~† kuroshitsuji †~
Hey toi ? T'es nouveau par ici ? tu ne sais pas que ces rues sont dangereuses ? Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens, si tu n'es pas assez préparer pour affronter cette dure réalité.Le monde n'est plus celui que tu connais, ici ne crois pas être le plus puissant, où tu tomberas sur de gros ennuis. Gravelir les échelons, et arriver à s'en sortir, c'est sûr que c'est ce que tout le monde recherche, mais est-ce bien une raison pour écraser les autres autours de toi ?
RèglementGroupesFiches PersosDemandes de rpsRps spéciauxJeux & Discussions
A savoir
27/09/2017 - Mise à jour du design
# Seconde information rapide...
Contexte
Londres, 19e siècle. Les humains sont décidément bien querelleurs... pourrait-on se dire. Ils ne cessent de chercher le pouvoir pour s'entre tuer et sont même parfois prêt à vendre leur âme pour arriver à leurs buts... Les créatures de l'ombre et de la lumière ont toutes un point de vue sur la question : les humains sont sacrément incompréhensibles. Mais il y a une chose qu'ils comprennent bien : détourner le Monde à leur image, idyllique ou.. cauchemardesque. Ils croient pouvoir s'ignorer, faire route seuls, ou pactiser avec quelqu'un qui restera à leur côtés jusqu'à la concrétisation de leur but, ou mort, mais tous, un moment ou un autre, finissent par se croiser sur la route. C'est irrémédiable. Serez-vous un Noble, un simple humain, honnête ou malin, malveillant ? un fier Démon aux sombres idées, capable de se sortir de n'importe quelle situation et vivant parmi les humains ? un Ange anonyme rêvant de Monde Parfait et de Recommencement ? un Shinigami sérieux, dérangé, qui doit se fondre dans la masse ou alors un Autre clandestin, au psychologique animal ou humain..? Chaque créature doit faire des choix pour atteindre ses buts, car d'autres pourraient saisir la chance à leur place... Chacun ses intérêts... et un conseil : ne croyez pas pouvoir ignorer les autres créatures sur votre chemin...
Evénements
Hey toi ? Tu ne sais pas la nouvelle en ville ? Des expériences scientifiques ont été faites, et certains morts peuvent revenir à la vie! Glauque ! Mais non c'est pas vrai, c'est qu'une rumeur ... t'imagines des maccabés vivre parmi nous ? n'importe quoi ... pas vrai ? C'est une blague ?
CHECKMATE
are you the king or a knight ?

Partagez | 
 

 Méfiez-vous des apparences ~ [Momo FT Lilith ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Contenu de ton sac: : Des bonbons, un ours en peluche, une machette
Messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2017
Localisation : Au parc d'attraction

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Je cours, je cours, d'un pas léger je virevolte au dessus du sol de plus en plus vite jusqu'à ma destination. J'accélère encore. Mes poumons sont en feu. Ma tête va exploser. Enfin. J'y suis presque. Cette fois-ci cela ne peux que fonctionner. Je laisse éclater ma joie dans un grand cri lorsqu'enfin je m'élance dans le vide.

Et je tombe comme une pierre jusqu'en bas de la falaise.

Contrairement à ce que vous pouvez penser, ce n'est pas l’atterrissage qui fait mal. Non, non, non. C'est bien la chute. Ce moment où vous vous rendez-compte que, malgré tout vos efforts cela n'a pas fonctionné.

Je regarde le ciel, les nuages qui font des formes rigolotes. Celui qui vient de passer au dessus de moi, tout là-haut, semble me narguer. Il se moque. Il ne devrait pas. Un jour j'irai le trouver et je le ferai pleurer, il pleurera toute les larmes qu'il peut contenir, il pleurera tant qu'il rapetissera et qu'il finira par disparaître à tout jamais.

Je ris à cette idée, un jour je tuerai les nuages. Ces impertinents seuls témoins de mes échecs à répétition. Ils sont aussi les garants de ma persévérance me souffle une petite voix. Je m'en fiche, je ris encore et encore, allongée la seule sur les rochers. Je m'étouffe en riant, tient j'ai mal au fait.

Du sang se fraye un chemin entre mes lèvres. Je tente de m'asseoir en grimaçant et j'observe mes ailes avec inquiétude. Mais elles sont intactes, les breloques accrochent les rayons du soleil m'entourant d'un halo multicolore. Je prend un instant pour m'émerveiller et toucher du bout des doigts l'un des cristaux qui pend. Puis une nouvelle quinte de toux m'interrompt.

