~† kuroshitsuji †~
Hey toi ? T'es nouveau par ici ? tu ne sais pas que ces rues sont dangereuses ? Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens, si tu n'es pas assez préparer pour affronter cette dure réalité.Le monde n'est plus celui que tu connais, ici ne crois pas être le plus puissant, où tu tomberas sur de gros ennuis. Gravelir les échelons, et arriver à s'en sortir, c'est sûr que c'est ce que tout le monde recherche, mais est-ce bien une raison pour écraser les autres autours de toi ?
RèglementGroupesFiches PersosDemandes de rpsRps spéciauxJeux & Discussions
A savoir
27/09/2017 - Mise à jour du design
# Seconde information rapide...
Contexte
Londres, 19e siècle. Les humains sont décidément bien querelleurs... pourrait-on se dire. Ils ne cessent de chercher le pouvoir pour s'entre tuer et sont même parfois prêt à vendre leur âme pour arriver à leurs buts... Les créatures de l'ombre et de la lumière ont toutes un point de vue sur la question : les humains sont sacrément incompréhensibles. Mais il y a une chose qu'ils comprennent bien : détourner le Monde à leur image, idyllique ou.. cauchemardesque. Ils croient pouvoir s'ignorer, faire route seuls, ou pactiser avec quelqu'un qui restera à leur côtés jusqu'à la concrétisation de leur but, ou mort, mais tous, un moment ou un autre, finissent par se croiser sur la route. C'est irrémédiable. Serez-vous un Noble, un simple humain, honnête ou malin, malveillant ? un fier Démon aux sombres idées, capable de se sortir de n'importe quelle situation et vivant parmi les humains ? un Ange anonyme rêvant de Monde Parfait et de Recommencement ? un Shinigami sérieux, dérangé, qui doit se fondre dans la masse ou alors un Autre clandestin, au psychologique animal ou humain..? Chaque créature doit faire des choix pour atteindre ses buts, car d'autres pourraient saisir la chance à leur place... Chacun ses intérêts... et un conseil : ne croyez pas pouvoir ignorer les autres créatures sur votre chemin...
Evénements
Hey toi ? Tu ne sais pas la nouvelle en ville ? Des expériences scientifiques ont été faites, et certains morts peuvent revenir à la vie! Glauque ! Mais non c'est pas vrai, c'est qu'une rumeur ... t'imagines des maccabés vivre parmi nous ? n'importe quoi ... pas vrai ? C'est une blague ?
CHECKMATE
are you the king or a knight ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Melodie of Corruption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Devil
Melodie of Corruption



Bonjour ou encore bonsoir.
Nous souhaiterions conclure un pacte faire un partenariat encore ce forum et le notre. Voici donc votre formulaire, en grande partie rempli, et notre fiche...

Nous en profitons aussi pour remarquer que vous avez besoin d'un graphiste, voulez-vous de l'aide de la part de notre forum? Bref, passons.




Adresse du forum :
Code:
http://melodie-seven-sins.1fr1.net/
Genre : RPG de type fantastique



Cf fiche.






[/size]
[/size]




    C'était il y a longtemps...
    A cette époque, le monde croyait encore pleinement à Dieux et à ses Anges: mais aussi au Diable et à ses Démons. Il n'y avait rien qui ne pouvait remplacer la religion, ce Dieu que tous admirait. Ou peut-être, pour certains, ce Diable auquel ils croyaient et ce au prix de leur âme…
    A cause de leur souhait, invoquant le Diable pour l‘exaucer, sept personnes, sur sept ans, devinrent des démons: ceux des péchés capitaux. « Acedia, Avaritia, Gula, Invidia, Ira, Luxuria et Superbia », les sept péchés capitaux. Tous eurent ensuite pour surnom; donné par les habitants de leur village; celui des démons qui; selon l’Église; incarnait ces péchés. Les démons n’y avoyèrent aucun inconvénient, car cela ne les empêchaient pas de commettre leurs crimes.

