~† kuroshitsuji †~
Hey toi ? T'es nouveau par ici ? tu ne sais pas que ces rues sont dangereuses ? Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens, si tu n'es pas assez préparer pour affronter cette dure réalité.Le monde n'est plus celui que tu connais, ici ne crois pas être le plus puissant, où tu tomberas sur de gros ennuis. Gravelir les échelons, et arriver à s'en sortir, c'est sûr que c'est ce que tout le monde recherche, mais est-ce bien une raison pour écraser les autres autours de toi ?
RèglementGroupesFiches PersosDemandes de rpsRps spéciauxJeux & Discussions
A savoir
27/09/2017 - Mise à jour du design
# Seconde information rapide...
Contexte
Londres, 19e siècle. Les humains sont décidément bien querelleurs... pourrait-on se dire. Ils ne cessent de chercher le pouvoir pour s'entre tuer et sont même parfois prêt à vendre leur âme pour arriver à leurs buts... Les créatures de l'ombre et de la lumière ont toutes un point de vue sur la question : les humains sont sacrément incompréhensibles. Mais il y a une chose qu'ils comprennent bien : détourner le Monde à leur image, idyllique ou.. cauchemardesque. Ils croient pouvoir s'ignorer, faire route seuls, ou pactiser avec quelqu'un qui restera à leur côtés jusqu'à la concrétisation de leur but, ou mort, mais tous, un moment ou un autre, finissent par se croiser sur la route. C'est irrémédiable. Serez-vous un Noble, un simple humain, honnête ou malin, malveillant ? un fier Démon aux sombres idées, capable de se sortir de n'importe quelle situation et vivant parmi les humains ? un Ange anonyme rêvant de Monde Parfait et de Recommencement ? un Shinigami sérieux, dérangé, qui doit se fondre dans la masse ou alors un Autre clandestin, au psychologique animal ou humain..? Chaque créature doit faire des choix pour atteindre ses buts, car d'autres pourraient saisir la chance à leur place... Chacun ses intérêts... et un conseil : ne croyez pas pouvoir ignorer les autres créatures sur votre chemin...
Evénements
Hey toi ? Tu ne sais pas la nouvelle en ville ? Des expériences scientifiques ont été faites, et certains morts peuvent revenir à la vie! Glauque ! Mais non c'est pas vrai, c'est qu'une rumeur ... t'imagines des maccabés vivre parmi nous ? n'importe quoi ... pas vrai ? C'est une blague ?
CHECKMATE
are you the king or a knight ?

Partagez | 
 

 Ruelles sinistres, et choc [PV Grell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Encore une fois, le démon était seul, sans son maître. Et pour cause : il en était encore aux courses pour la soirée à venir.. Une soirée qui risquait d'être encore fatiguante et ennuyeuse.. Pas qu'il ai besoin de sommeil non (pour les démons, le sommeil est un produit de luxe) mais.. il s'ennuyait. Les soirées étaient toutes, sans exception, triste à mourir et sans la moindre action en ce moment...

Marchant d'un pas souple et légèrement pressé, il sortit sa montre à gousset.
15h55. Bien, il restait un peu de temps.

Le majordome bifurqua dans une rue plus sombre, un raccourci que peu connaissaient, pour penser à autre chose. Il était un peu agacé... Ses pensées ne cessait de tournicoter sur un sujet particulièrement déplaisant. Enfin, déplaisant dans le sens indésirable, car ces pensées étaient tout, sauf réellement désagréable.. Comment pouvait-on désapprécier de s'égarer un peu dans l'intimité de son esprit ?
C'est ainsi que, toujours perdu dans ses pensées dans cette ruelle, il oublia de regarder devant lui, et se prit quelque chose de plein fouet. Et comme il marchait vite, le choc avait été plutôt violent, au point de lui faire un peu perdre l'équilibre et reculer de quelques pas.
Il vit alors ce qu'il venait de se prendre en pleine figure -ou plutôt, qui – et se demanda avec horreur à quel point il avait pu être ailleurs pour manquer quelqu'un d'aussi voyant dans une ruelle aussi sombre et grise...

Comment il avait pu manquer le parasite rouge en face de lui ??

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell venait de terminer une dure journée de travail à l'instant, en effet, au loin on entendait les cloches de Big Ben résonner. DONG, DONG, DONG...Ainsi il était déjà 16 heures, c'est parfait, notre shinigami avait parfaitement réussi sa mission qui était de fuir William et les autres pour ne pas travailler.
Maintenant, à moins qu'ils ne fassent des heures supplémentaires, ils ne surveilleraient plus le moindre de ses actes, il pouvait donc s'occuper à faire ce qui lui plaisait.

Grell décida donc de se promener, en passant par les toits comme à son habitude, pour voir s'il n'y avait pas de quoi découper, trucider, taillader...Sebou n'avait pas servie depuis longtemps, et il avait peur qu'elle ne se rouille avec le temps. Grell soupira, Sebou était chouette, il est vrai qu'avec des ciseaux il était capable de faire des prodiges (mais ce n'est pas étonnant après tout, c'est lui le seul, l'unique...), mais seby lui manquait, sa tronçonneuse lui avait encore été confisqué après qu'il eut manquer de crever l'œil du chef du département des shinigami.

* en même temps, ce n'est pas de ma faute si ce crétin s'est approché trop près, je lui avais dit que mes dernière améliorations n'étaient pas tout à fait au point! *

De fil en aiguille les pensées de Grell allèrent vers le beau, le magnifique, le splendide Sebastian. Sa chevelure sublime, son regard de braise...
SBLAFFF...Grell venait de rater le toit qu'il voulait atteindre et se retrouva au beau milieu d'une petite ruelle. Il se releva pour se dépoussiérer et SBAM...


Le choc fut assez violent, si Grell n'avait pas été un shinigami, il se serait probablement écrasé contre le mur qui se trouvait en face de lui.
Enfin un peu d'action, Grell sortit ses ciseaux, et se retourna brusquement en déclarant:

- Dit moi, tu ne regardes pas où tu met les pieds toi? Qu'est ce que......
Sa voix s'éteignit et ses joues se parèrent de rouge, rendant le personnage encore plus étrange, si cela est possible.

-SEBASTIAN-CHAN!! TU ES LA POUR MOI AUJOURD'HUI! sebastiAN-CHAN!!!

Grell se précipita sur Sebastian, en écartant les bras, comme pour lui faire un énorme calin, la bouche en avant...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Le parasite rouge. Oh non.

"- Dit moi, tu ne regardes pas où tu met les pieds toi? Quesque......"

Sebastian eut un léger froncement de sourcils, qui ne dura pas longtemps car dès que le shinigami reprit ses esprits, sa voix s'étranglant dans sa gorge, la deuxième réaction eut le mérite d'être... Rapide.

"SEBASTIAN-CHAN!! TU ES LA POUR MOI AUJOURD'HUI! sebastiAN-CHAN!!!"

Et il tenta de lui sauter dessus avec l'air d'avoir un furieuse envie de l'embrasser, assez répugnante.

Sebastian fit un pas sur le côté, le laissant se prendre le mur dans son élan passionné, et fit une petite grimace. Qu'il embrasse le mur.. lui préferait en rester à une relation strictement professionnelle. Et puis, il était en service tout de même.
Il épousseta son frac en faisant une petite moue navrée. Il ne manquait plus que l'autre malade le salisse...

"Je ne suis pas du tout venu pour vous, je faisais des courses.. donc si vous vouliez bien me laisser faire mon travail.."

Il commença à s'éloigner tranquillement.. Hurm.. c'est vrai qu'au moins il avait eu le mérite de lui faire oublier un instant des pensées déplaisantes... Un instant.. Il continua à marcher pensivement, l'ignorant royalement.

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell alla embrasser langoureusement, le mur situé derrière Sebastian. Il avait un petit goût qui n'était somme toute pas désagréable, légèrement acidulé et rance, surement à cause de l'humidité.

Grell quitta son mur, avec une certaine pointe de regret, mais bon Sebastian face à un mur, même s'il avait un goût délicieux, ce sera toujours Sebastian le maître de son cœur!
D'ailleurs ce dernier était en train de parler...

"Je ne suis pas du tout venu pour vous, je faisais des courses.. donc si vous vouliez bien me laisser faire mon travail.."

Grell fronca les sourcils, comment il n'était pas venu pour lui, mais Sebastian s'était littéralement jeté dans ses bras. L'avait-il déjà oublié? Souffrait-il de troubles de la mémoire? Il faudrait surveiller cela de plus prêts, notre shinigami s'imaginait déjà en infirmière, s'occupant de son malade avec toutes les attentions qui lui seraient nécessaires.
Grell sourit de plus belle affichant ses dents très pointues...

- Allons cesse de mentir mon beau ténébreux, il n'y a personne ici. Laisse libre cours à ta passion!! Je sais que tu n'a pas pu t'empêcher de te jeter sur mon corps de rêve, alors pourquoi ne pas continuer?

En disant cela le shinigami se jeta une nouvelle fois sur le majordome, certain de pouvoir l'atteindre. En effet son Sebastian-chan avait l'air très pensif, et qui plus est, il n'y avait aucun mur pour se mettre entre eux, et donc empêcher Grell de le serrer dans ses bras!

Le temps continuait de s'écouler, Big Ben s'était tue depuis un bon moment. Mais en présence du majordome, le temps passait tellement vite. Une seconde près de lui valait beaucoup mieux que toute l'éternité, même s'il savait qu'il risquait d'avoir de gros ennuis auprès de son administration. Après tout c'était un démon, leur ennemi publique numéro un. Mais Sebastian n'était pas comme tout les démons, et Grell n'était pas comme tout les shinigami.

Sebastian, tu es mon Roméo et je suis ta Juliette, pourquoi refuse tu notre idylle, nous sommes fait l'un pour l'autre! Tes nombreux défauts passerons inaperçus à côté de ma perfection, et je te chérirait, je t'aimerait comme on ne t'a jamais aimé...