Il faut que je me lève, que j'évacue le sang qui commence à emplir mes poumons. Je dois avoir une côte brisée, qui est allée faire un petit trou dans mon appareil respiratoire. Je regarde ma jambe gauche qui forme un angle improbable et c'est à ce moment que la douleur fait enfin son apparition.

Je serre les dents en attrapant ce qui semble être mon tibia et je lève une nouvelle fois les yeux vers les nuages. Ils ont cessés de bouger. Spectateurs indifférents porteur d'une curiosité malsaine. Leur tirant la langue je tire en même temps sur la jambe, pour la remettre en place, un coup sec.

Je ne retiens pas mon hurlement.

Je peux me vanter de bien connaître la douleur. Mais bordel des fois qu'est-ce que ça peut faire mal.

Je me redresse, testant la solidité de mes jambes. ça devrait faire l'affaire pour l'instant. Puis je me dirige vers le petit sentier, direction le sommet de la falaise. J'estime avoir encore droit à deux essais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Du maquillage, du parfum, des boucles d'oreilles et une petite fiole de poison
Messages : 9
Date d'inscription : 15/10/2017
Localisation : Hell

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Une paire d'yeux aux pupilles fendues suivait chaque mouvement de la jeune acrobate. Intérêt.
Si au début la démarche de la funambule ne lui était pas apparu clairement, maintenant tout était limpide.

Le félin noir comme la nuit se laissa glisser le long de l'arbre dans lequel il avait passé les trois dernières heures à digérer son repas. Et se dirigea tout droit vers la petite blonde. En réalité, il n'avait pas prévu de rester si longtemps hors de chez lui, juste un petit tour histoire de casser la croûte et puis rentrer à la maison. Il avait tellement à faire.

Seulement cette miss était là, et elle venait de se jeter dans le vide avec tellement d'assurance. Pour ensuite s'écraser en beauté. A ce moment précis, il faut le reconnaître, le chat avait cru que le spectacle était terminé. Qu'il venait d'assister en direct au suicide d'une pauvre âme errante. Qui n'avait pas trouvé de but potable pour continuer sa vie.

Seulement cela n'avait pas été le cas. D'abord il n'y eut rien, que le chant du vent entre les feuilles. Puis un hurlement bref, suivit du bruit des galets qui roulent sous les pieds. Alors il avait compris. Elle était complètement folle.

Se métamorphosant, le chat devenu femme s'avança jusque derrière la petite fille. Un doux sourire aux lèvres elle posa son bras sur son épaule. Evitant soigneusement de toucher à ces artefacts qui dépassent de ses épaules. Contrairement à ce qu'elle avait cru, il s'agissait bien d'une sorte d'aile...enfin c'était purement décoratif.

"Je ne suis pas certaine que tu y parviennes de cette manière."

La voix grave, sensuelle et parfaitement maîtrisée. Elle détailla plus précisément ce petit bout de femme qui se tenait devant elle. Blonde, de grands yeux, les rondeurs de l'enfance, elle semblait bien jeune pour déjà se préoccuper de la mort.

A moins qu'elle ne s'en préoccupe pas le moins du monde.

Brusquement, une étincelle de malice s'alluma dans le regard de la femme. Un ange...comment se fait-il qu'elle n'ait pu le sentir plus tôt? Une de ces créatures inventée par son père lorsqu'il s'ennui. Mais ce jouet là ne semble plus l'intéresser. Sinon elle ne serait pas ici...

Un jouet cassé qui finissait sur Terre, la poubelle de Dieu. Lilith sourit, une idée venait de faire son apparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Des bonbons, un ours en peluche, une machette
Messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2017
Localisation : Au parc d'attraction

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar

"Je ne suis pas certaine que tu y parviennes de cette manière."


Je sursautais malgré moi, grimaçant de douleur. Cette voix sortie de nulle part, j'aurai du sentir qu'il y avait quelqu'un. J'aurai du me méfier. Pourtant je n'ai pas peur et c'est un grand sourire sur le visage que je me tourne vers...

Une femme. Vieille. Enfin...physiquement beaucoup plus développée que moi. Sa remarque me laisse perplexe. Que savait-elle de ce que j'essayais de faire? Comment savait-elle ce qu'il fallait faire pour y arriver? Elle semble être ce genre de personne mêle-tout, qui parlent avant de savoir. J'hausse un sourcil avant de me détourner d'elle, me dirigeant vers le bord de la falaise. Là, le vent fouette mon visage, faisant tourbillonner mes cheveux autour de mon visage. Je décide de l'ignorer pour le moment. Si j'attends trop mes deux essais ne seront plus qu'un, et je ne sais pas encore quand je pourrai retenter ma chance.