    Les habitants des villages où résidaient les démons avaient apprit à connaître la peur face à leur supérieur, ces démons capables de commettre plus que le mal autour d‘eux. Personne ne voulait avoir affaire avec eux, et si une quelconque personne devait se rendre au lieu où résidait l‘un des démons, soit la pauvre âme demandait l‘aide de Dieu; fuyant le plus loin possible; soit elle était sûre de trouver la mort. Les prières ne résolvaient rien, l’eau bénite, la croix ou autre ne faisait pas frémir les démons: même les Hommes de Dieu ne pouvaient rien faire. Tous tentèrent, sur des années, de trouver solution à leur problème tandis que les démons se délectaient de leur crime, du mal qu’ils répandaient…

    Après tout, lorsque l’Homme est libéré de toutes ses chaînes, ne prend t-il pas plaisir à regarder les autres de haut? Car les démons eux, étaient libres: encore plus libres que ne le sont les nobles. Ils pouvaient tout faire et leurs différents pouvoirs; dont celui de prendre sept apparences; étaient encore plus effrayants. Les autres les respectaient dans leur peur, au fil du temps. Les démons, immortels et insensibles à Dieu, étaient encore plus maléfiques que le Diable en lui-même disait-on. Du haut de la crainte qu’ils inspiraient, ils admiraient le monde qu’ils avaient forgés. La Paresse, Belphegor, regardait du haut de sa tour les humains d’un air endormi, insensible. L’Avarice, Mammon, contemplait la pauvreté du village transformée en sa richesse, tandis que la Gourmandise, Belzebuth, admirait la famine se propager tout en dégustant un excellent repas. L’Envie, Léviathan, songeait à son éternelle insatisfaction. La Colère, Satan, se contentait de répandre la Peste à cause de ces personnes ayant tenter de l’enfermer. La Luxure, Asmodée, avait déjà envoûté tout son village et tentait de répandre son harem. Enfin, la Superbe, Lucifer, brûlait tout un royaume pour en son honneur. Tout ces crimes effrayaient le monde entier…

    Mais un jour un des démons trahi les siens, lassé. Lassé, car son souhait avait été réalisé par un simple Horloger: son péché peu à peu s’effaçait, et lui aussi. Ses sentiments, sa joie quant à collecter les richesses de chacun, avaient disparu: un simple Horloger, aura tout donné à l’Avarice pour la calmer. Ce simple Horloger avait décider de donner sa vie à Mammon pour éviter que le village ne disparaissent sous la pauvreté. Finalement, peut-être que l’Avarice désirait la vie des autres? Toujours est-il qu’elle donna à l’Horloger l’occasion d’enfermer tout les démons qui étaient dispersés dans le monde entier. Sept ans pour enfermer chacun des démons, mais pour l’Horloger le plus dur fut d’enfermer Mammon: ce n’était pas que le démon lui résistait, c’était que les sentiments humains le submergeait. Tandis que le démon lui criait de l’enfermer et de l’achever, l’Horloger avait le cœur serré. Il était tombé amoureux de ce démon, malheureusement. Ce n’était même pas la Luxure: c’était l’Avarice. Il pleurait, lui qui avait presque sauvé le monde: voilà qu’il hésitait entre sauver ce démon et les habitants de ce monde. Il pleurait de plus en plus, Mammon criant face à lui de l’enfermer dans un de ces rouages…
    Mais l’Horloger, qui avait dut combattre les démons jusqu’à même les blesser, blesser des anciens humains, de sorte à les enfermer dans de simples rouages, éprouvait une hésitation totale. Il n’avait pas hésiter à enfermer les autres de sorte à les achever, mais pourquoi éprouvait-il de l’amour envers Mammon, l’Avarice?! Pourquoi… La Luxure en aurait été blessée. La Superbe probablement. Alors des habitants arrivèrent; ceux du village de Mammon; et l’un d’eux arriva à blesser l’Avarice au dos, au niveau de l’omoplate droit. Puis un autre au gauche. Alors pour éviter que le démon ne souffre encore plus de ses blessures, l’Horloger l’enferma tout en pleurant…