Grell était presque parvenu à atteindre le majordome, il touchait déjà un morceau de sa veste noire, qui mettait si bien en valeur sa noble silhouette, son allure de Dieu, décidément, ils étaient fait l'un pour l'autre!



xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________


Le majordome marchait lentement, trop perdu dans ses pensées pour faire attention à ce qui se passait autour de lui. Et puis, il avait des courses à faire pour son maître.

...

Une voix désagréablement familière le sortit brièvement de ses pensées :

Allons cesse de mentir mon beau ténébreux, il n'y a personne ici. Laisse libre cours à ta passion!! Je sais que tu n'a pas pu t'empêcher de te jeter sur mon corps de rêve, alors pourquoi ne pas continuer? 

Se jeter sur lui ? Il était fou, s'il avait voulu se jeter sur lui, il ne l'aurait pas percuté de plein fouet, et ce n'aurait surement pas été pour le serrer contre son corps à l'apparence humaine.

L'apparence humaine. C'était peut être ça son problème, en fait. Son apparence était FAITE pour attirer les humains, leur sembler inaccessible et proche d'eux à la fois. Il était une abomination qui avait pour seul but de les dévorer, donc c'était vrai qu'il n'y avait pas mieux pour un prédateur d'attirer ses victimes sans efforts. S'il se baladait sous sa vraie apparence comme ça dans les rues de Londres, les rues seraient sans doute vite desertée. Enfin passons. Le malade continuait à délirer.

Sebastian, tu es mon Roméo et je suis ta Juliette, pourquoi refuse tu notre idylle, nous sommes fait l'un pour l'autre! Tes nombreux défauts passerons inaperçus à côté de ma perfection, et je te chérirait, je t'aimerait comme on ne t'a jamais aimé...

...
Ses nombreux défauts ? Comment cela, "ses nombreux défauts" ? N'était-il pas sensé être la perfection incarnée aux yeux de tous ? Il fronça à son tour les sourcils un bref instant, sans se retourner pour le regarder. Peut être que l'amour ne rendait pas aveugle finalement, s'il lui voyait des défauts. Enfin, c'était dommage pour lui s'il en avait d'assez visible pour être vus par cet espèce de taré. Lui qui avait toujours été considéré comme un puissant démon...

Sur ces pensées pessimistes, il ne s'était toujours pas retourné et n'avait pas entendu les pas précipités qui le poursuivaient. Du coup...

Il se sentit agripper par derrière avec horreur, totalement cassé dans le cours de ses pensées. Oh non, un humain, il aurait facilement pu le rejeter mais là..!

Le démon en costume noir tourna la tête, les yeux ronds, vers celui qui ne voulait lui donner que de l'affection, chose que personne n'avait jamais eu le courage de faire avant lui. De toute son existence.

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Pour la quatrième fois de l'après-midi Grell percuta quelque chose, il ne s'était pas attendu à ce que son bien aimé marche si lentement. Après tout, il avait des courses à faire et il risquait fort d'être en retard. Ceci risquait de déplaire à son jeune maître, comment s'appelait-il déjà...à oui Ciel.

Rien qu'à ce nom, Grell se hérissa, Ciel, celui qui l’empêchait d'être avec Sebastian, de vivre leur amour au grand jour. Ce morveux prétentieux, bon il est clair que l'on s'amuse bien avec lui, mais on ne peut pas lui faire confiance. Grell sourit, en même temps, on ne pouvait faire confiance à personne de nos jours et surtout pas à lui Grell Sutcliffe. Stoppant net le cours de ses pensées, le shinigami réalisa ce qui était en train de se produire...

Grell réussit enfin à serrer dans ses bras l'être tant aimé. Heureusement d'ailleurs que c'était un démon et non un simple humain car la passion et la vigueur qu'il mit dans cette enlacement étaient dignes de briser les os d'un sumo...Il savourait ce moment unique, une petite brise entremêlant ses long cheveux rouge à ceux ébène du démon. Il ne pouvait s’empêcher de s'extasier sur chaque partie de cet être parfait qu'il serrait dans ses bras.

Mais, après un instant qui était absolument parfait: le temps était magnifique, le cadre, cette ruelle glauque à souhait, la personne qu'il serrait dans ses bras était Sebastian Michaelis (chose dont il rêvait très très souvent...). Grell revînt à la réalité. Il se passait quelque chose. Quelque chose qui n'était absolument pas normal.

*Voyons qu'est ce que cela peut être, ce n'est pas willy qui me cherche puisque je n'ai encore rien fait qui ne mérite une sanction, ce n'est pas non plus l'abscence de ma faucheuse, ce n'est pas non plus une mort dont je dois aller récolter l'âme et je n'ai pas envie d'aller au toilettes pour le moment...*

Puis Grell regarda Sebastian, qu'il tenait toujours étroitement serré contre lui, et il comprit. Le problème, c'était le démon, Grell l'observa dans les yeux, son sourire avait subitement disparut. Il y avait bien quelque chose là tout au fond de ses magnifiques prunelles, mais le shinigami ne saurait dire ce dont il s'agissait, en plus il ne s'était pas encore retrouvé écrasé sur le sol, ou contre le mur, ce qui était étrange, en effet Sebastian était un démon somme toute très puissant, ce qui ajoutait énormément à son charme, et jamais il ne se laissait approcher par Grell ordinairement.

- Sebastian-Chan, est-ce que tout va bien?...
une question stupide puisque d'un instant à l'autre le démon risquait de l'envoyer balader, il valait donc mieux profiter de l'instant, mais Grell n'en revenait pas d'avoir réussi à l'approcher sans se servir de sebou.

Son sourire habituel ré-apparut, il comptait bien en profiter quelques instants!
- Ne t'inquiète pas! Je vais prendre bien soin de toi!

Grell se rapprocha de plus en plus du visage du beau démon, de SON démon, il lui repoussa délicatement une mèche de cheveux du visage avec l'intention évidente de l'embrasser...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Sebastian avait eu un léger bug pendant quelques secondes.

Il sentait que quelqu'un le serrait le contre lui, avec une espèce de désespoir, puis le regardait dans les yeux, l'air un peu égaré. Quoi ? Il avait quelque chose sur le visage..?
Moment de flottement. Effectivement quelque chose clochait.

On lui parla. Puis on lui sourit.

- Ne t'inquiète pas! Je vais prendre bien soin de toi! 

....PARDONNNN ??
La personne qui le serrait était GRELL SUTCLIFF, et EN PLUS, il l'étouffait.
Comment avait-il pu se laisser faire par ce malade ? Etait-il donc si désespéré ? Etait-il devenu fou ? Indigne de son maître ? Le démon était hors de lui, en totale incompréhension de lui-même.

Il regarda donc le parasite rouge en écarquillant un peu les yeux de surprise (il venait quand même de se "réveiller" serré dans les bras d'un type qui le répugnait), à moitié fou de rage et moitié indigné parce qu'il l'avait laissé faire. Et il vit son visage. Trop près, il ne pourrait jamais le laisser faire ça.
Ayant complètement repris ses esprits, il se détacha alors de lui sans ménagements et, prenant son élan d'un geste vif, lui mit en pleine figure la droite de sa vie..

"Comment osez-vous... profiter ainsi d'un moment où je réfléchissait..?"

Il s'avança vers lui, déterminé à lui faire payer chèrement l'affront, puis il fit craquer ses jointures avec une expression démoniaque à faire reculer le plus courageux des tueurs, s'avançant lentement vers lui d'un air menaçant...

_____________________________

(HRPG// Une autre fois.. peut être si un jour il est particulièrement déprimé.. Sebastian ne se laissera pas avoir si facilement 8D)


Dernière édition par Sebastian Michaelis le Mer 18 Mai - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell s'approchait de plus en plus de l'extase, il allait enfin embrasser le seul et l'unique majordome des enfers. Et en plus sans devoir se battre, non mais quelle chance, décidément aujourd'hui tout lui réussissait...

Si le shinigami avait ouvert les yeux, il se serait rendu compte que le démon avait repris ses esprits, s'il avait été un tout petit peu moins attentif à la chaleur et aux courbes du corps qu'il serrait contre lui, il aurait perçut le changement d'attitude, les yeux équarquillés, le dégoût et la répugnance qui venaient d'apparaître sur le visage de Sebastian. Il aurait deviné que tout ces signes n'indiquaient qu'une seule et unique chose:

Danger! Danger!

Et qui plus es danger de mort! Mais le shinigami au cœur tendre n'était préoccupé que d'une chose, de tout l'amour qu'il pourrait offrir à Sebastian. Il ne vit donc pas que Sebastian tentait de se dégager, et y parvînt en le repoussant durement, pas plus qu'il ne vit le poing de Sebastian s'écraser sur son si fin et si gracieux visage...

Ahhhh! Sebastian, pourquoi? Pourquoi refuse-tu mon amour toi qui....

Grell se tut un moment, ou plus précisément sa voix s'éteignit suite à la menace sourde qui venait d'émaner du démon.

"Comment osez-vous... profiter ainsi d'un moment où je réfléchissait..?"

-Mais Sebastian-chan, je...tu...euh....

Visiblement le shinigami ne savait pas trop ce qu'il convenait de dire. Il baissa la tête, en ayant l'air penaud, mais lorsqu'il la releva, il afficha un immense sourire et déclara:

tu sais Sebastian, je pense qu'il est encore trop tôt pour que tu réfléchisse à notre avenir commun. Pourquoi ne pas profiter simplement du moment, rien que toi et moi...

Visiblement, Grell ne prenait pas très au sérieux le fait que Sebastian soit fâché. Pourtant, il ne se précipita pas une nouvelle fois sur lui. Il était peut être un shinigami mais il n'était pas immortel...L'expression ne Sebastian ne l'effrayait pas tant que le fait que ce soit lui qui s'avance vers Grell. En effet, le majordome avait retrouvé son attitude habituelle envers le shinigami, même si elle paraîssait un tant soit peu trop agressive. Et le fait qu'il fasse craquer ses phalanges n'était pas un très bon signe non plus...