Je ferme les yeux, gonflant mes poumons meurtris au maximum, ce qui provoque une nouvelle quinte de toux. Je dois paraître bien faible à cette femme. Pourtant  elle n'a pas essayé de m'arrêter la première fois, oui, je suis sûre qu'elle a assisté à mon premier envol. Mais elle a raté la chute, trop loin. Peut-être que c'est pour avoir la totalité du spectacle, le final qu'elle s'est approché. Grand bien lui fasse. Je ne compte pas m'écraser sur les rochers encore une fois.

Je recule de dix pas, pas un de plus pas un de moins. D'après mes calculs c'est juste ce qu'il faut. Et je me fais confiance. J'ouvre les yeux, fixant la ligne d'horizon, et je m'élance une nouvelle fois. Je ne peux empêcher le sourire d'apparaître sur mon visage et un cri retenti lorsque je rencontre enfin le vide, avec cette sensation de m'envoler.

Pourtant très vite, la gravité me rappelle à elle. Et je me sens une nouvelle fois chuter comme une pierre. Je tente de me positionner correctement, histoire de ne pas finir éparpiller en petit morceau et de préserver le poumon qui me reste et je laisse échapper un soupir de déception. Plus qu'un essai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Du maquillage, du parfum, des boucles d'oreilles et une petite fiole de poison
Messages : 9
Date d'inscription : 15/10/2017
Localisation : Hell

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Elle n'avait pas parlé, pas même daigné la regarder plus de quelques secondes. Comme si elle n'était rien d'autre qu'un misérable cafard sur le chemin de son existence. Mais que croyait-elle cette gamine? Nous sommes tous des cafards, ne rêve pas trop petite fille.

Lilith sourit, elle n'avait pas besoin de mots. Les actions comptaient. Et lorsqu'elle vit ce petit être sans défense se jeter une nouvelle fois dans le vide, avec cette volonté et cette rage brillant au fond de ses prunelles pourpre, elle ne pût s'en empêcher... Elle plongea avec.

La chute était rapide, la falaise beaucoup moins haute que certains endroit que la démone avait déjà fréquenté. Aussi ne rattrapa-t-elle le corps que quelques secondes avant qu'il ne s'écrase une nouvelle fois sur les rochers. Elle ne pesait presque rien, ses ailes n'étaient pas rigides comme elle l'avait cru de prime abord mais plutôt souples et douces.

Lilith baissa les yeux vers le visage de l'enfant..Et rencontra un regard aussi noir que les enfers.

Un sourire amusé étira les lèvres de la démone alors qu'elle se réceptionnait sans peine sur le sol. Refusant de lâcher son précieux fardeau. Fardeau qui commençait déjà à se débattre entre ses bras, hurlant des injures qu'une enfant de son âge ne devrait pas connaître.

"Tu Tu Tu. On ne dit pas des choses si vilaines voyons. Sinon je devrais te laver la bouche au savon noir. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Des bonbons, un ours en peluche, une machette
Messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2017
Localisation : Au parc d'attraction

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Alors que je me prépare mentalement à rencontrer une nouvelle fois le sol dur et froid de la grève, c'est quelque chose de mou et chaud qui me retient contre lui. J'ouvre les yeux, choquée et surprise et darde mon regard sur la femme.

Comment ose-t-elle?

Bon, elle vient de relever mon compteur à deux tentatives, puisque celle-ci n'a causé aucun dommage. Mais quand même. Elle n'a pas le droit. Je laisse alors déborder une partie de ma colère. Cela faisait longtemps qu'il n'y avait eut personne pour la réceptionner. La dernière en date, le livreur était en train de sécher dans ma cave, il n'avait pas supporter mon dernier jeu. Alors je me défoule, usant de mes pieds et de mes mains pour la repousser, la griffer, l'envoyer loin.

Seulement rien ne se passe. Et c'est à ce moment précis que je me rends compte que je n'ai pas affaire à une humaine. D'abord une humaine n'aurait jamais sauté pour venir me chercher, enfin...sauf si elle était elle-même suicidaire ou complètement inconsciente. Ensuite une personne normale m'aurait lâché, aurait bronché face à mes coups. Parce que même si mon apparence est très enfantine, j'ai quand même de la force. Je suis un ange quoi.

Enfin...façon de parler.

Alors le fait qu'elle resserre sa prise sur moi et qu'elle menace de me laver la bouche au savon noir provoque en moi un sursaut d'indignation. Attendez une minute? Elle se prend pour ma mère ou quoi? Je dis ce que je veux, je fais ce que je veux. Personne n'a de droit sur moi. Et surtout pas une créature surnaturelle.