    Puis le septième jour du septième mois, lors de la septième année de combat entre les Hommes et les démons, un bûcher fut installé. Pour se débarrasser définitivement du mal, des personnages avaient décider de brûler les rouages. La septième heure de la nuit survint et un grand feu fut allumé. Le bûcher incandescent commençait à lécher les rouages de sa langue avide, étrangement attiré par ces objets. Mais sa langue, encore un peu endormie, n’arrivait pas encore à les atteindre. Pour raviver l’honneur de sa superbe, les habitants dans leur colère envers les démons jetèrent encore plus de bois. Et les rouages furent jetés dans le feu. C’est alors qu’arriva l’Horloger, pleurant de tout son saoul. Il se mit à courir vers le feu. Les habitants ne l’en empêchèrent pas. Puis il se jeta dans les flammes. Les Hommes ne voulurent point le récupérer, prit par la peur à cause des rouages. Puis l’Horloger prit un des rouages dans ses bras: nul ne savait lequel, car personne ne savait ce qu’éprouvait l’homme qui avait enfermé ces démons. Cet homme qui avait tout les péché en lui mais qui fut choisit pour enfermer les démons.
    Les habitants prétendirent alors qu’Asmodée avait envoûté l’Horloger bien que ce dernier lui ait résisté, et que les démons l‘avait rendu fou, et l’on se mirent à craindre d’autant plus les démons qui avaient pourtant disparus. Finalement, cette histoire fut oubliée, définitivement. Plus personne ne la connaît… Sauf…

    Mais à présent, nous sommes en l’an 3666. A présent, plus personne ne croit au Dieu et à ses Anges, plus personne ne jure allégeance au Diable et à ses Démons. Les Saints furent oubliés. Plus personne n’a la foi: il n’y a plus de démon et la science aura tout prouvé: même ce qu’il se passe après la mort, comment fonctionne le cerveau, et autres découvertes. Mais là n’est pas le sujet. En effet, dernièrement, plusieurs disparitions se produisent: enfants, adolescents et adultes semblent être les cibles favorites de celui ou ceux qui commentent ces étranges disparitions. Et pourtant, la police ne retrouve rien: même avait la technologie la plus avancée. Aucune trace, aucun message. Et les scientifiques ne parviennent pas à comprendre le criminel. Mais les victimes ont toutes un point en commun: elles ont toutes été comparées aux Sept Péchés Capitaux, et selon les proches, elles ont toutes entendu une étrange mélodie, répétitive. Jolie, mais inquiétante. Les proches les prenaient pour des fous et les victimes ont souvent été exclues. Mais cela ne peut pas être de simples départs puisqu’il n’y a plus de traces des victimes aux derniers endroits où des témoins les auraient vues: simples disparitions? Personne ne le sait. Mais nul ne soupçonne la théorie d’un autre monde…


« … Alors que ce dernier existe. Ce monde qu’un homme aura crée pour protéger de « simples » rouages. Ce monde qu’un Horloger aura crée pour éviter que les démons ne reviennent dans le monde « réel ». Car ces rouages contiennent des démons: ceux des sept péchés capitaux. Ces rouages qui auront achevé leur tâche dans une tour avec une grande horloge à l’extérieur. Ces rouages qui auront mystérieusement disparus pour laisser place aux démons… Ceux des sept péchés capitaux... A présent, il ne reste plus qu'à survivre... Du moins pour vous. Après tout, je suis un des Démons des Péchés et… »




RULES of the FORUM
RULES of the WORLD

Bannières:
468*60:
Code:
[url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/468-6010.jpg[/img][/url]

250*60:
Code:
[url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/250-6010.jpg[/img][/url]

Logos:
100*35:
Code:
[url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/100-3510.jpg[/img][/url]

88*31:
Code:
[url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/88-3110.jpg[/img][/url]