Pourtant Grell osa une dernière tentative, et en sortant ses ciseaux, il s'écria:

- Oh Sebastian-chan, tu sais que j'adore les massages! Comme c'est chou de vouloir m'en faire un là tout de suite, mais je ne pense pas que ce soit l'endroit approprié...

En disant cela Grell reculait au fur et à mesure que Sebastian avançait, la distance entre les deux protagonistes restait donc toujours identique. Jusqu'au moment ou Grell sentit une surface dure contre son dos. Oh oh, le mur qu'il avait embrassé avec tant de fièvre précédemment venait de le trahir...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Sùr de lui, étant donné leurs précédents affrontements qui s'étaient toujours plutôt mal passés pour Grell, Sebastian s'avança à pas lents, intensifiant l'atmosphère déjà à couper aux couteau.

Oh qu'il aimait cette atmosphère... Quand il pouvait sentir la peur se répandre à la surface de la peau de sa proie, qu'il la voyait se recroqueviller, argumenter pour échapper à sa fin, puis, enfin, se rendre compte avec désespoir qu'elle était finie...
Enfin, nous n'y étions pas encore.

Sa "proie" du moment était un fichu shinigami... Satan, que les shinigami étaient agaçant, ils étaient difficile à tuer... coriaces. Un jour, il avait même faillis dù reprendre sa véritable apparence quand un petit groupe avait voulu régler son compte. C'est vrai qu'en plus, elles avaient un certain instinct de préservation, les bêbêtes, et que parfois elles s'alliaient entre elles.
Heureusement pour lui, aujourd'hui, la proie était seule, désespérément seule. Personne ne viendrait la sauver. Même s'il criait et se débattait. Il bénit (enfin, façon de parler) le Diable que ce jour-là il soit tombé sur lui dans une ruelle abandonnée et loin de la ville.. Il aurait manqué plus que ça, que des imbéciles vienne le gêner. Enfin bon.
....

Il se rendit compte que la proie n'était pas du tout en train de se lamenter sur son sort, mais sur le fait qu'il avait choisis le mauvais endroit. Mince. Il n'avait entendu que le ton plaintif de sa voix, donc forcément...

"Un massage ? Je crois que vous vous trompez sur mon compte... Il n'est pas vraiment mon genre de faire des massages aux gens, à part pour mon maître s'il me le demande..."

Il eut un sourire démoniaque, presque un rictus haineux envers le shinigami.

Cet homme.. avait osé le toucher dans un moment de faiblesse...
Sebastian était le genre de personne pour qui ce genre de choses méritait une punition immédiate, et radicale. Car, c'était une chose qui ne devait pas se reproduire, surtout pas. Quelqu'un d'autre aurait très bien pu en profiter pour, contrairement à Grell, le frapper ou l'attaquer d'une manière qui aurait pu le mettre dans un état d'incapacité à réagir à un assaut.

Il avait eu de la chance que ce soit le shinigami, et il devait avouer qu'avec quelqu'un d'autre il se serait plus méfié..

Sans doùte.. Mais, qu'est-ce qu'il venait de se dire ? Faire confiance à ce type ?
Jamais..

Il décida finalement de sortir de ses réflexions pour regarder l'objet de ces même réflexions avec colère. Il était désormais à quelques mètres de lui, et lui, il était contre un mur...

Ce sale type allait passer un sale quart d'heure, fois de démon.

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell sentait que le moment décisif approchait, Sebastian s’avançait à pas lent vers lui très lentement, tellement lentement que le shinigami se demanda un instant à quoi il jouait...Il avait envie de secouer le majordome, de lui dire Et je suis ici!! En effet, s'il avait voulu, Grell aurait eu largement le temps de s'enfuir, il lui aurait suffit de courir, de sauter sur le mur d'en face et de se retrouver sur le toit. Bon il y aurait peut être eu une course poursuite entre les deux hommes sur les toits de Londres, mais cela aurait été amusant.

Au lieu de cela, Grell préféra rester. Il observer le démon s'avancer vers lui, un pas après l'autre, peut être qu'il voulait savourer la peur de sa victime, peut être qu'il était en train de penser à toutes les tortures qu'il allait lui faire subir. Dommage pour le ténébreux majordome, Grell n'avait pas peur, il était inquiet c'est vrai et cela se ressentait peut être un peu, mais ce n'était pas pour lui. Grell s'inquiétait pour son Sebastian-chan.

Bien qu'il eut un rictus haineux au visage, que ses gestes soient parfaitement contrôlés et que son aura exprimait un danger de mort niveau XXXL. Ses yeux n'allaient pas avec le reste du personnage.

Ce que Grell adorait en Sebastian, hormi tout le reste, c'était son regard, pétillant de malice, parfois chaleureux, parfois méfiant. Lorsqu'il était en colère son regard s'obscurissait certe, mais pas de cette manière, et puis il avait déjà ce regard avant de se mettre en colère. Le shinigami réfléchit un court instant, il pouvait encore, et il mourait d'envie de le faire, lancer quelques remarques bien piquantes, ils pouvaient également se battre, mais cela n'allait pas aider son ami, son amour de toujours.

Et ce que Grell voulait pour l'instant, c'est chasser les nuages qui obscurcissaient le regard de Sebastian. Il savait déjà que le démon ne le détestait pas, sinon il n'aurait jamais pu l'approcher, et surtout il serait déjà mort à l'heure qu'il était. Il savait aussi que Sebastian ne lui faisait pas confiance, d'ailleurs il ne faisait confiance à personne, cela ne rentrait probablement pas dans ses attributions...Restait à savoir si ce qu'il allait faire n'était pas la dernière chose qu'il ferait de toute sa vie...

Le sourire de Grell s'était peu à peu effacé au fil de ses réflexions, son visage s'était transformé, il était..compatissant et affichait toujours ce même amour envers Sebastian mais avec beaucoup de compréhension (hé oui il sait faire cela Grell...)
Il venait de se rendre compte que c'était peut être lui qui avait mis son amour dans cet état, peut être avait-il blessé sa fierté. Même s'il ne savait pas pourquoi, après tout, il n'avait fait que le serrer dans ses bras, Grell sentait qu'il avait surpris le majordome, il se sentait désormais comme un élève pris en faute, comme quelqu'un qui a commis une grosse bêtise et qui ne demande qu'une seule chose de pouvoir la réparer.

Grell regarda donc Sebastian dans les yeux, et très lentement, il ne voulait pas que le démon interprète mal ses gestes, il posa ses ciseaux par terre, sur le sol. Il ne les rangea même pas dans sa veste il préféra les souiller en les posant sur ce sol putride et malodorant. Ainsi le majordome pouvait voir qu'il était désarmé et qu'il n'utiliserai pas son arme. Puis avec sa voix la plus douce possible il murmura:

- Sebastian-Chan? Je ne sais pas si tu es en état d'écouter mes paroles, tu m'as l'air telle furieux, mais sache que je m'excuse. Je ne voulais pas te faire de mal.

C'était une première pour Grell, jamais il ne s'était excusé auparavant, pas même quand il avait trafiqué les faucheuses de tout le monde pour pouvoir améliorer la sienne et que du coup des centaines de milliers d'âmes n'ont pas pu être récoltées.
Puis il se murmura comme pour lui même:
Qu'est ce qui se passe Sebastian-Chan? explique moi s'il te plait

Grell savait qu'il ne pourrait pas aider son compagnon si celui-ci refusait de lui parler où même s'il décidait de lui briser tout les os un par un...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Sebastian était encore dans ses délires de vengeance, toute son attention fixée sur le shinigami, lorsque.... Lorsqu'il fit une série de choses complètement suicidaires et insensées.

Premier signe étrange : il avait arrêté de sourire. Mais bon, étant donné qu'il avait l'intention de le réduire en un petit tas de morceaux purulents, cela aurait pu être compréhensible.
Mais le sourire s'était transformé en expression.... Compatissante..

Compatissante...

...Compati - PARDON ?

Pourquoi compatirait-on pour quelqu'un comme lui..? N'était-il pas sensé être une ordure cruelle et sans pitié, insensible ?

Et comme si cela ne suffisait pas et que le shinigami voulait le surprendre encore plus, il posa ses ciseaux au sol. Au SOL.

....

Sebastian s'arrêta. Il ne comprenait déjà plus rien. Et sa surprise s'intensifia en écoutant ce que dit Grell :

- Sebastian-Chan? Je ne sais pas si tu es en état d'écouter mes paroles, tu m'as l'air telle furieux, mais sache que je m'excuse. Je ne voulais pas te faire de mal. 

Il rêvait ou.. CE type venait REELLEMENT de s'excuser..?

Sa colère tomba complètement. Le spectacle était trop étrange. Il le regarda juste comme ça, les yeux ronds comme s'ils allaient sortir de sa tête. Il devait être drôle à voir, mais en même temps, il doùtait que le shinigami se soit un jour excusé.

Il l'aimait donc à ce point..?

Chose tout aussi étrange, il l'entendit murmurer :

Qu'est ce qui se passe Sebastian-Chan? explique moi s'il te plait

Hurm.. c'était vrai qu'il s'était un peu emporté quand il lui avait sauté dessus pile au moment où il pensait à une certaine personne, en s'auto détruisant sentimentalement. Du coup, il avait mal digéré de se retrouver dans une situation gênante qu'il aurait facilement pu éviter... C'est vrai quoi, il y avait quelque chose d'humiliant..
Reste qu'il décida d'être clair de suite. Il passa légèrement sa main sur son front plissé et soupira.

"......Cela n'a rien à voir avec vous, donc ne vous mêlez pas de ça."

Le démon s'ébouriffa un peu les cheveux d'un air embêté. Sa position était vraiment gênante...

Il devait partir tiens ! quelle bonne idée, histoire de ne pas avoir à s'expliquer... Il abandonna complètement son idée de le tuer et tenta de s'éclipser en tournant les talons et marchant vite. C'est vrai, il avait des courses à faire aussi... Son maître ne serait pas content s'il rentrait en retard..

Ah... son si cher maître..

