaire Messages : 532
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 116

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Welcome in..oui non en fait.

Bienvenue ici.
Désolée que te sois montré aussi faible face à Perry.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Une épée effilée.
Messages : 15
Date d'inscription : 23/08/2017
Localisation : St Paul's Cathedral
avatar
Merci à vous.

Je pense avoir fini ma fiche. J'ai conscience qu'elle peut paraître décousue, mais j'espère que la trame de l'histoire restera tout de même compréhensible. Je pensais plus pertinent de la conter ainsi. Mais si cela pose problème, je l'écrirais d'une autre façon.

Bonne journée ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Hello ~

Personnellement ça me va. Même si j'avoue que tout cela reste très mystérieux.
Mais je suppose que l'on découvrira des choses au fur et à mesure.

Du coup je te valide.

Welcome

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Crown of ashes ♔ [Asche Omen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crown brush
» Méthode Crown and Glory
» The Crown sur Netflix
» [Background de la Campagne] La légende du Capitaine Crown
» Méthode CHICORO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~† kuroshitsuji †~ :: forum :: présentations :: # Fiches de personnages :: # Terminées-