Code de notre fiche:
Code:
 <blockquote><div style="background: Gray; -moz-border-radius: 5px 5px 5px 5px; border:solid 2px #3d323;">
<div style="border 1px solid; color: #3d3237; -moz-border-radius: 10px"><blockquote><DIV style="TEXT-ALIGN: center" align=center ><SPAN style="FONT-FAMILY: Palatino Georgia"><FONT face=Georgia size=9><blockquote>
[img]http://img4.hostingpics.net/pics/812888tittle.png[/img]<br></FONT></SPAN><BR></DIV></blockquote>
<div style="background:#3d3237">[color=#3d3237][color=#3d3237][/size][/color][/color]</div><blockquote><div style="background:FireBrick; text-align: justify"></blockquote>
[center][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/fichep10.jpg[/img][/center]
<div style="background:#3d3237">[color=#3d3237][color=#3d3237][/size][/color][/color]</div><blockquote><div style="background:#3D3237  ; text-align: justify"></blockquote></div>

<div style="background: Gray; -moz-border-radius: 5px 5px 5px 5px; border:solid 2px #3d3237;">
<div style="border 1px solid; color: #3d3237; -moz-border-radius: 10px"><blockquote>[center][img]http://img4.hostingpics.net/pics/139841story.png[/img][/center]

[font=Georgia][list][color=#3d3237]C'était il y a longtemps...
A cette époque, le monde croyait encore pleinement à Dieux et à ses Anges: mais aussi au Diable et à ses Démons. Il n'y avait rien qui ne pouvait remplacer la religion, ce Dieu que tous admirait. Ou peut-être, pour certains, ce Diable auquel ils croyaient et ce au prix de leur âme…
A cause de leur souhait, invoquant le Diable pour l‘exaucer, sept personnes, sur sept ans, devinrent des démons: ceux des péchés capitaux. « Acedia, Avaritia, Gula, Invidia, Ira, Luxuria et Superbia », les sept péchés capitaux. Tous eurent ensuite pour surnom; donné par les habitants de leur village; celui des démons qui; selon l’Église; incarnait ces péchés. Les démons n’y avoyèrent aucun inconvénient, car cela ne les empêchaient pas de commettre leurs crimes.

Les habitants des villages où résidaient les démons avaient apprit à connaître la peur face à leur supérieur, ces démons capables de commettre plus que le mal autour d‘eux. Personne ne voulait avoir affaire avec eux, et si une quelconque personne devait se rendre au lieu où résidait l‘un des démons, soit la pauvre âme demandait l‘aide de Dieu; fuyant le plus loin possible; soit elle était sûre de trouver la mort. Les prières ne résolvaient rien, l’eau bénite, la croix ou autre ne faisait pas frémir les démons: même les Hommes de Dieu ne pouvaient rien faire. Tous tentèrent, sur des années, de trouver solution à leur problème tandis que les démons se délectaient de leur crime, du mal qu’ils répandaient…

Après tout, lorsque l’Homme est libéré de toutes ses chaînes, ne prend t-il pas plaisir à regarder les autres de haut? Car les démons eux, étaient libres: encore plus libres que ne le sont les nobles. Ils pouvaient tout faire et leurs différents pouvoirs; dont celui de prendre sept apparences; étaient encore plus effrayants. Les autres les respectaient dans leur peur, au fil du temps. Les démons, immortels et insensibles à Dieu, étaient encore plus maléfiques que le Diable en lui-même disait-on. Du haut de la crainte qu’ils inspiraient, ils admiraient le monde qu’ils avaient forgés. La Paresse, Belphegor, regardait du haut de sa tour les humains d’un air endormi, insensible. L’Avarice, Mammon, contemplait la pauvreté du village transformée en sa richesse, tandis que la Gourmandise, Belzebuth, admirait la famine se propager tout en dégustant un excellent repas. L’Envie, Léviathan, songeait à son éternelle insatisfaction. La Colère, Satan, se contentait de répandre la Peste à cause de ces personnes ayant tenter de l’enfermer. La Luxure, Asmodée, avait déjà envoûté tout son village et tentait de répandre son harem. Enfin, la Superbe, Lucifer, brûlait tout un royaume pour en son honneur. Tout ces crimes effrayaient le monde entier…