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell avait survécut...Il avait survécut; il avait réussi à ne pas se faire tuer par Sebastian alors que ce dernier était fou de rage et ce par sa faute. Il ne l'avait même pas effleuré.

C'était vraiment mais alors vraiment inquiétant.

Grell se remémora la situation, peut être qu'il était mort sans s'en être rendu compte, ce qui serait nettement plus probable que la situation qui venait de se produire. Il ne savait pas encore ce qui avait fait changer Sebastian-chan d'avis...peut être le fait qu'il ait posé son arme sur le sol, arme qu'il avait maintenant furieusement envie de reprendre, il se sentait tout nu sans elle, néanmoins il s'en abstient, le moment n'était pas encore venu et puis se sentir tout nu devant Sebastian n'était pas une chose réellement gênante pour notre shinigami.

Il y eut un moment ou Grell faillit tout gâcher, comme à son habitude, après qu'il eut fait des excuses, ses premières (et il espérait fortement ses dernières, d'ailleurs à se propos il croisait les doigts pour que Sebastian n'aille répéter cela à personne et surtout pas à son maître, c'était un truc qui pouvait lui détruire sa réputation. Et Grell tenait beaucoup à sa réputation. ), la tête de Sebastian-Chan aurait méritée une photographie tellement elle était risible. D'ailleurs Grell dut se mordre violemment l’intérieur de la joue pour ne pas exploser de rire. Ce n'était pas le moment. Le goût de son propre sang, le ramena à la raison et lui rappela que décidément ses dents étaient bien pointues.

Pour en revenir aux excuses, le shinigami savait pertinemment que si cela aurait été quelqu'un d'autre que son Sebastian, et même s'il n'avait pas eu cette lueur dans le regard, lueur qui était toujours présente au grand dam du shinigami, il se serait battu, aurait peut être laissé gagner son adversaire (ce n'est pas rigolo de toujours gagner sur les autres, après plus personne ne veut se battre contre vous) et l'histoire se serait terminée.

Mais c'était Sebastian, et Grell sentait au plus profond de lui qu'il avait besoin d'aide. Et il voulait l'aider. Seulement ce crétin de démon ne l'entendait pas de cette oreille.
Après s'être arrêté et avoir fait une tête qui valut à Grell trois points de suture à l'intérieur de sa bouche (heureusement que les shinigami guérissent vite!), Sebastian déclara d'une voix plutôt morne, qui fit frissonner Grell :

"......Cela n'a rien à voir avec vous, donc ne vous mêlez pas de ça."

Comment ca, il ne devait pas se méler de cela. Mais si au contraire, tout ce que touchait Sebastian, le touchait lui même, si quelqu'un lui faisait du mal, c'était à lui Grell Stcliff que l'on portait atteinte. Le démon s'ébouriffa ensuite les cheveux, comme pour se remettre les idées en place. Dieu qu'il était beau, il ne s'en rendait certainement pas compte mais chaque geste qu'il réalisait, chaque parole qu'il prononçait était emplis de grâce, d'élégance. Grell avait côtoyé de nombreux démons, il devait avouer que les démons étaient fait pour cela, séduire les personnes qui les entouraient, les appâter pour ensuite dévorer leur âme. Cependant, le majordome était différent de tout les autres démons que le shinigami avait côtoyé jusqu'à présent. C'est pour cette raison qu'il l'aimait tant et lui vouait un culte si profond.

Grell poussa un petit soupir désappointé, lorsqu'il vit Sebastian s'enfuir, s'éloigner une fois de plus de lui. Il n'avait pas réussi à savoir ce qui ne tournait pas rond dans la tête de son beau brun, il n'avait même pas réussi à lui changer les idées. Mais le shinigami ne savait pas trop comment réagir, le comportement de Sebastian était nouveau pour lui, Grell n'avait pas l'habitude de s'inquiéter, de se faire du soucis pour quelqu'un d'autre que lui même. Il hésitait donc sur les paroles qu'il allait prononcer, sur ce qu'il allait faire.

Grell fronça les sourcils, il n'hésitait pas d'habitude, il fonçait peu importe le résultat. Seulement voilà, il se passait quelque chose de nouveau, il voulait aider quelqu'un, mais pas dans son propre intérêt, et ce n'était pas chose facile lorsque l'on avait plus pour habitude d'écraser les gens que de les aider. Surtout que son ami n'avait pas l'air de vouloir de son secours.

Sebastian s'éloignait de plus en plus, et Grell ne savait toujours pas ce qu'il devait faire. Il se maudissait pour cette raison, pour avoir laisser cette situation s'installer, pour...Il voulait courir, se jeter dans les bras de Sebastian et lui mettre des claques jusqu'à ce qu’apparaisse le vrai, l'unique Sebastian-chan. Mais il se doutait que cela n'aurait aucun effet. Il serait juste mort un peu trop tôt. Grell opta donc pour une autre solution, plus sage, qui n'était pas non plus dans son caractère...Qu'est ce qu'il ne fallait pas faire pour l'être aimé!
Il murmura, pour lui même...


- Pourquoi me rejette-tu Sebastian-Chan? pourquoi est-tu si secret?


Grell ne pouvait simplement pas le laisser partir comme cela, en plus il lui avait demandé s'il te plait et le majordome n'avait même pas répondu, il avait simplement esquivé la question. Ce qui perturbait encore plus notre shinigami au cœur tendre.

En plus il ne pouvait pas le laisser partir comme cela, dans l'état dans lequel il était, de démon risquait de se faire attaquer sans même s'en rendre compte. Pourtant Grell n'osait pas bouger, il prendrait sa décision en fonction de la réaction de son majordome.

- Est-ce que...je peux...tu me laisserai...t'accompagner?

Un Grell normal n'aurait même pas posé la question, il aurait poursuivit le majordome durant toute la soirée, et s'il lui avait posé la question, il aurait continué de parler en disant qu'il avait de très bon goût culinaires, qu'il pouvait donc l'aider.
Mais Grell n'était pas dans son état normal, d'ailleurs il n'avait même pas osé poursuivre la fin de sa phrase tout haut, il l'avait juste chuchoté, parce qu'il savait très bien que cela risquait de remettre le démon hors de lui.

Parce que j'ai vraiment envie de passer un peu de temps avec toi...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
(HRP // Ahh.. Grell, l'amoureux désespéré.. x'D Finalement ils se ressemblent.. ._. #SBAAF#)

_____________________________

Le démon marchait vite. Il n'était pas question qu'il réponde à aucune question ni à lui, ni à personne d'autre. Personne, juste personne ne devait savoir.

Il n'était même pas sùr de répondre franchement à son maître s'il lui demandait ce qui occupait son esprit...

Lui, celui qui ne mentait jamais aux humains, qui n'avait jamais eu aucune raison de mentir. Le démon qui parvenait à faire d'eux tout ce qu'il voulait sans avoir à utiliser les mensonges, arme bien trop humaine. Lui, Sebastian Michaelis était devenu prêt à mentir, mentir pour préserver sa fierté, sa fierté de démon...
Mais aucun démon ne pouvait être fier en recourant au mensonge.
Mentir était une faiblesse humaine. On mentait lorsqu'on voulait cacher des choses, soit parce qu'on en avait honte, ou qu'on était trop faible pour pouvoir les assumer, soit pour obtenir quelque chose d'une manière plus facile...
Les démons étaient des créatures puissantes, qui n'avaient pas besoin de recourir au mensonge...

Normalement.

Sebastian était dans une situation dans laquelle aucun démon avant lui n'avait dù se trouver. Ni, aurait DU se trouver. Une situation qui pouvait être considérée comme honteuse, et, contre laquelle, il était totalement impuissant, chose qui n'aurait jamais du arriver.

C'est pour cela qu'il lui fallait oublier, oublier la personne devant laquelle il ne devait montrer aucune faiblesse, par n'importe quel moyen. Il ferait tout pour oublier ces sentiments, ces fichus sentiments humains...

....

Hurm, apparemment, on lui parlait. Ah oui, le shinigami, il l'avait oublié...

Il lui vint une idée, d'un seul coup.
Le shinigami, Grell Sutcliff. La seule personne qui avait jamais osé lui montrer réelle affection. Il pouvait l'utiliser, non ?...

- Est-ce que...je peux...tu me laisserai...t'accompagner? 

L'accompagner ?... Parfait, cela irait parfaitement. Il s'arrêta. Ne venait-t-il pas d'entendre autre chose ?

Parce que j'ai vraiment envie de passer un peu de temps avec toi...

Pas qu'il ai vraiment douté de ce que cet homme ressentait à son égard, mais l'entendre dire comme ça... c'était tout de même assez émouvant, même pour une démon comme lui. Non, Sebastian n'aimait pas Grell... Mais Grell pouvait, peut être, lui être utile d'une certaine manière. A sa façon très personnelle. Après tout, le shinigami n'était pas si ridicule, et Sebastian, dans l'état actuel où il se trouvait, se sentait tout à fait capable de supporter n'importe quoi contre un peu de réconfort...

Si cela pouvait lui faire oublier, ne serait-ce qu'un instant, une autre personne...

Sebastian prit donc une décision. Mais d'abord...
Le majordome se tourna vers le shinigami, et lui fit face.

"Etes-vous réellement sùr de ce que vous voulez ? Je suis pas sùr que vous sachiez réellement à quoi vous devez vous attendre..."

Il ne parlait pas de ce que Grell venait de dire. Il parlait du fait qu'il veuille être avec lui, dans le sens être en quelque sorte son compagnon, son amant..
Sebastian avait parlé d'un ton froid et plus que sombre, reflétant assez bien son état d'esprit actuel.. Il ne plaisantait pas. Vraiment pas.
Et il espérait, même s'il ne l'aurait avoué pour rien au monde, que le shinigami ne plaisantait pas non plus... Parce que sinon, il allait subir la pire humiliation de sa vie, et.. il ne préférait pas y penser.

Le démon ne put s'empêcher de murmurer, très bas :

"Me portez-vous donc une telle affection..?"