Et si elle faisait parti des miens? Et si finalement ils s'étaient quand même décidés à venir me chercher?

A cette idée je me met à trembler. Je suis en colère, je suis heureuse finalement ils sont quand même venus, ils vont s'excuser, m'expliquer, je suis en rage, pourquoi tant de temps après? Ils veulent peut-être finir le travail puisque je ne suis pas morte.

Je finis par réussir à m'enlever de ses bras. Je ne m'écarte pas pour autant, juste à côté d'elle je l'observe de mon regard le plus noir. Je finis même par taper du pied sur le sol. Impatiente.

"T'es qui toi d'abord? Qu'est-ce que tu fais ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Du maquillage, du parfum, des boucles d'oreilles et une petite fiole de poison
Messages : 9
Date d'inscription : 15/10/2017
Localisation : Hell

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
L'agressivité de la jeune fille la fit sourire. Elle n'était donc pas suicidaire. Peut-être qu'elle espérait tout simplement qu'un des siens vienne la chercher. Lilith s'avança, sans se soucier de son regard noir, ni des bouffées de colère qui émanaient d'elle.

"Une vraie petite furie..tu me plais."

Posant une main sur sa joue, Lilith fait relever le visage de la demoiselle, l'observant finement. De l'espoir quand même, beaucoup de colère, d'incompréhension. Mais elle ne pourra pas répondre aux questions de la petite. Elle n'en sait pas plus qu'elle.

Relâchant le visage, elle la gratifia d'un clin d'oeil appréciatif. Elle avait du caractère, elle était solide, elle n'avait pas peur de souffrir. Il ne restait plus qu'à vérifier une chose et elle pourrait peut-être travailler pour elle.

"Je suis Lilith...mais je ne suis pas du côté des anges. Depuis bien longtemps."

Elle n'avait pas besoin d'en dire plus. Ce qu'elle faisait ici? Inutile de lui dire qu'elle avait eu un petit creux. Et qu'une femme avait accouché dans le coin. Ce n'était pas la peine de l'effrayer plus que nécessaire. Elle n'avait même pas besoin qu'elle se calme.

"Tes ailes...ce ne sont pas des vraies."

Ce n'était pas une question. Pourtant elle attendait une réponse, une explication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu de ton sac: : Des bonbons, un ours en peluche, une machette
Messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2017
Localisation : Au parc d'attraction

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
J'attends des réponses. Qui ne viennent pas. La femme en face de moi est calme. Beaucoup trop. Je n'aime pas ça. En general je n'aime pas les gens. Ils ne sont pas amusants et passent beaucoup trop de temps à se plaindre où a envier les autres. Sans profiter de ce qu'eux ont.

J'ai sûrement eux ce défaut moi aussi. Quand j'étais là-haut. Enfin...les anges sont des créatures parfaites à ce que l'on dit donc peut être pas. Peut être que j'étais parfaitement parfaite. Tellement bien qu'on a préféré me laisser sur Terre aux mains d'une bande de psychopathes. Ou alors on testait les humains. Enfin...peut importe.

C'est juste n'importe quoi.

Je ne la quitte pas des yeux. Prête à me battre s'il le faut. J'en ai déjà affronté d'autres et des plus costauds. Pourtant quelque chose dans son regard. Dans son attitude me font penser qu'elle est bien plus experimentée qu'elle n'y parait. Un peu comme moi quoi.

Lilith. Ça m'avance vachement. Et bien sûr. ..ce n'est pas un ange. Donc c'est un démon. Parce qu'il n'y a que ça pas vrai? Ange démon bien et mal...oui je sais je sais c'est beaucoup plus compliqué que ça. Mais la j'ai besoin de concret. Vite. Surtout que la remarque sur mes ailes ne me plaît pas beaucoup.

"C'est Moi qui les ait réparées. Et elles sont très bien comme ça.

Sauf qu'elles ne me permettent pas de voler. Et qu'elles restent fragiles. Je suis obligé de remplacer certains cristaux qui se ternissent ou se brisent. Rien que la j'en ai deux à changé. Mais bon ça n'est rien quand on sait où se procurer la marchandise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Méfiez-vous des apparences ~ [Momo FT Lilith ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méfiez-vous des femmes avec des gros joss !
» Un miroir ne reflète pas souvent la réalité. Méfiez-vous en. (presque finiiie)
» Méfiez vous des bouillottes!!!!!
» que pensez vous de ces sourcils ?
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~† kuroshitsuji †~ :: RPs :: Ailleurs :: En Angleterre-