Mais un jour un des démons trahi les siens, lassé. Lassé, car son souhait avait été réalisé par un simple Horloger: son péché peu à peu s’effaçait, et lui aussi. Ses sentiments, sa joie quant à collecter les richesses de chacun, avaient disparu: un simple Horloger, aura tout donné à l’Avarice pour la calmer. Ce simple Horloger avait décider de donner sa vie à Mammon pour éviter que le village ne disparaissent sous la pauvreté. Finalement, peut-être que l’Avarice désirait la vie des autres?  Toujours est-il qu’elle donna à l’Horloger l’occasion  d’enfermer tout les démons qui étaient dispersés dans le monde entier. Sept ans pour enfermer chacun des démons, mais pour l’Horloger le plus dur fut d’enfermer Mammon: ce n’était pas que le démon lui résistait, c’était que les sentiments humains le submergeait. Tandis que le démon lui criait de l’enfermer et de l’achever, l’Horloger avait le cœur serré. Il était tombé amoureux de ce démon, malheureusement. Ce n’était même pas la Luxure: c’était l’Avarice. Il pleurait, lui qui avait presque sauvé le monde: voilà qu’il hésitait entre sauver ce démon et les habitants de ce monde. Il pleurait de plus en plus, Mammon criant face à lui de l’enfermer dans un de ces rouages…
Mais l’Horloger, qui avait dut combattre les démons jusqu’à même les blesser, blesser des anciens humains, de sorte à les enfermer dans de simples rouages, éprouvait une hésitation totale. Il n’avait pas hésiter à enfermer les autres de sorte à les achever, mais pourquoi éprouvait-il de l’amour envers Mammon, l’Avarice?! Pourquoi… La Luxure en aurait été blessée. La Superbe probablement. Alors des habitants arrivèrent; ceux du village de Mammon; et l’un d’eux arriva à blesser l’Avarice au dos, au niveau de l’omoplate droit. Puis un autre au gauche. Alors pour éviter que le démon ne souffre encore plus de ses blessures, l’Horloger l’enferma tout en pleurant…

Puis le septième jour du septième mois, lors de la septième année de combat entre les Hommes et les démons, un bûcher fut installé. Pour se débarrasser définitivement du mal, des personnages avaient décider de brûler les rouages. La septième heure de la nuit survint et un grand feu fut allumé. Le bûcher incandescent commençait à lécher les rouages de sa langue avide, étrangement attiré par ces objets. Mais sa langue, encore un peu endormie, n’arrivait pas encore à les atteindre. Pour raviver l’honneur de sa superbe, les habitants dans leur colère envers les démons  jetèrent encore plus de bois. Et les rouages furent jetés dans le feu. C’est alors qu’arriva l’Horloger, pleurant de tout son saoul. Il se mit à courir vers le feu. Les habitants ne l’en empêchèrent pas. Puis il se jeta dans les flammes. Les Hommes ne voulurent point le récupérer, prit par la peur à cause des rouages. Puis l’Horloger prit un des rouages dans ses bras: nul ne savait lequel, car personne ne savait ce qu’éprouvait l’homme qui avait enfermé ces démons. Cet homme qui avait tout les péché en lui mais qui fut choisit pour enfermer les démons.
Les habitants prétendirent alors qu’Asmodée avait envoûté l’Horloger bien que ce dernier lui ait résisté, et que les démons l‘avait rendu fou, et l’on se mirent à craindre d’autant plus les démons qui avaient pourtant disparus.  Finalement, cette histoire fut oubliée, définitivement. Plus personne ne la connaît… Sauf…