Il était dérouté, et il y avait de quoi.. Peu de gens avaient plus de considération pour lui que comme un simple majordome un peu doué.. Sebastian baissa légèrement la tête pendant une fraction de sedonde, un instant le véritable reflet de son réel état brisé... Mais il se secoua aussitôt.
Non, il ne devait montrer aucune faiblesse...

_____________________________

(HRP// Sebou, noooon fais pas çaaa.. ToT C'est foutu, il est finis là. T.T *sort*)
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar

[HRP: je suis en train de m'imaginer te répondre, finalement non, je m'en fout casse toi faire tes courses et me barrer XD ]

Grell voyait son démon s'éloigner de plus en plus de lui, au sens propre comme au figuré. Peut-être ne lui pardonnerait-il jamais l'affront qu'il venait de lui faire subir, peut-être ne reverrait-il jamais ce grand majordome. Le shinigami esquissa un sourire, qu'il fit disparaître bien vite sous sa mine inquiète et compatissante. Si le démon pensait pouvoir se débarrasser de lui aussi facilement, c'est qu'il n'était vraiment pas en forme, habituellement il était plus intelligent que cela.

Grell sentait bien que si la situation tournait à son avantage, cela risquait d'être du quitte ou double. En effet, le majordome allait certainement vouloir l'utiliser, il était dans un état de faiblesse, de folie, Grell ne savait pas trop..., tel qu'il n'était peut être pas réellement conscient de ses actes. Le fait qu'il ait cessé de se battre tout à l'heure le prouvait.

Le shinigami eut alors une illumination (il était temps...), Sebastian-chan ne lui avait jamais montré beaucoup d'affection, il était toujours froid et distant avec lui comme avec toutes les personnes qui l'entouraient. Ces personnes le lui rendaient bien, elles admiraient le beau démon de loin, mais aucune n'osait l'approcher. Il fallait être fou pour oser aborder ce ténébreux jeune homme qui s'emportait si facilement. Seul, Grell jusqu'à aujourd'hui, avait osé lui déclarer sa flamme. Dans un sens c'était beaucoup mieux ainsi, comme cela, il n'y avait aucune concurrence, même si devoir tuer les prétendants de Sebastian aurait beaucoup amusé le dieux de la mort. Enfin, il s'égarait, pour en revenir à son propos, Sebastian ne savait peut-être pas ce qu'était l'affection, l'amour le vrai avec un grand A. D'ailleurs les démons étaient-ils capables d'aimer?
Grell n'en doutait pas un seul instant, toutes les créatures savaient aimer, car l'amour est le mal universel, celui qui déchire la poitrine, qui laisse une plaie béante lorsque l'être aimé s'éloigne. Seulement, pour aimer il faut être aimer. Grell était prêt à aimer Sebastian, à lui montrer que, contrairement à ce que pensaient la plupart des créatures inhumaines, l'Amour n'est pas une tare; une faiblesse humaine.

Alors oui, le risque était grand pour Grell, il risquait, en proposant au majordome de l'accompagner d'être utilisé. Mais le shinigami restait persuadé qu'au fond de lui, Sebastian avait des sentiments pour lui. Il ne l'avait pas tuer tout à l'heure Vrai ou Faux? Il fallait juste faire en sorte que ces sentiments se réveillent.


Sebastian s'arrêta subitement, et Grell retînt son souffle, une fois encore, l'envie de lui sauter dans les bras le saisit, mais il se mordit l'autre joue, et il resta sage, immobile.

"Etes-vous réellement sùr de ce que vous voulez ? Je suis pas sùr que vous sachiez réellement à quoi vous devez vous attendre..."

Grell eut un léger moment de flottement, de quoi parlait donc cet imbécile...Cela faisait la quatrième fois, si ce n'est plus, que le shinigami lui proposait son aide, alors un peu qu'il savait à quoi s'attendre. Il pensa répondre * euh, je ne vois pas du tout de quoi tu parle, il faut que j'y aille, salut..* Mais le ton de sa voix laissait entendre qu'il ne comprendrait pas la plaisanterie. Bon sang, ce démon était impossible, Grell n'avait jamais autant marché sur des œufs. Il avait l'impression que s'il continuait ainsi, il n'allait plus jamais sourire ni plaisanter de sa vie.

Il s'autorisa donc un léger, mais tout petit sourire amical.
En plus cela ne dérangeait absolument pas Grell de servir de jouet à son Sebastian, il fallait juste que le majordome fasse attention à qui devienne le jouet de qui...

Ce qui se passa ensuite brisa les pensées et le cœur du shinigami.
"Me portez-vous donc une telle affection..?"

Mais comment pouvait-il encore en douter? Bon d'accord, les shinigamis et les démons se haïssaient par principe, Grell était le plus grand manipulateur de tout les temps, il aimait faire souffrir les gens...il y avait des raisons de douter. Mais Grell ne mentait jamais, absolument jamais, il n'en avait pas besoin.

Sebastian baissa légèrement la tête, l'image qu'il donnait de lui était tout simplement répugnante pour le shinigami. Voir son noble Sebastian, son majordome des enfers, ainsi brisé, lui donnait simplement envie de vomir. Grell se promit à se moment que la personne, ou la raison qui rendait son amour si malheureux allait le payer très chèrement.
Il murmura:
- Sebastian-chan...

Que dire de plus, qu'il l'aimait plus que tout au monde, comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma...là encore le moment était mal choisi. Grell se contenta donc de s'approcher, tout doucement du majordome. Il avait eu l'intention de lui relever la tête, d'ôter les cheveux qui étaient venus masquer son si beau visage. Il ne se tenait plus très loin de lui lorsque le démon se secoua. Il releva la tête de lui même, (dommage), et leurs regards se rencontrèrent...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
(HRP/ Quelle cruauté.. x'D // Gomen, j'ai fait un post court, ET mal écris.. faut que je prenne du fertiligène moi o.o)

_____________________________

Le shinigami eut un sourire amical à ses premières paroles.
Oui, il n'y avait de raison de douter qu'il soit sérieux... Depuis le début, ne s'acharnait-il pas à l'avoir ? Ne passait-il pas son temps à lui courir après ?
Perdu dans ses reflexions, il l'entendit juste murmurer,

"Sebastian-chan..."

Et, quand il releva la tête, il vit qu'il s''était approché, et leur regard se croisèrent, silencieusement.
Le démon fixa le shinigami un long moment. Il ne savait trop quoi faire, un peu perdu dans cette situation inhabituelle. Ce n'était pas tous les jours qu'il daignait écouter un peu ce que Grell se tuait à lui dire..

Alors ses pensées revinrent, inévitablement, à ce que lui, ressentait pour son maître... Pour l'instant, rien ne semblait pouvoir lui faire l'oublier mais... peut être qu'en essayant très fort...
Il regarda plus profondément l'homme en face de lui.

Sebastian savait bien que ce qu'il s'apprêtait à faire risquait de donner de faux espoirs à la faucheuse, mais il était prêt à essayer tout, absolument tout, pour pouvoir anéantir ce qu'il ressentait pour l'adorable garçon à l'âme si alléchante...
Son amour était interdit, alors que, profiter de l'amour du shinigami était bien plus sain.. Enfin, pour lui.

Alors, il fit quelque chose de complètement fou, et qu'il n'aurait jamais fait s'il n'était pas tombé aussi bas :
Il réduisit la distance qui le séparait du shinigami, le prit dans ses bras, et posa ses lèvres sur les siennes... Une manière de le remercier de son affection, pourrait-on dire..

Il n'était peut être pas si répugnant, finalement.

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
L'échange de regard dura un très long moment, au loin, on pouvait entendre Big Ben sonner une nouvelle fois. Grell se fit la réflexion qu'il n'avait jamais passé autant de temps auprès de Sebastian, en se faisant si peu malmener. Puis il songea brièvement à ses ciseaux posés au milieu de la ruelle, il ne fallait pas qu'il les oublie. Enfin, il se perdit dans la contemplation des yeux du démon. Il y eu comme un éclair de lucidité dans le regard du majordome, puis la brume vînt une nouvelle fois recouvrir le tout.

Si Grell avait été en état de parler à ce moment là, il aurait poussé un juron le plus odieux qu'il n'eut jamais entendu. Mais il était totalement subjugué par les prunelle de son démon, qui se trouvait là juste devant lui. Et qui pour une fois, le regardait également.

Enfin, il le regardait mais il n'avait pas l'air de réellement le voir. Si Grell avait été une poupée en plastique ou s'il avait été déguisé en lapin de pâques, il était fort peu probable que le démon s'en fusse aperçut. Il était une fois de plus reparti hors d'atteinte du shinigami. Cela frustrait Grell au plus haut point, en fait tout ce que le démon voulait c'était...quoi au juste? Il n'en savait toujours rien. Tout ce qu'il savait c'est que lorsqu'il parlait, Sebastian l'écoutait, chose qui ne devait arriver que deux à trois fois par ans. Il fallait donc en profiter au maximum.

Grell allait donc ouvrir la bouche mais il fut pris de court par l'action que réalisa le majordome. Sebastian-chan; LE sebastian, son sebastian si froid et si réservé venait de l'enlacer et était en train de l'embrasser!!

Il s'était décidé si brusquement que Grell, pourtant le premier lorsqu'il s'agissait de faire des choses de ce genre, n'y avait vu que du feu. Grell fut immédiatement au septième ciel, ce moment il en rêvait depuis qu'il avait rencontré le grand majordome de la maison phantomhive. Il se colla un peu plus à Sebastian, au risque de se faire rejeter, une fois de plus, mais bon puisque c'était le démon qui avait pris l'initiative, le risque était moindre non? Grell fit descendre sa main le long du dos du ténébreux majordome, il savourait le contact de ses lèvres si sensuelles, contre les siennes. Chose étrange, leur lèvres bougeaient à l'unisson, comme si les deux êtres s'étaient mis d'accord pour profiter pleinement de ce moment. De son autre main, Grell saisit une mèche de cheveux.

Mais même les meilleures choses ont une fin, Grell savait pertinement qu'il ne devait pas faire ce qu'il allait faire, qu'il devrait juste laisser les choses suivre son cours et ne pas intervenir. Seulement il savait également ce qui risquait de se passer s'il ne mettait pas les choses au clair. Il prolongea le baiser le plus longtemps qu'il le pouvait, puis il éloigna son visage de celui, si beau de Sebastian. Il s'empara de ce doux visage en le tenant avec ses deux mains, forcant ce dernier à le regarder droit dans les yeux.

-Sebastian-Chan, tu m'as posé la question tout à l'heure, mais elle s'applique à toi également, est tu sûr de ce que tu veux?

Tout en lui posant la question, le shinigami ne pouvait s'empêcher de caresser le visage de son bien aimé. Il savait pertinemment que cette question risquait de réduire ses rêves, et par la même occasion son cœur à néant. Mais il ne voulait pas profiter de Sebastian alors qu'il était dans cet état de faiblesse, enfin il ne le voulait pas avant d'être sûr qu'il ne se ferait pas réduire en charpie dès que le majordome se rendrait compte de ce qu'ils avaient fait. Parce que sinon il était totalement d'accord.

Le shinigami posa doucement ses lèvres sur celles du démon, puis les retira à regret pour poursuivre:
- Je veux être sûr que tu ne regretteras rien...
Il murmura tout doucement:

Je vois bien que tu n'es pas dans ton état normal, alors je veux être sûr que ce qui risque de se passer ne l’aggravera pas...

Grell avait une furieuse envie de se mettre des claques, il avait l'objet de ses fantasmes devant lui, consentant ou presque (c'est quand même Sebastian qui a commencé), et lui il lui demande confirmation... Il devait vraiment être raide dingue de ce démon, pour ne pas vouloir le faire souffrir. A moins qu'il ne cache d'autres desseins...

Il pencha la tête sur le côté, comme pour mieux observer les réactions de Sebastian à ses paroles (et aussi à ses caresses...).

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Les deux hommes s'embrassèrent un petit moment, ce qui ne dérangea pas vraiment le démon, voir même pas. Après tout, tant que quelqu'un voulait bien de lui, cela lui allait.. Et puis c'était quand même beaucoup moins désagréable que toutes ces écervelées qu'il avait été obligé d'embrasser dans son existence..

Il sentit le shinigami se coller un peu à lui, descendre une main dans son dos et prendre une de ses mèches noires dans l'autre. Sebastian ferma les yeux.. C'était.. agréable de se sentir aimé...

Mais le baiser prit fin sans qu'il ai son mot à dire, et le majordome cligna légèrement des yeux en voyant la faucheuse prendre son visage dans ses mains.

-Sebastian-Chan, tu m'as posé la question tout à l'heure, mais elle s'applique à toi également, est tu sûr de ce que tu veux? 

Il fronça un peu le front. C'était son genre de regretter une décision ? Le shinigami caressa son visage et déposa un petit baiser sur ses lèvres avant d'ajouter pensivement :

- Je veux être sûr que tu ne regretteras rien..

Puis murmurer :

Je vois bien que tu n'es pas dans ton état normal, alors je veux être sûr que ce qui risque de se passer ne l’aggravera pas...

Sebastian sourit légèrement. Comme c'était adorable, il s'inquiétait pour lui.. Il ne s'en rendit pas compte, mais il se sentait mieux depuis qu'il avait accepté l'affection de Grel... Que quelqu'un lui donne de l'affection. En revevoir était bien mieux qu'en rejeter..

C'est là qu'il se rendit compte avec joie que depuis qu'il l'avait embrassé il n'avait pas eu une pensée pour son jeune maître. L'amélioration était notable étant donné qu'avant, il pensait à lui non-stop..!

Le sourire du démon s'élargissait de plus en plus et devient légèrement complice, tandis qu'il répondit, fidèle à lui-même :

"Tant que vous parviendrez à me faire oublier ce qui cause ma peine, je ne regretterais rien, shinigami..~"

Il avait répondu à toutes ses questions en une seule phrase. Rapide, et efficace.

C'était un majordome des enfers après tout... Tiens, d'ailleurs, en parlant de ça, il lui restait des courses à faire... Il regarda avec une légère perplexité les mains qui semblaient comme vouloir le retenir.

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell voyait une sucession d'émotions passer sur le visage de Sebastian au fil de ses questions. Il ne regrettait pas de les avoir posé, mieux valait que la situation soit un minimum claire. Même s'il doutait que le démon soit vraiment conscient des risques qu'il prenait à jouer ainsi avec le shinigami. Car cette fois-ci Grell risquait réellement de souffrir, et d'une blessure dont il ne pourrait guérir. Cette histoire risquait de se terminer dans un bain de sang, avec des larmes et des cris. Grell sourit, de son vrai sourire, il adorait ce genre de situation. Décidément, Sebastian était un cadeau tombé du ciel. On ne s'ennuyait jamais lorsqu'il était dans les parages.

Après avoir froncé les sourcils, Sebastian sourit à Grell, non pas de ce sourire légèrement obséquieux, dont il gratifiait Grell à chacune de leur rencontre, mais d'un petit sourire, tout timide, qui devînt légèrement complice lorsqu'il déclara:

"Tant que vous parviendrez à me faire oublier ce qui cause ma peine, je ne regretterais rien, shinigami..~"

Grell soupira en se blottissant contre le majordome, non pas qu'il en eut assez de contempler ses yeux, mais il avait perçut une nette amélioration. C'était donc tout ce qu'il lui fallait, que quelqu'un l'aime? Cela semblait bien trop facile et le shinigami sentait bien qu'il y avait anguille sous roche. Mais il décida de ne pas s'en soucier pour le moment et de profiter des bonnes grâces de Sebastian. Peut être qu'après cet après-midi, ils ne se reverraient plus jamais.

Malgrés tout ses essais, le shinigami n'avait pas pu découvrir ce qui causait tant de peine au majordome démoniaque. En même temps, il espérait quoi, que ce dernier lui dévoile ses sentiments sur un plateau d'argent, accompagnée de petits gâteaux? Le sourire de Grell s'élargit, encore, la route qui le mènerait au cœur de Sebastian était encore très longue et semée d'embûches, mais il y arriverait. Il n'était pas n'importe qui après tout.

N'en pouvant plus d'attendre, Grell passa à l'action, il n'avait pas vu que le majordome le regardait à présent avec un air plutôt perplexe...

Il se rapprocha à nouveau de Sebastian, il l'embrassa sensuellement, sa langue visitant la bouche du démon, caressant le creux de ses joues et cherchant celle de Sebastian pour s'y mêler. Ses mains avaient reprise leur place initiales l'une dans le bas de son dos, qui le caressait sensuellement, l'autre fourrageant dans ses cheveux. Le moment était magnique, parfait, et Grell se sentait défaillir. Il devait être en train de rêver c'était impossible, dans quelques instants Willy allait lui jeter dans la figure une pile de dossier et son beau rêve serait terminé.

Il continua cependant, quitte à se faire du mal, autant le faire bien. Sans arrêter de caresser son amant, il laissa sa bouche se promener le long de son coup, en déposant des petits baisers, puis il remonta tout doucement le long de son oreille dont il mordilla le lobe avant de lui murmurer:

-Sebastian-chan, est-ce que cela te convient...
Grell savait que ce moment risquait à tout moment de se terminer, soit parce qu'il s'agissait d'un rêve, et qu'il allait se réveiller, soit parce que Sebastian allait le repoussser. Et puis n'avait-il pas dit, qu'il devait aller faire des courses? S'il voulait accomplir son travail, le majordome ne devrait pas tarder à s'en aller, l'heure tournait et les magasins fermaient assez tôt.

Pourtant Grell refusait de le laisser partir...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Assez rapidement, il se retrouva encore à embrasser le shinigami.. Qui ne se gêna pas pour immédiatement pénétrer sa bouche de sa langue, d'ailleurs.
....
Non mais, il se prenait pour le seme ou quoi ? Il fut un peu indigné un moment, puis finit par tout de même par entremêler leurs langues, mais reprenant le dessus sur le baiser.
Un baiser décidément très.. sensuel. Surtout quand le shinigami commença à embrasser son cou jusqu'à son oreille, lui provoquant un léger frisson. Hurm, il allait falloir qu'il lui montre qui commandait ici.. Mais il le laissa néanmoins faire, c'était agréable aussi après tout.

Le shinigami murmura, lui mordillant le lobe :

-Sebastian-chan, est-ce que cela te convient...

Le nommé avait fermé ses yeux. Oui, cela lui convenait, mis à part...

"..Vous ne devriez pas tester mes limites (effectivement, il lui avait pris l'envie d'aller un peu plus loin pour la peine..), je n'aime pas vraiment que l'on décide pour moi.. Mais, je dois avouer que cela est loin de m'être désagréable..~"

Le démon eut un léger sourire. Il préférait être clair, c'était lui qui avait le dessus, pas le contraire.

"J'espère que vous n'en attendrez pas trop de ma part néanmoins... Je ne peux pour l'instant pas partager vos sentiments.."

Son sourire amusé se fana un peu. Il ne pouvait controler son coeur, malheureusement... Sinon, cela fairait longtemps qu'il n'aimerait plus son maître.. Son.. maître.. Ah. Voilà qu'il se remettait à penser à lui, cela n'allait pas du tout.. Et il y avait les fichues courses...
Il serra un peu le shinigami contre lui, et ajouta en réaffichant un sourire qui lui était plus normal :

"Vous voulez toujours venir avec moi.....?"

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell avait commencé le jeu, doucement, après tout c'était ce que son amour venait de lui demander. Mais il n'osait pas encore aller plus loin, d'une part parce qu'il n'était pas encore certain des réactions de Sebastian. D'autre part parce qu'il aimait le faire languir un peu; voir jusqu'où le démon était près à aller, afin de le pousser encore plus loin.

Sebastian se laissait faire par le shinigami, il avait réellement l'air d'apprécier le traitement que lui infligeait Grell. Même si, comme il fallait s'y attendre, Sebastian repris le dessus sur Grell lors du baiser langoureux. C'est pour cette raison que Grell décida de changer de tactique, il commença ses baiser dans le coup, jusqu'à l'oreille de son démon, qui avait fermé les yeux.

"..Vous ne devriez pas tester mes limites, je n'aime pas vraiment que l'on décide pour moi.. Mais, je dois avouer que cela est loin de m'être désagréable..~"

Grell eut un petit sourire, il léchouilla le creux de l'oreille de Sebastian, avant de lui répondre:
- Je ne fait que répondre à ta demande...et je ne pensais pas que tes limites étaient si..basses.

Le shinigami pouvait se permettre un peu de provocation, après tout le majordome avait l'air d'aimer ce qui était en train de se produire, le risque était donc moindre. Et puis de toute façon, un Grell qui ne provoquait pas Sebastian, ce n'était pas un Grell!
La suite de la phrase fit sourire le shinigami, s'il voulait avoir le dessus sur lui, il allait falloir qu'il se batte un peu parce que pour l'instant, c'était surtout Grell qui menait la danse. Néanmoins, il était près à faire croire au beau ténébreux que c'était lui qui dominait la situation, et que lui, simple shinigami, savait parfaitement ou se trouvait sa place.

Grell alla embrasser les machoires de Sebastian, il avait cesser de jouer avec les cheveux, une de ses mains était désormais derrière la nuque du démon, afin de rapprocher encore plus leurs deux visages. De son autre main, il intensifiait les caresses dans le dos du démon, suivant les lignes de son corps parfaitement sculpté. Il ne pouvait s'en empêcher...

"J'espère que vous n'en attendrez pas trop de ma part néanmoins... Je ne peux pour l'instant pas partager vos sentiments.."

Grell s'y attendait, pourtant il eut un choc. Il cessa immédiatement tout contact avec Sebastian pour l'observer avec des yeux suspicieux, il en avait toujours attendu trop du démon, ce n'était donc pas cette partie là de la phrase qui le choquait. Le fait que Sebastian ne partageait pas ses sentiments, bon il le savait aussi, même si dans ce cas, ce qu'ils étaient en train de faire paraissait un peu obscur aux yeux du shinigami. Non la chose qui clochait était le pour l'instant...Ainsi le démon envisagerait sérieusement d'avoir des sentiments pour Grell. Comme si l'on pouvait décider d'avoir des sentiments pour une personne? Grell savait pertinemment que Sebastian avait déjà des sentiments pour lui, mais le fait qu'il envisage d'en avoir était un grand pas pour l'avenir de leur relation. Cette soirée n'allait peut être pas être la dernière qu'ils passaient ensemble!
Bien qu'il fut fou de joie à l'énoncé de ce qu'avait dit Sebastian, Grell se rapprocha tout doucement de lui, pour n'être plus qu'a quelques centimètres, et dit avec une petite tête de chien battu...
-Sebastian-chan, te rend tu compte de ce que tu viens de dire? Tu envisagerai cela? Sache que je ne te demande rien, je veux juste que tu aille bien.

Il y avait dans la voie de Grell un espoir qu'il ne chercha pas à cacher. De plus sa dernière phrase était on ne peut plus sincère, pour l'instant...Il ne voulait que le bonheur pour Sebastian, et si possible un bonheur partagé avec lui. Peut importe ce que cela impliqué pour l'entourage du démon.

Le démon, s'avanca pour serrer le shinigami dans ses bras.

"Vous voulez toujours venir avec moi.....?"
Grell faillit grincer des dents, toujours ce fichu vouvoiement. Lorsqu'ils n'étaient qu'à deux il pouvait bien s'en passer non? Et puis la question ne méritait même pas de réponse, s'il en avait eu la force, Grell aurait planté Sebastian sur place, et se serait enfui dans la nuit. Cela aurait été bien fait pour lui.

Mais il se contenta de se dégager de son étreinte, sans brutalité, sans le repousser. Il alla ramasser ses ciseaux qu'il mit dans une de ses poches. Et il se rapprocha à nouveau de celui qui possédait son coeur. Il avait retrouvé son éternel sourire, même si au fond de lui, il se sentait sur le bord d'un gouffre, prêt à faire le grand saut...
-Bien sûr que je t'accompagne, où que tu ailles Sebastian-chan...

Bon a part s'il allait aux toilettes, il y avait une certaine limite à ce que l'on pouvait lui demander quand même. Grell ne s'approcha pas plus, il attendait de voir les réactions de son bel étalon. Sebastian lui avait dit qu'il ne voulait pas que l'on décide pour lui, il allait donc le laisser décider, pour l'instant...

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Il eut envie aussi brusque que soudaine de lui montrer qu'on ne provoquait pas ainsi un démon de son rang et, le majordome de la famille phantomhive qui plus est, mais il se retint. Réagir aux provocations aurait été une faiblesse de sa part, surtout que le shinigami avait l'air de beaucoup s'amuser, et de profiter un maximum de ce qu'il pouvait tirer de lui...

Quand il ajouta qu'il ne pourrait partager ses sentiments pour l'instant, le shinigami avait cessé illico de le toucher et l'avait regardé suspicieusement.
Hurm. Vu sa réaction, il avait dù faire une boulette. Il aurait mieux fait de surveiller ses mots. Il n'avait vraiment pas besoin qu'il se fasse des idées..

"Je n'envisage rien du tout, je dis juste qu'il y a des possibilités, mais que vous ne devriez pas vous faire de faux espoirs.. C'est tout."

Sebastian s'était retenu de soupirer. Sa réaction ne fut pas meilleure quand il lui re proposa de venir avec lui. Il fit une grimace, et le démon se demanda un instant s'il n'allait pas le planter là.

Bien sûr que je t'accompagne, où que tu ailles Sebastian-chan...

Comment il pouvait savoir, lui, que c'était évident pour le shinigami..?

Il se fit la réflexion qu'il avait sans doùte bien fait de ne pas tomber amoureux de lui car, vu la vivacité avec laquelle Grell réagissait à chacun de ses propos, ils n'auraient pas durés longtemps.. Le démon fit une petite moue, puis il vit qu'il s'était approché plus, guettant ses moindres gestes.
...
Si, EN PLUS, il se souciait autant de ses réactions... Décidément, garder quelqu'un était vraiment compliqué..

Bon, pour l'instant, c'était ce qu'il voulait, donc..

Sebastian lui sourit légèrement et s'approcha également de lui.

"Bien, dans ce cas.."

Le démon tendit élégamment la main pour l'inviter à venir avec lui.. Et, se demanda comment allaient bien pouvoir ressembler sa séance de courses avec un shinigami rouge à ses côtés...
Ce qui était sùr, c'est que ce ne seraient pas des courses habituelles..

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell savait que Sebastian ne l'aimait pas, il savait qu'il ne devrait pas jouer comme cela avec le feu, il savait qu'il allait souffrir et de manière plus intense que lorsqu'il perdait un combat. Il savait également qu'il pouvait encore tout arrêter, qu'il n'était pas trop tard pour reculer, faire marche arrière. C'est vrai, il mettait sa carrière de shinigami, sa vie en jeu dans cette histoire. Grell ne savait pas si le démon se rendait compte de cela, il se demanda si Sebastian s'y intéressait, et s'il comprenait l'amour que Grell avait pour lui...

Mais il s'agissait de Sebastian, Grell ne pouvait pas s'en empêcher, il voulait rendre le majordome heureux et si cela impliquait de lui servir de punching-ball-ball ou de compagnon d'infortune, et bien allons-y, il aviserait des conséquences par la suite.

"Je n'envisage rien du tout, je dis juste qu'il y a des possibilités, mais que vous ne devriez pas vous faire de faux espoirs.. C'est tout."

Alors là, le démon était vraiment injuste avec le shinigami, il n'envisage rien, mais il y des possibilités. Sauf que s'il y a des possibilités, c'est qu'elles ont étés envisageaient non? Comment fallait-il prendre tout ce baratin...En plus des faux espoirs, c'était toujours mieux que rien du tout non?

Grell continuait d'attendre, peut être la soirée allait-elle se terminer comme cela. Peu importe, le shinigami était heureux et avais retrouvé toute sa fougue habituelle.

"Bien, dans ce cas.."

Le shingami observa la main tendue, puis le bras, puis le majordome, puis il observa a nouveau la main et le majordome. Comme pour vérifier que les deux appartenaient bien à la même et unique personne. Une fois qu'il en fut absolument certain, il courût sur Sebastian pour se pendre à son bras. Hum, il avait peut être fait preuve de trop de vivacité là...Grell observa le majordome du coin de l'œil, comme pour juger de sa réaction. Il était très difficile pour le shinigami de se contrôler, il n'en voyait habituellement pas l’intérêt, c'est pour cela que ses instincts reprenaient parfois subitement le dessus sans qu'il s'en rende compte.

- Où allons-nous Sebastian-chan? Je connais un petit resto pas loin très sympathique...

Grell accompagna sa remarque d'un clin d'œil, il ne trouvait rien de mieux à faire que de plaisanter, et de taquiner Sebastian. Son petit air compatissant avait disparut, même si le shinigami restait attentif aux moindres faits et gestes de son compagnon. Et puis la question était quand même nécessaire, après tout, Grell n'avait aucune idée du genre de course que souhaitait faire le majordome. Il s'agissait surement de courses pour une réception, ou quelque chose de ce genre...

Tant qu'il était à ses côté, Grell se souciait peu de savoir où allait l'emmener le majordome et ce qu'ils allaient faire.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Le shinigami sembla hésiter longement devant sa main tendue, si bien qu'il commençait à être un peu tendu lorsque ce dernier sauta sur son bras comme un prédateur sur sa proie. Lui, une proie ? Effectivement, il ressemblait parfois à une proie avec la faucheuse... Problématique. Il ne manquait plus que ça, qu'il véhicule une image de proie...
Enfin, il sourit néanmoins, appréciant réellement l'affection que lui témoignait l'homme à son bras.

- Où allons-nous Sebastian-chan? Je connais un petit resto pas loin très sympathique...

Le démon retint un petit rire. Vraiment, le shinigami ne perdait jamais la face, et ce, malgré ses avertissements qu'il ne pourrait peut être jamais l'aimer.. Sur ce point, Sebastian devait bien avouer qu'il était plus fort que lui, pour rester ainsi égal à lui-même. Le démon ressentait même une petite pointe d'admiration..

Il répondit après l'avoir contemplé un instant ;

"Nous allons à la rue commerçante de Londres.. Ce n'est pas à un restaurant que je trouverais de quoi acheter de la nourriture à cuisiner pour des dizaines d'invités..~" fit-il avec un léger rire.

Puis, il tourna les talons, sans le lâcher, et commença à tranquillement l'emmener avec lui.

"Vous vous demandez sans doùte pourquoi je suis passé par cette ruelle pour regagner la rue commerçante.. Eh bien, figurez-vous que c'est un excellent raccourcis.. ~"

Il se sentit pathétique sur le coup.
Quelle pitoyable tentative d'engager la conversation !.. Comme quoi, il arrivait même aux plus puissants des démons de ne pas savoir si prendre, des fois.. Il se retint de soupirer. Il connaissait une certaine liste de choses qu'il n'avait même jamais faite... Mais il n'avait pas envie d'y penser.

C'est là qu'il se demanda ce qui le poussait à faire des efforts pour le shinigami. C'est vrai, la première raison était que, ayant besoin de lui, il faisait ce qu'il pouvait pour le garder. Mais... ne ressentait-il pas, également, une légère compassion pour cet homme qui l'aimait mais qui n'était pas aimé en retour ?
Se voyait-il un peu en lui ? Devenait-il sensible ?
La réponse était non, bien sùr, il l'était déjà.. Depuis qu'il vivait également un amour impossible, et apparemment en sens unique.

Donc...
..
Même un démon pouvait ressentir de la compassion. Grande découverte ! Vraiment..

Au cas où, il reporta son regard sur le shinigami, histoire de vérifier qu'il n'avait pas été perdu dans ses pensées trop longtemps..

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
♥♥†мαîтяє ѕнιηιgαмι†♥♥
Contenu de ton sac: : Maquillage, tronçonneuse, ciseaux, papier et crayons
Messages : 3613
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : Sur les toits, ou dans ton lit ~

Feuille de personnage
relations ♥:
avatar
Grell réfléchissait aux paroles de Sebastian, il avait saisit une mèche de ses longs cheveux rouge et s'amusait à l'enrouler autour de ses doigts puis à la dérouler. Il ne pouvait pas s'en empêcher, il fallait toujours qu'il fasse quelque chose.

-Nous allons à la rue commerçante de Londres.. Ce n'est pas à un restaurant que je trouverais de quoi acheter de la nourriture à cuisiner pour des dizaines d'invités..~

La réponse du démon fit sourire le shinigami, effectivement les restaurants ne proposaient pas de plat à emporter. Quoique, si l'on se montrait convainquant il était possible qu'ils fassent une exception. Mais l'homme au cheveux rouge doutait que le si réputé majordome phantomhive veuille servir des plats qui n'étaient pas préparé par ses soins aux invités de son maître. Il devait vouloir tout superviser, voir tout faire lui même, jusqu'à moudre le sel et presser le citron qui serviraient à l'accompagnement du repas. Cette pensée fit rire le shinigami. Il ne lui restait plus qu'à découvrir la date de la réception et de s'y inviter afin de profiter des talents et de la vue de son démon en train de jouer les majordomes appliqué. Son rire stoppa net, peut être que s'il faisait cela Sebastian allait se mettre vraiment en colère, il allait peut être le tuer, voir pire que cela refuser de lui adresser la parole! Hum, Grell sentit le démon l'emmener avec lui, il réfléchirait à ce problème plus tard. En plus, il n'allait pas changer du tout au tout pour Sebastian si? Pour le moment, il voulait profiter de cette soirée.


"Vous vous demandez sans doùte pourquoi je suis passé par cette ruelle pour regagner la rue commerçante.. Eh bien, figurez-vous que c'est un excellent raccourcis.. ~"

Sebastian avait continué la conversation, il est vrai que Grell était particulièrement silencieux depuis quelques minutes. Le shinigami mit quelques minutes à saisir le sens des paroles du démon, il était en train de se remémorer chaque détail de cette soirée afin de ne jamais l'oublier. Depuis le temps qu'il vivait, c'est à dire un bon moment, Grell n'avait passé que cinq à dix soirées comme celle-ci. Elle cette soirée entrait directement dans le top trois du classement.

Le shinigami rouge vit que Sebastian le regardait, comme pour vérifier quelque chose. Mais il ne savait absolument pas de quoi il s'agissait. Il venait de percuter le sens des paroles qui venaient d'être prononcées. Grell savait qu'il n'aurait pas du, mais il explosa de rire, suite à la déclaration de Sebastian. Ce qu'il venait de faire était tellement mignon, tellement contraire à ce que faisait ordinairement le diable de majordome, qu'il ne pût s'en empêcher. C'était comme s'il lui avait dit: Tient, il fait beau aujourd'hui, n'est ce pas? Grell rit à en avoir les larmes aux yeux, il dut se raccrocher plus fermement au bras de compagnon pour ne pas s'écrouler sur le sol.

Après quelques instants, il réussit enfin à se calmer. Il regarda le démon droit dans les yeux, en espérant ne pas l'avoir fâché. Après tout il faisait des efforts pour lui, et Grell sentait qu'il ne devait pas avoir l'habitude de ce genre de chose. Il était touché de ce que faisait Sebastian, cela prouvait qu'il tenait quand même un peu au shinigami.

- Sebastian-chan, tu es si drôle...
Grell avait encore des hoquets de rire dans la voie. Mais il ne voulait pas blesser le majordome, ni le rendre malheureux. Il semblait aller légèrement mieux alors il ne fallait pas que Grell le fasse replonger. Pourtant le shinigami n'allait pas s'excuser, il ne l'avait fait que parce qu'il y avait urgence tout à l'heure, parce que...enfin il ne tenait pas du tout à recommencer cette expérience. Il prit donc la première excuse qui lui venait par la tête, espérant que le démon ne se vexerait pas, après tout Sebastian devait très bien savoir que le shinigami était comme cela, déluré.

- Vois-tu, nous, les shinigami, passons toujours par les toits, il me semble que ce sont les meilleurs raccourcis. Je pensais bêtement que les démons faisaient la même chose...

S'il avait pu, Grell aurait croisé les doigts de sa main libre, mais le soucis c'est qu'elle ne l'était plus. Il y avait à présent un immense nœud que le shinigami avait fait s'en même s'en rendre compte. Il essaya discrètement de l'enlever, mais sa main était belle et bien coincée.

Grell devait maintenant faire face à trois problèmes: la réaction du démon face à son débordement, sa main qui ne semblait pas vouloir quitter sa chevelure rouge, et la rue dans laquelle il devait certainement y avoir d'autres personnes qu'eux qui se profilait. Le démon allait-il accepter de se promener au bras du shinigami devant d'autres personnes?

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

єνєη ιƒ ι'м ℓιкє тнιѕ , ι'м ѕтιℓℓ тнє вυтℓєя σƒ тнє ∂єαтн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://au-pays-des-contes.forumactif.org/
Invité
avatar
Invité
_____________________________

Et voilà, il avait explosé de rire.
...
Le démon grimaça un peu, légèrement vexé. Oui il avait dis quelque chose d'un peu pathétique.. mais tout de même ! Il se sentait bien moins sùr de lui, d'un coup... Le shinigami était certes, quelqu'un de très vivant qui riait beaucoup, mais le voir rire de lui ainsi.. cela restait un peu déprimant.

Pendu à son bras, il riait aux larmes, si bien que Sebastian du forcer un peu pour rester droit, et serait tombé par terre avec lui s'il avait été un peu trop perdu dans ses pensées. Il attendit patiemment qu'il se calme.

- Sebastian-chan, tu es si drôle...

Pas dans le sens plein d'humour apparemment.. Enfin, le shinigami ne semblait pas vouloir le vexer, car il ajouta pour s'expliquer :

 Vois-tu, nous, les shinigami, passons toujours par les toits, il me semble que ce sont les meilleurs raccourcis. Je pensais bêtement que les démons faisaient la même chose...

Ca, il le savait, mais bon..

"Les toits, il est vrai que c'est une méthode pratique, et plutôt disrète, et beaucoup de démons préfèrent également prendre ces chemins.. Mais, personnellement, je préfère avoir l'air le plus humain possible, et on trouve parfois des choses intéressantes en passant par ici, ce qui est très bien lorsque l'on veut rester bien informé.."

La faucheuse sembla avoir un moment de bug peu après. Elle s'était arrêtée d'un coup, regardant sa main qu'elle avait emmêlée dans ses cheveux, et ce fut au tour du démon de rire.. Mais il ne rit pas longtemps, parce qu'il venait de se rendre compte qu'ils avaient pris une rue un peu plus fréquentée.
Hurm.. Il glissa au shinigami qui tentait de liberer sa main de manière plus ou moins discrète :

"Vous ne pensez pas que voir un majordome au bras de quelqu'un qui peut paraitre radicalement oppposé ne ferait pas un peu.. étrange, aux yeux de passants humains..?"

Il ne voulait pas vexer le shinigami, mais c'était vrai qu'un travestis en rouge aux bras d'un majordome en noir... Dans les rues de Londres, ça faisait plus qu'exentrique.. Ca risquait même de faire beaucoup de bruits..
Et le démon avait tout, sauf envie qu'on raconte qu'il était en couple avec quelqu'un.. Et encore moins que son maître soit au courant..

Il tremblait rien qu'à l'idée..

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Ruelles sinistres, et choc [PV Grell]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» images choc dans les campagnes de prévention
» Un film choc sur l'alcool au volant
» Un choc donne-t-il de la fièvre?
» VIDEO CHOC : Tentative de meurtre en Direct en Bulgarie !
» [Projet terminé] Reproduction bouchon pare choc arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~† kuroshitsuji †~ :: RPs :: Londres et ses alentours :: Rues-