Mais à présent, nous sommes en l’an 3666. A présent, plus personne ne croit au Dieu et à ses Anges, plus personne ne jure allégeance au Diable et à ses Démons. Les Saints furent oubliés. Plus personne n’a la foi: il n’y a plus de démon et la science aura tout prouvé: même ce qu’il se passe après la mort, comment fonctionne le cerveau, et autres découvertes. Mais là n’est pas le sujet. En effet, dernièrement, plusieurs disparitions se produisent: enfants, adolescents et adultes semblent être les cibles favorites de celui ou ceux qui commentent ces étranges disparitions. Et pourtant, la police ne retrouve rien: même avait la technologie la plus avancée. Aucune trace, aucun message. Et les scientifiques ne parviennent pas à comprendre le criminel. Mais les victimes ont toutes un point en commun: elles ont toutes été comparées aux Sept Péchés Capitaux, et selon les proches, elles ont toutes entendu une étrange mélodie, répétitive. Jolie, mais inquiétante. Les proches les prenaient pour des fous et les victimes ont souvent été exclues. Mais cela ne peut pas être de simples départs puisqu’il n’y a plus de traces des victimes aux derniers endroits où des témoins les auraient vues: simples disparitions? Personne ne le sait. Mais nul ne soupçonne la théorie d’un autre monde…[/color]
[/list]
[color=darkred]«[i] … Alors que ce dernier existe. Ce monde qu’un homme aura crée pour protéger de « simples » rouages. Ce monde qu’un Horloger aura crée pour éviter que les démons ne reviennent dans le monde « réel ». Car ces rouages contiennent des démons: ceux des sept péchés capitaux. Ces rouages qui auront achevé leur tâche dans une tour avec une grande horloge à l’extérieur. Ces rouages qui auront mystérieusement disparus pour laisser place aux démons… Ceux des sept péchés capitaux... A présent, il ne reste plus qu'à survivre... Du moins pour vous. Après tout, je suis un des Démons des Péchés et… »[/i][/color][/font]

[list] [/list]</div>
<div style="background: Gray; border:solid 2px #3d3237;">
[url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/t2-rules-of-this-forum][font=Georgia][b][color=#3d3237]RULES of the FORUM[/color] [/b][/font][/url]
[url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/t3-rules-of-this-world][font=Georgia][b][color=#3d3237]RULES of the WORLD[/color] [/b][/font][/url]
<br>[u][b]Bannières:[/b][/u]
[u]468*60:[/u][url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/468-6010.jpg[/img][/url]
[code][url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/468-6010.jpg[/img][/url][/code]

[u]250*60:[/u] [url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/250-6010.jpg[/img][/url]
[code][url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/250-6010.jpg[/img][/url][/code]

[u][b]Logos:[/b][/u]
[u]100*35:[/u] [url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/100-3510.jpg[/img][/url]
[code][url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/100-3510.jpg[/img][/url][/code]

[u]88*31:[/u] [url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/88-3110.jpg[/img][/url]
[code][url=http://melodie-seven-sins.1fr1.net/][img]http://i33.servimg.com/u/f33/12/93/20/40/88-3110.jpg[/img][/url][/code]

[color=#3d3237][url=http://www.facebook.com/pages/Melodie-of-Corruption-The-Seven-Sins/172462189463105?v=wall]Page Facebook[/url][/color]

<div style="background:#3d3237">[color=#3d3237][center][img]http://img4.hostingpics.net/pics/947035copyright.png[/img][/center][/color][color=#3d3237][/size][/color]</div><blockquote>  <div style="background:FireBrick; text-align: justify"></blockquote>

[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Très joli forum et histoire vraiment simpatique, je suis ravie d'accepter ce partenariat ^^ Et hum.. comme je suis la seule admin à encore traîner sur le forum, je crois qu'il serait stupide de ma part de refuser votre gentille proposition d'aide.. c'est vrai que le forum en aurait bien besoin ^^'

Je mettrais votre bouton dans la soirée,

Merci d'avoir eu le courage de poster cette fiche x)
Revenir en haut Aller en bas
 
Melodie of Corruption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corruption
» La corruption dans notre société
» des livres pas comme les autres
» Due arresti per corruzione all'ospedale Molinette
» À l'hôpital

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
~† kuroshitsuji †~ :: Nous lier :: Partenariat :: Demandes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet